Moi blogueuse, mon image exposé.

Moi blogueuse, mon image exposé.
Cela fait depuis 2013 que j'ai commencé à exposer mon image est ma passion sur le net. C'était pour moi une façon de pouvoir parler de ce que j'aime concernant la Beauté. Au début, tout était simple et assez bon enfant. 
Mais rapidement beaucoup de critiques sont apparus sous mes photos Instagram et mes articles. On m'a critiqué mon physique et ma façon de faire mes photos... Ce qui est drôle, c'est que toutes ces méchancetés sont écrites par des inconnus. En plus, je pense qu'ils n'ont jamais osé le dire en face dans la vraie vie. C'est sûr que face a tout ça, je n'étais pas forcément armée. Mais ce qui m'a beaucoup interpellait, c'est que lorsqu'on parle de beauté, on doit automatiquement avoir un physique des magazines. Sinon pour de nombreuse personnes, on n'est pas légitime. C'est pour cela que beaucoup transforme leurs photos pour les rendre plus lisse. Tout simplement dans le but de modifier leur physique pour paraître plus appréciable aux yeux des autres. Mais être une femme avec un physique ordinaire, grande ou ronde et pour moi la meilleure façon de représenter la féminité qui entoure mon quotidien. Personnellement, je ne cherche pas à ressembler à une actrice une chanteuse. Je veux simplement être moi-même. Montrer au monde entier que l'être humain peu importer sa morphologie à le droit de s'exposer, de s'aimer sans être sujet à polémique.Moi blogueuse, mon image exposé.
J'ai donc décidé en affirmant qui je suis de contrer cette violence sur Internet. Puis toutes façons si mon petit bout de gras dérange, il suffit simplement de ne pas me suivre. Mon image, je la respecte et ne la dénigre pas. Après les critères de beauté sont assez subjectif d'un individu à un autre. Être joli oui, mais selon quelle référence ? J'ai posé cette question à mon entourage et personne a su me donner une véritable explication. J'en ai donc déduit que beaucoup sont drogués par les images transformer des magazines. Ils arrivent tout simplement à ne plus trouver le naturel joli. Certains pour correspondre à se dictâtes de la beauté réalise de la chirurgie esthétique. Mais pourquoi se torturer et s'affliger tout ça et ne pas respecter le corps ainsi que l'image que l'on renvoie. Moi en tant que blogueuse, j'ai envie d'être en harmonie avec moi. 
Aujourd'hui, j'ai décidé de faire un travail sur moi-même. Je n'autorise plus personne à me critiquer. Pour cela, c'est très simple, j'efface tous les messages négatifs qui touche à mon image. Je suis fortement convaincu que chaque femme ou homme a le droit de cultiver sa propre beauté. À mes yeux, tout le monde a le droit d'être blogueuse beauté. Chaque femme est libre d'exprimer sa vision personnelle de l'univers du bien-être. Il faut bien le savoir que toutes ces critiques sont pour moi un manque de respect et de tolérance. Moi blogueuse, mon image exposé.
Moi blogueuse, mon image exposé.

wallpaper-1019588
Choisir un siège auto : notre avis sur le I-Spin 360 de Joie
wallpaper-1019588
Les ampoules SVR, l'ABC de l'éclat
wallpaper-1019588
5 conseils pour planifier des fêtes sans stress
wallpaper-1019588
9 bons plans beauté & mode / Décembre