Le déodorant de toutes les promesses


Le déodorant de toutes les promesses
Hellow ! Aujourd'hui je viens vous parler de déodorant. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je suis un peu chiante niveau déo... En effet, je veux qu'il soit sans alcool, parce que sinon ça irrite. Je veux qu'il soit sans aluminium chlorohydrate, par pure précaution. Et surtout, j'aimerais bien qu'il soit efficace toute la journée, et chez moi, j'suis obligée d'utiliser les 48h pour avoir un minimum d'efficacité. Voilà, c'est dit.
Et un jour, j'ai vu sur le groupe Facebook du Millefeuille la recette d'un déodorant apparemment miracle, qui fonctionne méga bien avec des ingrédients hyper clean. Ni une, ni deux, je veux tenter l'expérience. J'ai donc farfouillé sur internet pour trouver plusieurs recettes et m'en bidouiller une rien que pour moi. Et c'est aussi comme ça que j'ai passé ma toute première commande sur Aroma-zone (ne me jetez pas de pierres, personne n'est parfait xD).

La recette :

- 50g huile de coco 
- 6g cire d'abeille 
- 30g bicarbonate 
- 20g fécule maïs 
- 10 gouttes d'huile essentielle de palmarosa  

Faites fondre la cire et l'huile de coco au bain marie, et bam, ajoutez les autres ingrédients. Hop, il est temps de transvaser la préparation et de la laisser refroidir afin qu'elle se fige. Bien sûr, avant tout ça, vous aurez désinfecté tout vos outils et contenants (alcool ou stérilisation, au choix).

Le déodorant de toutes les promesses
La recette donne pour 80 ml de produit. Vous en aurez pour toute une vie (en vrai, je dirais pas loin de 3 mois, ça tombe bien, j'vous conseille de ne pas le garder plus longtemps car home-made et sans conservateur).
Personnellement, je vous conseille d'utiliser de l'huile de coco désodorisée, car mélangée à la palmarosa, c'est un peu étrange... Et je vous conseille aussi de vous passer de cire d'abeille, à moins de vivre dans une région du monde où il faire vraiment très chaud et que votre huile de coco reste toujours liquide... Car personnellement, j'ai trouvé le produit hyper hyper dur à prélever. Il faut beaucoup chauffer la matière ou alors la prélever avec une spatule carrément (et après ça fond assez bien sur les aisselles).
Ce petit détail mis à part, il est très agréable à appliquer. C'est rigolo de se masser les aisselles et puis ça hydrate en même temps. J'crois que j'ai jamais eu les aisselles aussi douces (ouais ouais, nous sommes dans le glamour mesdames et messieurs). 
Malheureusement, comme je vous disais précédemment, il me faut des déodorants de 48h pour ne pas puer de la journée... Et ce déodorant n'échappe pas à la règle. Pour moi, il a la même efficacité qu'un déo 24h, c'est-à-dire qu'il me tient une matinée... Donc si, habituellement, du 24h vous suffit et que vous voulez passer à quelque chose de plus sain, tentez l'aventure, vous ne serez pas déçu(e)s. Par contre, les personnes dans le même cas que moi (j'ose espérer ne pas être la seule, sinon, offrez moi une corde), passez votre chemin... Mais je ne perds pas espoir, je testerais d'autres recettes, et je trouverais celui qui me convient !
Et vous, vous avez votre recette de déodorant maison ?A très vite ! ♥

wallpaper-1019588
Choisir son matelas, ce qu’il faut vérifier
wallpaper-1019588
J’ai lu: Le sanatorium de Sarah Pearse
wallpaper-1019588
J’ai lu: Kim Jiyoung, née en 1982 de Cho Nam-joo
wallpaper-1019588
Lait capillaire quotidien sans rinçage au Monoï de Tahiti