Dermatoline – mon avis sur mon premier « anti-rides »

Quitte à paraître ridicule, je suis à quelques mois de mes 30 ans (je vais devoir prochainement changer le contenu de ma rubrique « qui suis-je), et ce cap m’angoisse plus que de raison. En réalité, je n’ai pas du tout envie d’être « une trentenaire », et j’ai l’impression que désormais, tout s’accélère beaucoup trop, je commence à avoir quelques cheveux blancs (malheur!) et je m’intéresse de plus en plus à la fermeté de ma peau et à l’arrivée de mes premières rides. C’est un sujet qui jusque là ne m’avait pas vraiment touchée, mais je me surprends à m’arrêter devant les promesses de « fermeté » ou de « peau repulpée«  bien plus qu’avant.

Dermatoline – mon avis sur mon premier « anti-rides »

Dans cette nouvelle lubie, je suis tombée sur une offre alléchante d’un soin anti-rides, en gel (j’adore la texture gel), avec un format assez important de 50mL. La marque m’a semblée avoir un lien de parenté avec « Somatoline Cosmetic« , une marque aux promesses minceur dont j’avais entendu du bien. Ni une ni deux, j’ai mis mon premier anti-âge dans mon panier, avec un sentiment un peu honteux (ridicule, je vous l’accorde) de « je suis maintenant une cliente de produits anti-âge« . Certaines commencent à 25 ans et ne s’en cachent pas, et pourtant, j’ai personnellement vécu cela un peu douloureusement.

Niveau composition, je tape rapidement sur mon Google le nom du produit et je tombe sur quechoisir.org, (ici), qui me raconte que le produit a l’air plutôt pas dégueu. Néanmoins, quelques semaines plus tard après avoir découvert Yuka (mon appli meilleure amie obsessionnelle, j’hésite même à scanner mon copain pour voir s’il est bon ou mauvais!), le résultat est bien moins positif:

Dermatoline – mon avis sur mon premier « anti-rides »

Et du coup, je finis un peu déçue, mon premier anti-âge n’est pas l’affaire de l’année, et avant même de l’entamer, j’ai déjà un à priori un peu négatif. Dans le passé, et avant qu’on s’intéresse à ce qu’on se met sur la peau, je ne me posais pas vraiment la question, et c’était même presque un élément secondaire. Si on me disait que la composition était moyenne voire mauvaise, et bien tant que les résultats étaient là je n’y apportait pas une grande attention, mais aujourd’hui, la composition est devenue importante à mes yeux, et même est devenue un véritable critère d’achat. (La photo avec la composition complète est un peu plus bas, pour les vraies expertes de la compo).

Dermatoline – mon avis sur mon premier « anti-rides »

Mais par contre, je suis anti-gaspillage au maximum, et même si je suis refroidie, je vais non seulement utiliser le produit, mais à part faire une allergie ou noter un véritable problème, je vais le finir, question de principe, on ne jette pas ou alors le moins possible.

J’ai donc ouvert le pot, le packaging n’est pas super sexy, avec ses couleurs qui rappellent la biafine ou la parapharmacie, mais l’odeur n’est pas désagréable. Elle sent une odeur assez sucrée, féminine et délicate, j’ai même l’impression que le produit contient du parfum.

La promesse est un peu tapageuse sur le packaging « réduit les rides en 4 semaines« , bon, les miennes ne sont pas encore véritablement apparues, mais je me demande comment on peut noter une réduction des « dommages existants » autrement que via de la chirurgie… bref!

C’est un gel, avec une texture gel et une couleur blanche, léger sur la peau, et vraiment, il ne colle pas à l’application. Il promet de stimuler la microcirculation cutanée, et donc de mieux irriguer la peau ce qui mène à deux effets: une meilleure oxygénation des tissus et un effet « lifting » immédiat.

Dermatoline – mon avis sur mon premier « anti-rides »

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que je l’utilise, je l’utilisais seul au début, mais avec l’hiver et ma peau fragile, je le combine à des huiles pour régénérer ma peau pendant la nuit (le moment où la peau se reconstruit, ne pas oublier la routine du soir, presque plus importante que celle du matin!). Je n’ai pas d’effet instantané, ma peau n’a pas fait de réaction particulière, et je me lève avec un teint relativement frais et les traits lissés.

Dermatoline – mon avis sur mon premier « anti-rides »

Effectivement, je trouve que le produit, pour mon utilisation en tout cas, s’avère plutôt tenir ses promesses, mais cette histoire de composition considérée « mauvaise » me chagrine, du coup, je ne pense pas le racheter. Il dure par contre trèèèèès longtemps, j’ai l’impression que le niveau de produit ne descend pas, et j’en mets généralement 3 noisettes le soir, il est de fait véritablement économique.

Il est disponible ici à 20€ pour le format de 50mL.

Et vous, avez vous testé un anti-âge? Lequel me conseillez vous?

éèé

wallpaper-1019588
25 activités à faire lorsqu’il fait froid
wallpaper-1019588
VLOG | Ça commence à prendre forme…
wallpaper-1019588
My Mira, des huiles-trésors pour ma peau sèche et sensible
wallpaper-1019588
5 bons plans sorties & voyages