Une vie plus saine, en 3 étapes

img_3730webpixlr

Récemment, j’ai décidé de m’orienter vers un mode de vie plus sain, et ce dans tous les domaines : nourriture, beauté, habitude de vie. Et je me suis dit que cela pourrait en intéresser certain(e)s de savoir comment j’ai fait pour rentrer dans cette démarche de bien-être en général.

Auparavant je n’avais jamais ressenti ce besoin de rentrer dans un mode de vie plus sain, mais j’ai senti qu’avec mon rythme de vie intense dû à mon travail, j’avais besoin de me reconnecter avec le réel, c’est à dire avec ce qui importe réellement : notre corps et notre bien-être. On n’a qu’une vie, et je pense que nous nous devons de prendre soin de notre corps et de notre esprit. Cette envie de mieux-être a commencé à se faire sentir il y a 2 ans, sans que j’aie pu vraiment changer quoi que ce soit dans mon mode de vie, mais mine de rien je prenais plus souvent les escaliers, je marchais plutôt que de prendre le métro, j’ai commencé à vouloir manger mieux et plus sainement. Cela a sans doute à voir avec ma belle-mère végétarienne et extrémiste de la fourchette ! (coucou belle-maman)

Je sentais également que la station assise due au travail (chaise, bureau, canapé, voiture) et donc le manque de sport plus la consommation de produits pas franchement bons pour la santé (comme les plats cuisinés, les jus sucrés en tous genres de supermarchés, les gâteaux industriels) et la pression quotidienne qu’on s’inflige au travail /en couple/entre amis me mettaient dans un état d’esprit négatif et avaient un impact sur ma santé physique : mal de dos, maux de ventres, fatigue, problèmes de peau.

Il y a un an, quand j’ai commencé à avoir des maux de dos, légers certes, mais présents tout de même, j’ai réellement pris conscience qu’il fallait changer mes habitudes et ne plus attendre que cela tombe du ciel !

changement-quote

Etape 1 : J’ai repensé mon alimentation

Sans être végétarienne – je me définis comme une végécurieuse – depuis quelque temps j’apprécie les plats végé et je m’amuse même à les cuisiner régulièrement, dans une démarche de réduire ma consommation de viande. Je privilégie les fruits, légumes et légumineuses et je peux déjà voir le résultat sur ma peau : mon teint n’est plus brouillé, il est frais, je ressens aussi les bienfaits de l’enrichissement en fruits et légumes sur mon mental : je suis plus alerte, je dors mieux et je me sens plus positive. J’ai aussi augmenté ma consommation de légumineuses, réduit le pain blanc pour privilégier des pains “aux graines”, et mine de rien, ça me fait du bien. J’ai en plus découvert plein de nouveaux légumes, de nouvelles céréales, je me suis forcée à tester de nouvelles recettes avec plus de soja, des graines de chia, de lin, de courge, varier mes légumes, et pour rien au monde je ne reviendrais en arrière !

L’alimentation joue évidemment un rôle primordial dans la santé physique – et je vous entends déjà me dire : “sans blague captain Obvious!” – mais elle exerce aussi un rôle sur notre bien-être mental. Et oui, le plus souvent quand on mange on se focalise sur les bienfaits physiques (l’éternelle recherche de la minceur surtout) alors qu’en réalité notre corps forme un tout et qu’en changeant un seul paramètre on peut déclencher des réactions en chaîne qui peuvent nous rendre la vie plus jolie !

Par exemple, en m’astreignant à boire 2L d’eau minimum par jour, je sais que mes articulations fonctionnent mieux, je stimule l’activité neurologique de mon cerveau, ma peau est mieux hydratée, j’aide mon corps à se débarrasser des toxines et plein d’autres bienfaits en découlent.

J’encourage vivement les personnes de mon entourage à prendre soin d’elles, d’abord par l’alimentation, car c’est notre meilleur médicament !

marche

Etape 2 : j’ai repensé mes habitudes pour être plus éco-friendly

Je ne suis pas (encore) hippie dans ma roulotte à manger les carottes que j’ai plantées dans mon potager, quoique ça me plairait peut être bien, mais j’ai envie de réduire mon impact écologique. J’ai toujours trié mes déchets, mais il y a peu j’ai commencé à utiliser des produits plus éco-friendly : des shampoings solides sans emballages et qui sont encore meilleurs pour mes cheveux car plus naturels, du make-up naturel avec moins d’emballage, du dentifrice solide, je ne prends plus de sacs plastiques et je privilégie les contenants réutilisables pour mon frigo. Bref, une démarche plus écologique pour respecter la planète. Ce n’est pas comme si les possibilités manquaient, il s’agit de faire un petit effort pour cette planète qui vit sur ses dernières réserves depuis cette année … Je me fais un peu l’effet de Nicolas Hulot (avec des talons et du maquillage !) mais j’ai vraiment pris conscience qu’il fallait que j’agisse, à mon niveau.

