Les sels d’aluminium, mes aisselles et moi

img_4023webpixlr

Lundi matin mon réveil s’est mis en marche comme d’habitude à 6h30, et comme j’aime me tenir au courant de l’actualité, j’ai l’habitude de me réveiller avec les infos de la radio: “Ta-da-da, il est 6h30, et tout de suite les infos : une étude publiée dans l’International Journal of Cancer démontre la survenue de tumeurs cancéreuses provoquées par les sels d’aluminium contenus dans nos déodorants …” QUEWOUA ? Là pour être réveillée, je l’étais ! 2 chercheurs ont donc prouvé que l’utilisation de déodorants du commerce, qui contiennent pour 80% d’entre eux des sels d’aluminium, favorise la mutation de l’ADN de nos cellules mammaires et donc entraîne la formation de tumeurs cancéreuses au niveau du creux de l’aisselle. Comme si nous n’étions pas déjà assez exposés aux ondes de nos appareils électroniques, aux pesticides dans notre alimentation, aux eaux polluées, à la pollution de l’air, voilà qu’on retrouve des produits toxiques dans nos déodorants. Imaginez la réclame de l’année 2042 : ” Avec Super Déo X, tu sentiras bon de sous tes 3 bras, génial ! Merci Super Déo X !” Bref, le tur-fu est en marche et ce côté là ne me plaît pas beaucoup …

Quelle solution ?

Ici il n’y a pas de secrets, il faut abandonner les déodorants qui contiennent des sels d’aluminium. J’ai fait une petite revue de déos du commerce, et j’ai pu constater que presque 8 produits sur 10 en contiennent. Il suffit de repérer les mentions suivantes sur l’étiquette de composition : “aluminum chlorohydrate”, “aluminum zirconium pentachlorohydrate”, “Aluminum Zirconium Tetrachlorohydrex” etc… Quels doux petits noms pour ces bâtards de produits cancérigènes.

De plus, ceux et celles qui se rasent les aisselles, au rasoir donc, augmentent la sensibilité de la peau et y créent de petites lésions, ce qui facilite le passage des sels d’aluminium et autres produits toxiques contenus dans les déodorants classiques dans nos cellules. Ma recommandation dans ce cas : s’épiler d’une manière plus douce et/ou éviter d’utiliser des déodorants contenant des sels d’aluminium.

Je ne vous jette pas la pierre (Pierre) d’alun

pierre-alun_8

Quid de la pierre d’alun ? Il en existe 2 sortes:

  • la forme naturelle, qui est un sulfate double d’aluminium et de potassium (Potassium Alum), qui se présente sous la forme d’une pierre plus ou moins transparente. Cette pierre est utilisée depuis l’Antiquité dans les régions d’Asie et d’Amérique du sud
  • La forme reconstituée, dite synthétique, et constituée de sulfate d’aluminium et d’ammonium. Cette version chimique est vendue comme naturelle et fait mention d’Ammonium alun sur l’étiquette. Cette version est souvent utilisée dans les déodorants dits “à base de pierre d’alun”.

Que ce soit l’une ou l’autre des formes, je recommanderais d’éviter de les utiliser. Dans la version naturelle et reconstituée il y a de l’aluminium, et à partir du moment où on applique l’une ou l’autre sur la peau, on y colle de l’aluminium. Comme le dit le Pr Robert Deloncle dans une interview pour L’Express, “l’affirmation qui consiste à dire qu’il s’agit de différents types d’aluminium et que l’un serait plus nocif pour l’organisme que l’autre n’est pas scientifique. Dans tous les cas, il s’agit toujours d’une même forme chimique: l’ion aluminium” , au moins comme ça on est fixé.

Par quoi remplacer les déodorants classiques ?

Comme la nature est bien faite il existe moults alternatives aux déos du commerce, qui permettent de soigner notre épiderme et qui ne contiennent pas de sels d’aluminium. Je vous ai concocté une sélection aux petits oignons :

  • Déodorant solide de Lamazuna (10€)
  • Déodorant naturel bio de Coslys (9,30€)
  • Déodorant à la poudre de bambou de So’Bio étic (5,05€)
  • Brume active déodorant de Cattier (5,75€)
  • Déodorant Sauge Menthe de Dr Hauschka (14,10€)
  • Déodorant Fun’Ethic (5€)

Vous pouvez retrouver tous ces déodorants sur des sites de vente en ligne comme Sebio par exemple, ou dans des boutiques bio.

J’utilise pour ma part un déodorant de la marque The Ohm Collection, avec une douce odeur de Jasmin que j’affectionne particulièrement. The Ohm Collection est une marque belge avec des étiquettes dites “clean label” qui n’utilisent que des produits 100% naturels. Le déodorant se présente sous forme de poudre à appliquer avec les doigts, je le fais généralement à la sortie de la douche quand ma peau est encore humide et de cette manière je n’en mets pas partout ! Je vous laisse avec ces quelques photos de ma dernière trouvaille :

img_4021webpixlr

img_4019web

img_4017webpixlr

img_4015webpixlr

Je précise que je n’ai pas été payée pour faire de la pub pour qui que ce soit, je parle de produits que j’achète avec mon petit porte monnaie en forme de licorne (en vrai il est tout classique mais j’aimerais tellement un porte monnaie en forme de licorne – maman si tu lis ce post, prends en bonne note ♡♡ )

Et toi, cette nouvelle étude sur les sels d’aluminium t’a-t-elle fait réagir ? Utilises-tu des alternatives à ces déodorants toxiques ? Aimerais-tu changer de déodorant ? Dis moi tout dans les commentaires !


wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
T'as le look d'été, avec imPRESS
wallpaper-1019588
Crazy Kawaii Box Animaux de la Mer, pour prolonger l'été
wallpaper-1019588
Revue : les 6 layer bars de chez My protein (barres protéinées 6 couches)
wallpaper-1019588
Mon allaitement : exclusif pendant 4 mois puis le sevrage