Naked heat – top ou flop ?

Urban Decay a parcouru un long chemin depuis l'époque de Naked l'original, et je suis certaine que vous n'avez pas loupé la toute dernière édition Naked Heat qui fait beaucoup parler d'elle depuis quelques semaines.Tout le monde en parle et il semble qu'elle déçoit quelques unes mais fait aussi le bonheur de certaines. Moi j'ai voulu me faire mon propre avis et aussi partager avec vous ma première impression.
Je dois dire que pour une fois, j'ai été très chanceuse d'avoir réussi à mettre la main sur Naked Heat pendant sa vente anticipée sur le site de la marque avant qu'elle ne soit épuisée 🙂

Bon alors côté packaging, la palette est vêtue de cuivre et ornée de bandes réfléchissantes. C'est une magnifique conception que j'aime beaucoup. Elle présente un aspect ergonomique et sécuritaire à la fois grâce à la fermeture aimanté. C'est une palette robuste que je n'ai pas peur d'embarquer avec moi pendant mes déplacements. Elle est aussi très esthétique et photogénique avec des couleurs chatoyantes qui comme toujours, coïncident avec les nuances contenues à l'intérieur. La plupart des fards ont une texture identiques à ses prédécesseurs : crémeuse, malléable et longue durée mais j'ai remarqué que les 3 derniers fards sont très crayeux et laissent une traînée de poudre sur le visage.NAKED HEAT – TOP OU FLOP ?Au menu : 12 teintes ambrées, dans les tons bruns chauds, orange sanguine, cuivre et terre brûlée. On a 8 fards mats et 4 au fini métallisé... un bel équilibre de couleurs ardentes mais j'aurais aimé avoir plus de fards métallisés. Beaucoup de gens ont violemment critiqué la palette pour étant " banale ", " juste une palette au tons chauds " ou " encore toutes les couleurs se ressemblent ". Ils n'ont pas tort sur la ressemblance de couleur mais je trouve qu'elles ont chacune leur identité et on arrive tout de même à les distinguer. La marque parle de 12 fards " inédits " mais franchement la plupart de ces couleurs sont déjà présentes dans d'autres palettes de la marque. Prenons l'exemple de He Devil et Ashes, ces deux couleurs se trouvent dans la palette Ultimate Basics sous le mon de Extra Bitter et Lethal. Bref, on change juste le nom et hop c'est une couleur inédite.
NAKED HEAT – TOP OU FLOP ? Quant à la pigmentation, les fards mates sont intenses, on obtient une couleur bien soutenue. Par contre, une grosse déception pour les métallisés, ils sont très loin d'être extrême. Bref... une chose est sure, la marque a bien respecté le thème choisi, à savoir " heat" .
NAKED HEAT – TOP OU FLOP ?En totale honnêteté, je suis assez mitigée, les couleurs proposées sont belles, elles permettent de créer un maquillage riche et intense.

Naked Heat arrive bientôt alors allez-vous craquer ? Si vous l'avez déjà, qu'en pensez vous ?

INSTAGRAM - FACEBOOK
wallpaper-1019588
Dream Urban Cover, le fond de teint idéal pour l'été
wallpaper-1019588
FONDS D’ÉCRAN #32 — It’s summer time !
wallpaper-1019588
HAUL | Sephora, Cult Beauty, Des Petits Hauts, Glossier…
wallpaper-1019588
Comment les livres numériques m’ont réconciliée avec la lecture