Il y a en plus énormément d’alternatives qui se créent pour diminuer notre emprunte carbone, comme par exemple l’excellente initiative de Coline avec qui j’ai étudié dans mes jeunes années (!!) et sa Tricyclerie, qui collecte les biodéchets à vélo et en fait du compost ! Vous trouverez plus d’infos ici. Ou alors cette boutique que j’ai repérée au détour d’une ballade dans ma ville : day by day à Montpellier, une épicerie en vrac. L’idée est de venir avec ses propres emballages et de faire ses courses “en vrac”, comme ça on ne consomme que ce dont on a besoin et on limite le gaspillage. Bon après c’est sûr que ça implique d’être ultra organisé(e), mais je pense qu’il faut savoir commencer petit puis étendre la gamme de produits qu’on achètera petit à petit.

img_3982webpixlr

Etape 3 : J’ai bougé mon *** – Je me suis remise au sport

Je ne pensais pas que le sport pouvait m’avoir manqué à ce point, je me suis réinscrite en salle car c’était la formule qui s’agençait le mieux dans mon emploi du temps, et je ne suis pas déçue ! J’ai trouvé une salle qui me correspond, avec un suivi régulier de la part des coachs, ce qui fait que je me sens plus motivée. Avant, quand je revenais épuisée du travail, je me collais à la cuisine pour essayer de préparer un plat relativement sain puis je m’effondrais dans le canapé comme une baleine échouée sur la plage. Maintenant, je trouve la force d’aller à ma séance de sport après ma journée de travail, et quand je rentre chez moi, je suis énergisée, je parle beaucoup, je raconte ma vie (au grand dam de l’Homme qui lui n’en a pas spécialement envie d’écouter tous les détails de ma passionnante journée au bureau, je comprends pas pourquoi, la blague de Michel de la compta sur la fesse droite qui dit à la fesse gauche eh dis donc tu trouves pas qu’il y a un courant d’air le couloir était hilarante) bref, je pète la forme (haha) et surtout, surtout, je suis super positive. J’ai pu prendre du recul sur mes problèmes de la journée, et parfois même j’ai une solution qui apparaît en réponse à un souci que je m’étais posé plus tôt. Meilleur qu’un anti-dépresseur je vous l’dis !

img_3955webpixlr

Evidemment qu’on nous le serine à tout bout de champ et qu’on le sait bien, que le sport est très bon pour la tête et le corps, mais – et j’ai l’impression de passer pour une attardée en disant ça – là je peux vraiment ressentir tous les bienfaits du sport, car je m’étais préparée à m’y remettre et que j’en avais besoin. Et je crois que je ne pourrais plus m’en passer. Je pense qu’il ne faut pas se forcer, et attendre d’être réellement prêt(e) à se mettre au sport. Sans ça la reprise risque d’être dure et démotivante. Je n’ai jamais été adepte de running, la grande tendance du moment, mais j’ai trouvé mon créneau, et je crois que c’est ça l’important : trouver ce qui nous motive et s’y tenir quand on est prête à se donner. Du moment qu’on se bouge un peu les miches, qu’on se fatigue et qu’on transpire, et bien c’est le principal.

Cet article est un peu inhabituel mais j’espère avoir pu vous convaincre des bienfaits de se recentrer sur soi et d’écouter son corps, ça n’apporte que du bon !

Je précise que je n’ai pas été payée pour faire de la pub pour qui que ce soit, je parle de produits/services que j’achète/qui me plaisent avec mon petit porte monnaie en forme de licorne (en vrai il est tout classique mais j’aimerais tellement un porte monnaie en forme de licorne – maman si tu lis ce post, prends en bonne note ♡♡ )

Et vous, vous avez adopté un mode de vie plus sain ? Ou alors vous y pensez ? Comment avez vous vécu la transformation de vos habitudes ?


wallpaper-1019588
Inauguration de la boutique Aroma-Zone Aix
wallpaper-1019588
15 façons d’économiser l’eau au quotidien
wallpaper-1019588
The FIVEorites #23 : Fempo, This is us, « Tu mourras moins bête »…
wallpaper-1019588
Hyaluroderme de Phyderma fait le in et le out