Jeunes parents, ce qu'on ne vous dis pas...

Pour beaucoup être parent est synonyme de joie, de tendresse H24 et 7jours sur 7. Alors oui c'est vrai on baigne dans le bonheur, mais il existe une face cachée dans l'univers des jeunes parents... j'ai pensé que beaucoup n'en parlais pas de peur de dissuader d'autres couples de faire des gosses mais moi j'ai décidé de partager quelques petites choses qu'on ne nous a pas dis... la vérité n'est pas ailleurs, elle est ici ! 
jeunes parents

Mais, elle est où la notice ?

Un seul mot d'ordre "Demerdez-vous !" si vous êtes jeunes parents vous savez de quoi je parle, si vous êtes futurs parents commencer à chercher le manuel d'utilisation d'un bébé. Il faudrait inventer "être parent pour les nuls" croyez-moi ça se vendrait super bien.  Vous quittez la maternité avec votre bébé sous le bras, et là c'est le début des problèmes... "Le lait en poudre c'est une cuillère pour 30ml mais pourtant elle m'a dit de donner 70ml je fais comment ? Faut il la réveiller pour manger ?  J'ai fait un biberon de 90ml mais avec la poudre ça monte à 120ml je lui donne combien alors ? Comment l'habiller, elle va pas avoir trop chaud, ou trop froid ?" et je pourrais continuer comme ça longtemps... 

Le cas des coliques

Je sais pas vous, mais moi à chaque fois que j'ai entendu parlé de colique, ça semblait pas dramatique "oh tous les bébés en font, c'est pas grave, y'a rien à faire" Bah dans notre cas nous avons quasiment subit 4 mois de coliques dignes des plus grands films d'horreurs. Avec une moyenne de 12heures de pleurs à pleins poumons jours et nuits, des tortillements en veux tu en voilà, une constipation qui ne passait pas ... bref des mois à voir mon bébé souffrir, et des mois à chercher des solutions : massage, ostéopathe, calmosine, bébé en écharpe, sorcellerie (non je plaisante bien sûre) rien ne la soulageait, les visites aux services des urgences n'étaient pas prises au sérieux, et nous dans tout ça on déprimait, on était à bout de nerf, épuisé physiquement et moralement... bon au final Erynn était allergique aux laits (donc oui y'avait un truc à faire bande de naze)... mais j'aurais aimé savoir qu'on allait en baver autant et je peux vous dire que j'ai maudit chaque parent qui me disait "c'est rien, ça passe tout seul" ouais bah si c'est rien vient passer la journée avec ma fille ! 


Les avis différents d'un professionnel à un autre

Oui, oui, c'est un des trucs qui m'a le plus gavé. Dr machin dit qu'il faut donner de la Mont Rouscous, et Dr bidulechouette :"ah non surtout pas donner de la volvic"... "il faut changer de lait," et l'autre "c'est pas bien de changer de lait comme ça". Bref, vous le remarquez, personne n'a le même avis, tous les médecins, sages femmes etc vont vous donner des conseils, et d'autres professionnels vous diront le contraire et c'est donc la que Google va devenir votre meilleure pote et encore même lui est bourré de contradiction... donc au final on se débrouille, on teste, on se trompe, on apprend tout seul et on se fait ses propres expériences. 

Dormir c'est pour les faibles

Le sommeil devient un luxe avec l'arrivée d'un bébé. Je n'ai jamais aussi peu dormi, et j'ai découvert le  vrai sens du mot "fatigue",  j'ai même eu honte d'avoir usé et abusé de ce mot dans le passé, car autant les journées de travail, que la fatigue de la grossesse c'était du petit lait à côté des premières semaines en tant que parents. Vous ne dormirez peut être pas plus de 2h par nuit (plus ou moins) avec vos lunettes sur le nez et la veilleuse dans l'autre main prête à bondir jusqu'au berceau au moindre bruit suspect que fera bébé. 

Le sac - ou plutôt - la valise à langer

Chaque sortie avec bébé relève du parcours du combattant, et au final vous aurez peut être envie d'investir dans une valise à roulette ou de ne plus sortir de chez vous. Couche, liniment, mouche bébé, crèmes, sérum phy, carnet de santé, biberons, dosette de lait, petits pots, habits de rechange, langes, jouets, eaux, médicaments, écharpe etc... croyez moi il vous faut un sac à langer a grande capacité pour pouvoir tout emmener. Moi je croyais qu'un petit sac à langer de taille  moyenne suffirait... bah j'ai très vite changer d'avis... je sais ce que vous allez me dire "mais pourquoi prends tu autant de choses ?" et je vous répondrais qu'on ne peut pas se permettre de se retrouver en rade de couche, fringues, et autres trucs qui pourraient être utiles mais au final qui servent pas... je suis du genre prévoyante, j'aime avoir tout ce dont j'ai besoin sous la main !

Conclusion

Voilà pour cet article, j'espère qu'il ne vous effraiera pas, il y a encore beaucoup de choses à dire sur ce sujet, d'ailleurs si vous avez des anecdotes à partager n'hésitez pas. Les jeunes parents ne vivent pas dans le monde des bisounours bien au contraire, les premières semaines avec bébé relève plutôt de la survie. Devenir parents c'est aussi savoir se dépasser, et comme dirait ma petite nièce "faut apprendre tata, faut apprendre". Bien sûr malgré tout ce bazar vous serez quand même complètement gaga, votre coeur sera rempli d'amour et vous ne vous lasserez pas d'admirer votre petite merveille, même épuisé, un regard ou un câlin et ça repart ! 

wallpaper-1019588
Mon jalava
wallpaper-1019588
Body & Candle HAUL : I’m Back from the USA #2
wallpaper-1019588
Ce qui n’a pas changé depuis que je suis blogueuse ♥
wallpaper-1019588
Rouge Pur Couture The Mats 💄| Mon rouge parfait par Yves Saint Laurent
wallpaper-1019588
Pistache ou comment donner des missions aux enfants tout en s’amusant
wallpaper-1019588
Alex Bok, des bijoux faits avec amour.
wallpaper-1019588
J'ai testé quelques produits H2Bio
wallpaper-1019588
liner graphique duochrome