Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?

Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?
Le sujet reste encore assez tabou je trouve, et j'ai pas mal hésité avant d'en parler moi-même sur le blog. La peur d'être jugée ou incomprise est très présente et je sais que ce sujet est sensible. Mais en tant que future maman, je pense que le plus important est d'être en accord avec soi-même, peu importe comment font les autres finalement, il n'y a aucune règle obligatoire à suivre (si ce n'est celle du bonheur de bébé).
Lorsque la grossesse a commencé, je ne me posais pas la question du choix de l'allaitement. Mais au fil de la grossesse, j'ai lu beaucoup d'articles et regardé pas mal de vidéos #lamaisondesmaternelles et la réflexion a commencé à se faire dans ma petite tête. Le doute s'est alors installé entre toutes les possibilités et alternatives, et c'est précisément ce dont nous allons parler aujourd'hui.

L'ALLAITEMENT AU SEIN


Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?
La 1ère possibilité, la plus naturelle et celle qui est reconnue meilleure pour la santé de bébé, c'est évidemment l'allaitement au sein. Le lait maternel étant conçu spécialement pour répondre aux besoins de bébé, il est sain et aussi très économique. Le choix du roi, celui des minimalistes en toute logique !

Comment ça marche ?

Très simplement. Bébé a faim, généralement au moment de votre montée de lait puisque c'est physiologique. Vous soulevez votre vêtement et donnez le sein à votre enfant. Peu importe où vous êtes, vous n'avez besoin de rien d'autre. C'est simple, rapide, en accès illimité et sans organisation particulière.
Les 6 premiers mois, il faut répondre aux besoins de bébé, à la demande. S'il a faim, il suffit de lui donner le sein jusqu'à ce qu'il soit rassasié. Une organisation "Open-bar" calquée sur la volonté de bébé.
Les professionnels de la santé indiquent qu'il faut en moyenne 3 à 4 semaines le temps de mettre en place un bon allaitement : le temps pour maman et bébé de prendre leurs marques et de se faire confiance mutuellement. Les débuts sont souvent difficiles, les mamans peuvent se sentir démoralisées et surtout jugées par l'entourage "Tu es sûre que tu as assez de lait ?", "Il a faim cet enfant, ton lait ne doit pas lui suffire", "S'il pleure c'est sûrement à cause de ton lait" etc. Pas facile pour tenir le choc. Il suffit que bébé ait du mal à prendre ses marques, que l'allaitement soit douloureux ou que la maman subisse le baby-blues pour que l'on se tourne vers la solution de facilité : le biberon.
Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?

Les avantages :

- Lait conçu par la maman, spécialement pour les besoins de bébé
- Lien particulier entre la maman et son bébé
- Économique
- Rapide
- Disponible à la demande, 24/24h 7/7j, sans préparation
- Sommeil plus équilibré pour la maman (qui s'endort plus rapidement que les mamans au biberon)
- Les montées de lait sont synchronisées avec les horaires de bébé, au fil du temps

Inconvénients :

- Maman doit être à proximité de bébé constamment
- Débuts peuvent être difficiles
- Sentiment de "vache à lait" peut se faire sentir par la maman
- Le papa peut se sentir à l'écart
Je dis bien "peut" car cela dépend évidemment de chacun, de l'état d'esprit, et de comment se passe la nouvelle vie à trois (ou plus) :) Excepté le 1er inconvénient qui est indéniable, les autres sont facultatifs. La liste des avantages est elle aussi indéniable, le 1er élément étant évidemment que le lait maternel est bien meilleur pour la santé de bébé (apports, défenses, digestion etc.) et se suffit donc à n'importe quel autre inconvénient...

L'ALLAITEMENT AU TIRE-LAIT


Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?
Utilisé occasionnellement en complément de l'allaitement au sein, ou de manière exclusive, l'allaitement au tire-lait peut être une bonne alternative pour celles qui ne peuvent ou ne veulent mettre bébé au sein (raison médicale ou psychologique).

Comment ça marche ?


Bébé bénéficie de tous les bienfaits du lait maternel, mais celui-ci est "pompé" et stocké ensuite dans des biberons. Le lait ainsi tiré peut être conservé 4 heures à température ambiante, 2 à 4 jours au frais ou plusieurs mois au congélateur. Cette alternative permet par ailleurs au papa de pouvoir nourrir son bébé tout seul, ou lorsque maman reprend le travail ou n'est pas disponible.
Le tire-lait peut être acheté, ou loué en pharmacie si vous disposez d'une ordonnance. La sécurité sociale prend en charge 1 mois de location à 100%, puis 65% des frais les jours suivants. Si vous avez une ordonnance, vous serez remboursées à 100% pendant la durée prescrite, puis 60% pour les jours suivants.
Le tire-lait reste un peu archaïque quant à son utilisation, qui peut sembler barbare. Il existe des modèles manuels ou électriques, simples ou doubles. Le principe reste le même à savoir : vous placer la téterelle sur votre sein (attention à bien choisir la taille), et vous lancez le système de pompe (manuelle ou électrique). Le lait recueilli se conserve comme expliqué ci-dessus. Vous pouvez ainsi recueillir tranquillement votre lait, chez vous, dans des conditions optimales (une fois que le principe est maîtrisé et que vous êtes familiarisée avec la dite machine).
Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?

