[SP] J’ai lu: Coupable? de Laurent Loison

Hello tout le monde !

J’ai eu la chance de recevoir le tout nouveau roman de Laurent Loison, « Coupable? » par les éditions Slatkine & Cie chez qui il est à présent édité. J’avais déjà lu un roman de cet auteur, Charade, que j’avais acheté directement auprès de lui sur sa page Facebook et je dois dire que l’auteur est vraiment adorable, très proche de ses lecteurs. J’ai également Cyanure, son second roman dans ma pile à lire mais je dois avouer qu’il s’est un peu perdu dans ma bibliothèque un peu trop fournie (lire est ma grande passion que voulez-vous !). Cependant, j’espère le lire très prochainement.

Mais revenons à nos moutons ou plutôt à ce fameux nouveau roman 🙂[SP] J’ai lu: Coupable? de Laurent Loison

Nombre de pages: 349 pages

Editeur: Slatkine & Cie

Date de parution: 6 février 2020

Résumé

Suite à un cambriolage qui a mal tourné, un père de famille américain est accidentellement tué par le voleur. Sa veuve remuera ciel et terre pour faire condamner à mort son assassin, même si pour cela il faut falsifier des faits.

Loin de là, en France, un jeune adolescent, Michel (ou Ivan comme il aime se faire appeler) torture un ancien légionnaire pour lui voler ses économies. Attrapé par la police, il croupira durant quelques années en prison.

Un roman à tiroirs où passé-présent se mêlent et où les méchants ne sont pas forcément ceux qu’on croit …

Mon avis

Avant toute chose, je dirais qu’il s’agit d’un thriller psychologique. Les faits (la mort accidentelle d’un père de famille, Mark, lors du cambriolage de sa maison et la torture d’un vieillard par un adolescent manipulé par un groupe de petites frappes) surviennent dans les premières pages du roman.

Dès le début, on sent qu’il y a un lien entre les deux événements sans pouvoir toutefois vraiment savoir lequel.

Si les chapitres évoquant l’adolescent se font rares et plutôt courts, les chapitres qui suivent le combat de Julia, la veuve de Mark, qui veut faire condamner à mort l’assassin de son mari,  Patrick, et faire passer un homicide involontaire pour un homicide volontaire sont plus nombreux et plus denses.

A partir de là, on suit la descente aux enfers de cette femme qui ne peut accepter que son mari soit mort accidentellement (et bêtement finalement), quitte à manipuler les faits.

Patrick, arrêté et mis en prison, est défendu par une jeune avocate talentueuse, Kenza. De par son passé de cambrioleur, tout le condamne et il sait très bien qu’il n’a aucune chance et sera broyé par la machine judiciaire.

Ces deux écorchés de la vie vont apprendre à se connaître, à s’apprécier et bien plus encore…

J’ai aimé les différents personnages et j’ai même réussi à vraiment m’attacher à Patrick et Kenza. L’auteur souffle le chaud et le froid avec ses différents protagonistes pour qu’aucun ne soit vraiment tout blanc ou tout noir. Patrick m’a fait souvent de la peine car il se sait condamné et regrette ses choix de vie et ne recherche finalement que la rédemption. Je l’ai trouvé vraiment touchant.

Kenza, de son côté, veut prouver sa valeur à son père (qui est sénateur) pour s’affranchir de lui.

Par contre, j’ai vraiment eu de la peine avec Julia et sa fille aînée qui je trouve vont trop loin, trop vite, sans vraiment réfléchir on dirait. Pour moi, Julia est le personnage le plus machiavélique du roman alors qu’à la base elle était sensée en être la victime. C’est le seul personnage pour lequel je n’ai pas éprouvé de compassion, étonnamment !

Durant tout le roman, on sent qu’on est manipulés et embarqués de force dans ce tourbillon implacable et étourdissant, un puzzle dont la dernière pièce ne se met en place qu’à la toute fin.

La fin m’a laissée sans voix, je ne m’y attendais vraiment pas !! On referme le livre avec un gros sentiment de malaise… 

Cependant, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur la jeunesse et le premier mariage de Julia car la révélation tombait un peu de nulle part (à part la discussion qu’à Julia avec son ex-mari quand il l’appelle suite au décès de Mark).

Pour terminer, j’ai aimé ce thriller palpitant où on tremble pour connaître le fin mot de l’histoire et la décision du Tribunal. Le suspense est tenu jusqu’à la dernière page !

Encore une fois, Laurent Loison sait tirer son épingle du jeu et mérite largement sa place parmi les étoiles montantes du polar français.

Vivement son prochain roman !!

Ma note ♥♥♥♥

Un grand merci aux éditions Slatkine & Cie pour l’envoie ce sp !


wallpaper-1019588
Un Smoky eyes avec … Absolution Cosmetics
wallpaper-1019588
Le Haul NYX – découverte
wallpaper-1019588
20 idées cadeaux pour la fête des pères
wallpaper-1019588
Elleanor de Provence, la mode romantique et responsable