Fabriquer ses savons : les bêtises à ne pas faire.

Lorsqu'on fabrique des objets ou différentes choses, il nous arrive toujours de nous tromper. De croire bien faire. En faisant mes savons, j'ai fait plusieurs fois des bêtises. Voici la liste des choses à ne surtout pas faire.
Fabriquer ses savons : les bêtises à ne pas faire. 

Des bêtises comme :

  • Ne pas négliger le port de gants. 
Non il ne faut pas négliger cela, car même si avec des gants vous n'êtes pas très à l'aise, il faut que la pâte à savon est abrasive pour la peau. L'action de saponification met 48h à se faire, donc quand vous manipulez la pâte à savon, cela reste un produit dangereux et corrosif pour la peau. 
  • Porter un masque sur la bouche pour éviter...
... de se mettre de la pâte à savon sur la lèvre. Ça m'est arrivé la première fois que j'ai savonné avec Alicia et Mathilde. Le recoin de ma lèvre a gonflé, j'ai tout suite rincé à l'eau froide. Apparemment il est recommandé d'appliquer du vinaigre pour rétablir le pH. J'ai eu une croûte et au bout de 2 jours tout allait mieux.
  • Pas de nettoyage au lave-vaisselle sauf si...
... vous avez déjà fait un premier nettoyage au savon noir. Ce savon c'est bien votre allié pour nettoyer le matériel, le liquide vaisselle c'est inefficace. Et si vous mettez les ustensiles au lave-vaisselle directement vous risquez de le casser (j'ai mis à mal la résistance avec mes bêtises et elle a du être changée) sachant aussi que ça ne lavera pas du tout. 
  • Ne pas démouler un savon sans...
... l'avoir mis au préalable au congélateur pendant au moins deux heures. J'ai essayé de faire sans, au final j'ai bien démoulé seulement mon savon en fleur n'y ressemblait plus du tout. 
  • Le surgraissage à la trace 

Dans le premier article où j'ai fait un petit lexique, j'ai parlé du surgraissage à la trace. Ceci consiste à ajouter une huile végétale une fois la pâte à savon fabriquée. Ce processus permet de conserver les propriétés des huiles végétales surtout les plus fragiles au changement de température et de donner plus de douceur au savon. 
La bêtise à ne pas faire ?  Dans le calculateur de saponification, il y a une case réservée au taux de surgraissage à la trace. Et celui-ci ne peut pas dépasser un certain pourcentage (5% je crois). Ce surgraissage permet aussi de mieux diluer les pigments. Et vous voyez où je veux en venir ? Oui, il faut bien mesurer la quantité de surgraissage avant et pas le faire au feeling comme moi. 
Le résultat ? Un savon trop surgras qui a mis deux mois à sécher correctement. Pour les autres savons j'obtenais la même chose au bout de 2/3 jours.  

J'espère que les savons saponifiés à froid maison n'ont plus de secrets pour toi,  et n'hésite pas à poser des questions. :)

Liste des articles sur le même sujet :

1. Petit lexique pour commencer. 
2. Qu'est-ce qu'un SAF ?  
3.  Le bon dosage des huiles. 
4. Le dosage de la soude : solution et surgraissage.  
5. Préparer le savon : c'est quoi la trace ?  
6. Le matériel (pas si compliqué) à avoir.  
8. Colorer les savons. 
9. Les bêtises à ne pas faire.
A bientôt !
Fabriquer ses savons : les bêtises à ne pas faire. http://www.facebook.com/lesideesdesamia https://twitter.com/LesideesdeSamia http://instagram.com/lesideesdesamia

wallpaper-1019588
[SP] J’ai lu: Presque génial de Benedict Wells
wallpaper-1019588
Shampoing solide : Il me reste du henné
wallpaper-1019588
The FIVEorites #25 : Un Bon Moment, rice cooker, Chic des Plantes
wallpaper-1019588
25 utilisations du bicarbonate de soude