Les avantages :

- Bébé bénéficie des avantages du lait maternel
- Économique
- Participatif (le papa, les proches, les personnes qui gardent bébé peuvent le nourrir sans la maman)
- Lait à température idéale

Les inconvénients :

- Peut s'avérer douloureux
- Les montées de lait peuvent survenir n'importe quand
- Plus contraignant et nécessite une organisation particulière
- Prévoir le temps de tirer le lait + celui pour donner le biberon à bébé
Le tire-lait peut donc être une bonne alternative si vous reprenez le travail par exemple mais que vous souhaitez continuer d'allaiter, mais aussi si vous ne pouvez/voulez donner le sein à votre bébé. Il est cependant plus contraignant et nécessite plus de temps de préparation, mais permet à votre entourage de participer aux repas de bébé.

L'ALLAITEMENT AU BIBERON


Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?
Et il y a bien entendu la troisième solution, la solution "de facilité", celle du biberon au lait "artificiel".

Comment ça marche ?


Très simple, vous allez en pharmacie ou en grandes surfaces, vous achetez une boite de lait infantile en poudre. Lorsque bébé a faim, vous mettez de l'eau (à température ambiante) dans un biberon et ajoutez le lait en poudre. On mélange et on peut le donner à bébé. Vous n'avez pas à vous soucier des "montées de lait" qui peuvent être effrayantes, vous ne stressez pas quant à la qualité et la quantité de votre lait et du prise de poids de bébé.
Il existe aujourd'hui différents types de laits infantiles : animal (vache ou chèvre) ou végétal (soja) qui peuvent être donné à bébé (les laits ne peuvent toutefois par être donné bruts, il faut bien que ce soit une préparation pour nourrissons).
Le lait le plus courant étant le lait de vache, reconnu historiquement comme le plus proche de celui de la maman en terme de protéines et d'apports. Toutefois certains bébés peuvent avoir du mal à le digérer ou à le tolérer. On peut alors lui donner du lait de chèvre, plus facile à digérer et dont les sécrétions sont plus proches de celles d'une maman (par rapport à la vache). Les composants cellulaires tels que les nucléotides sont préservés, contrairement au lait de vache.
Également, pour des raisons personnelles, une maman peut vouloir se tourner vers des laits d'origines végétales plutôt qu'animales. Exit les laits d'amandes ou de châtaignes qui ne correspondent pas du tout aux besoins de bébé, les préparations pour nourrissons à base de lait de soja sont elles en revanche, compatibles avec bébé.
Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?

Les avantages :

- Disponible en quelques minutes
- Participatif (n'importe qui peut préparer et donner le biberon à bébé)
- Pas de montée de lait à gérer
- Pas de douleur ou de mise en place à trouver

Les inconvénients :

- Coûteux
- Boites de lait en poudre à stocker et à gérer
- Trouver le lait qui convient à bébé et ne plus en changer jusqu'à la diversification alimentaire
- Moins bon pour bébé que le lait maternel
- Prévoir les biberons d'eau et les doses de lait en poudre lors des déplacements
Allaitement : biberon, sein ou tire-lait ?

Alors, quel choix pour bébé ?


Avec toutes ces informations, il est vrai que lorsqu'on ne sait pas quelle solution choisir, c'est difficile de s'y retrouver.
L'important est finalement de choisir l'option qui nous convient et qui convient à bébé. Ne faites pas en fonction des autres ou de ce que l'on vous conseille car vous serez frustrée d'avoir donné le biberon si vous souhaitiez allaiter, ou vous ne produirez pas de lait maternel si vous ne vous sentez pas prête à allaiter au sein.
C'est un choix qui est personnel et il n'y a pas de mauvaise maman. Certaines, pour des raisons médicales ou certains antécédents ne pourront ou ne voudront pas allaiter au sein, et pour autant elles ne doivent pas se sentir jugées ou rabaissées. Il n'y a pas de team "allaitement" et "biberon".
Vous ne serez pas une mère égoïste parce que vous aurez choisi la solution du sein, ni une mère indigne parce que vous aurez opté pour le biberon.
Écoutez-vous, faites-vous confiance et gardez en tête que le plus important pour bébé, c'est votre amour et votre épanouissement.
Je vous embrasse,
Jenny.
Crédits photos :
Photo de couverture
Photo 1
Photo 2
Photo 3
Photo 4
Photo 5
Photo 6
Photo 7

Sources :

Remboursement du tire-lait - CMonAssurance
Lait de vache VS lait de chèvre - MagicMaman
Laits végétaux : quelles alternatives - MagicMaman
Les meilleurs laits infantiles 2018-2019 - TestsEtConseils

wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
#14 Biotyfull Box d’Octobre 2019
wallpaper-1019588
5 bonnes habitudes à prendre en automne
wallpaper-1019588
Pancakes à la courge vegan et sans gluten
wallpaper-1019588
The FIVEorites #21 : Alice Esmeralda, AirPods, InstaLab…