Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais...

Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais...

Abbaye aux Dames de Caen

Il y a presque quatre ans, ce blog a vu le jour. Je n’avais pas grand objectif en tête, simplement l’envie d’écrire et d’être lue. J’avais beaucoup de choses à exprimer mais trop peu de réflexion pour le faire correctement. La blogosphère m’était inconnue, la puissance des réseaux sociaux également et je partageais avec toi comme une adolescente de quatorze ans qui avait, je crois, besoin de se sentir comprise. Je mettais en avant celle qui avait besoin d’un écran pour camoufler la personne trop introvertie qu’elle était. Rapidement, je me suis laissé emporter par les vents d’Internet.
J’étais inconsciemment très inspirée par les blogs qui avaient le plus d’influence et qui, à mes yeux, présentaient de nombreux points communs : de douces photographies avec des fleurs, de la dentelle, des filtres un peu rosés, un design professionnel et très féminin, un feed Instagram soigné (si tu ne sais pas ce qu’est un feed, bienvenue dans mon monde !)… Tout semblait être calculé au pixel près, bien loin de ma petite page insouciante, construite avec toutes les capacités en graphisme que peut avoir une collégienne et l’appareil photo compact familial. Je t’avoue que ces univers-là me semblent à présent très superficiels
Progressivement, j’ai tenté de me rapprocher de cet idéal, en ciblant un publique plus féminin (je t'en parle avec les mots de Léa qui a quatre ans de plus, rien de tout ça n’était une démarche volontaire à l'époque), comme le design actuel peut en témoigner. J’avais aussi décidé de m’exposer davantage pour que tu me connaisses mieux. C’était la meilleure méthode que j’avais mise au point pour ne plus du tout me sentir à l’aise dans un univers que j’avais pourtant créé et peaufiné de mes propres mains !
Pendant les deux premières années, ma vie a été très mouvementée et certains événements personnels m’ont poussée à prendre une pause sur le blog. De temps en temps, l’envie d’écrire me reprenait, alors je publiais sans attendre grand-chose en retour. Une activité régulière n’a pourtant jamais été reprise et j’ai longtemps pensé qu’elle ne reprendrait jamais. Ce blog ne me correspond pas et l’image que j’ai voulue renvoyer n’est pas la mienne. Mon quotidien n’est pas fait de papier de soie, de plumes légères et de paillettes. Il est très chouette sous des tas d’aspects et un peu moins sous plein d’autres, comme le tien probablement, mais je n’ai pas envie de le fausser.

Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais...

Luc-sur-Mer


Ecrire, prendre des photos, les retoucher, essayer de mettre au propre un article cohérent, sentir que mon sujet peut être intéressant, te lire, te répondre, ça me plaît autant qu’il y a quatre ans, si ce n’est plus ! Je n’ai donc pas envie d’arrêter, seulement de reprendre les choses en main.
Je ne sais pas encore exactement ce que je vais faire mais pour le moment je garde ce blog tel qu’il est et j’y posterai quand l’envie me prendra. Tu y trouveras peut-être quelques changements dans les semaines à venir, à vrai dire je n’en ai aucune idée… Ce qui est sûr, c’est que tu pourras lire des articles qui sont vrais et qui ne montrent pas une blogueuse à la vie faussement idéale faite d’artifices. Je n’ai pas envie de trop en dire à mon sujet, je n’en vois pas vraiment l’intérêt… Tu peux très bien me rejoindre sur mes différents réseaux sociaux pour peut-être en connaître davantage (mais sans feed Instagram harmonieux, navrée !).
Deux grandes thématiques principales seront probablement abordées. D’abord, le respect (de soi, de l’autre, des animaux, de la planète… bref, on parlera naturel, bio, végétarien, entraide, tout ça, ça a peut-être l'air chiant à mourir mais je t'assure que ce sera cool), ensuite, la littérature. Je posterai peut-être de temps en temps de courts textes fictifs écrits avec un peu d’humour et beaucoup de références aux univers littéraires qui m’intéressent. Il y aura également des revues sur des livres, appartenant à la littérature jeunesse notamment.
Si de temps en temps tu te demandes pourquoi j'utilise des mots qui te sont inconnus, c'est simplement parce que j'essaie le plus possible d'écrire en langage inclusif afin de n'exclure personne dans mes articles. Je fais de mon mieux mais c'est une habitude que je n'ai pas encore à tous les coups, je ne suis donc pas à l'abris de quelques oublis alors n'hésite pas à m'en parler (mais ne t'inquiète pas, ma copine Valou veille au grain) ! J’espère que ce nouveau courant te plaira ! En attendant, tu peux partager avec moi tout ce qui te fait envie en commentaire, j’ai très hâte de te lire.

Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais...

Rosny-sur-Seine


Post-Scriptum
: Après un micro-petit débat sur Twitter au sujet de l'aspect très esthétique et travaillé d'Instagram, je me dis qu'une précision peut s'imposer à la suite de cet article ! Je n'expose pas du tout une critique sur ce type de comptes, loin de là. Certain·e·s montrent des clichés superbes et me font rêver, j'admire énormément leur travail et toute l'énergie qu'iels y mettent pour rendre l'ensemble harmonieux. Comme elleux, je photographie plusieurs fois le moment que je veux poster pour ensuite sélectionner le cliché qui me semble être le plus esthétique ou le plus clair. On veut toujours montrer une belle facette de soi, quel que soit l'endroit. Je veux seulement t'expliquer que, plus jeune, je comparais ma vie à celle que ces personnes semblaient montrer et je me sentais bien nulle à côté. Dans les moments où j'ai le moral au fond des chaussettes, ça peut encore m'arriver. Le problème ne vient généralement pas d'elleux mais probablement d'une trop forte sensibilité de ma part ou d'une difficulté à prendre du recul. C'est notamment pour cette raison que je ne souhaites pas montrer une vie idéalisée ou uniquement des clichés très travaillés. Maintenant que j'ai grandi, je m'attache aussi davantage aux personnes qui ne seront pas autant dans l'esthétique parce que je peux plus facilement m'y identifier. Tout ça n'est qu'une question de point de vue et de goûts, je ne reproche surtout rien. Je suis dans une démarche visant à trouver ce qui me correspond, pas à rejeter la faute sur ce qui me convient un peu moins.
Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais...Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais... Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais...  Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais... Le pouvoir des artifices d'Internet sur l'adolescente que j'étais...

wallpaper-1019588
Palette ALCHEMIST HOLOGRAPHIC de KAT VON D : 3 manières d’utiliser des fards holo !
wallpaper-1019588
Rouges à lèvres ILIA : mon avis
wallpaper-1019588
En mode... Soins au chocolat
wallpaper-1019588
Bronze & Gold Makeup with Modern Renaissance {Anastasia Beverly Hills}
wallpaper-1019588
K-Beauty - La Multibox Dinoplatz U.F.O.par Too Cool For School
wallpaper-1019588
Favoris bio les plus glamour du moment
wallpaper-1019588
Recap des bons plans de la semaine !
wallpaper-1019588
Une combishort jaune pour prolonger l’été !