3 astuces pour s’éclater à deux dans la salle de bain !

Il y a quelques mois, l’homme a pris la parole sur le blog ; son article Vivre avec une blogueuse beauté vous a plu ! Je lui ai proposé de nous parler de son rapport avec les cosmétiques, et plus particulièrement les cosmétiques bio ! Découvrons l’homme dans la salle de bain :-)

A la maison, vous partagez facilement le salon, avec plaisir la chambre et vous n’avez aucun souci pour partager un coin travail.

La cuisine ? Vous rêvez de la partager avec monsieur ou vous ne savez même plus où elle se trouve puisqu’il adore faire la popote (je vous jure que le modèle existe, mais il est fabriqué en toute petite quantité).
Et la salle de bain ? La salle de bain, c’est une autre histoire ! Quand votre mère vous dit qu’elle rêve de faire chambre à part parce qu’elle ne supporte plus les ronflements de votre père, vous la moquez gentillement ; pourtant, vous, c’est salle de bain à part que vous rêvez de faire.

Vous l’aimez votre Jules c’est pas le problème, mais si vous pouviez gagner encore quelques cm2 de ce lieu, ce serait tout simplement magique.

La guerre de la salle de bain aura bien lieu

Si vos mères se sont battues (et vos grandes soeurs) pour que les hommes passent plus de temps dans la cuisine, vous risquez fort de devoir livrer bataille pour que vos hommes (pour celles qui ont des petits mâles sous leur toit le pluriel s’impose) ne squattent pas autant que vous la salle de bain ; car les études sont formelles : le marché de la cosmétique au masculin progresse d’année en année.

Nous n’avons plus besoin du terme métrosexuel pour cacher nos penchants pour les produits de bien-être. Les plus avertis d’entres nous n’hésitent d’ailleurs plus à piquer à leur moitié leurs supers produits que les marques n’osent même pas fabriquer au masculin.

Mais pourquoi diable l’homme prend-il soin de lui ?

En tant qu’homme, nous n’avons pas à subir la pression social du temps qui passe.

C’est un fait totalement injuste mais chez nous, les cheveux gris sont un signe de sagesse et les rides ne sont que « d’expressions » et le signe que nous avons vécu, et remporté moultes batailles.

Bref, plus le temps passe et plus nous passons de visage intéressant à belle gueule. Au pire, pour les moins beaux d’entres nous, avec le temps, nous finissons par avoir du charme.

Même la petite bedaine (petite hein) est perçue comme « rassurante ». Donc les produits anti-âge, anti-ride, anti bidou…on s’en fout. Les colorations pour cheveux gris ? On s’en tape. Nous, avec le temps, on chope la classe.

Sauf que les choses changent. Nous sommes dans l’ère du jeunisme au travail où la concurrence est de plus en plus rude entre les générations X et Y. Nous évoluons de plus en plus dans l’univers des services où l’image que l’on renvoie est un élément important (on n’est plus à la mine).

La société a évolué et les rapports entre hommes et femmes ne sont plus les mêmes qu’il y a encore 30 ans. Il n’est plus rare de voir des divorces entre adultes de plus de 50 voir 60 ans. Refaire sa vie à cet âge est tout à fait possible à condition d’avoir un minimum d’allure.

« Le paraitre est devenu une exigeance forte aussi bien pour l’homme que pour la femme ».

Homme dans la salle de bain

Note de Monagrom : On est d’accord, les filles, Aesop, ce n’est pas du bio, ni du naturel ! Il y vient petit à petit, hein ?

Quel rapport l’homme entretient avec les produits biologiques ou naturels ?

Puisque de toute façon, la guerre de la salle de bain est perdue d’avance, autant faire en sorte que le temps passé ensemble dans ce lieu soit agréable.

Et avouez que voir votre homme sortir sa grosse bombe de rasage pleine à rabord de substances de mauvaise qualité n’est pas franchement un moment sympa, surtout si cela se termine en dispute parce que vous essayez de le convaincre de passer à des produits plus respectueux de sa pomme et de la nature.

Beaucoup d’hommes ne s’intéressent pas à ce que contiennent les produits qu’ils utilisent et pour certains il y a encore une certaine « gêne » à consacrer du temps à la découverte de ce que cache les noms barbares sur les étiquettes.

Notons aussi que les marques ne savent tout simplement pas parler aux hommes. Ces dernières s’adressent à des femmes depuis plus de 100 ans !

Les hommes ne sont pas habitués à écouter les discours des marques et il n’est tout simplement pas possible de les intéresser en utilisant les mêmes arguments. C’est donc à vous de faire le job !

Comment inciter votre moitié à glisser en douceur vers des produits plus naturels ?

Comme pour beaucoup de sujets avec l’homme (et je sais de quoi je parle), la confrontation directe ne fonctionnne pas.

Vous entêter à essayer de lui faire lire la liste des ingrédients d’une bombe de rasage d’une grande compagnie dont je ne citerai pas le nom (Ca commence par un O) n’a aucun intêret. Voici 3 tactiques beaucoup plus efficaces.

#3 : La peur

Vous le savez, un homme adulte est un enfant qui s’ignore. La peur est donc un bon moyen d’obtenir de votre homme le comportement adéquat.

Installez vous confortablement dans le salon et faites semblant de lire un article sur votre tablette. Alors qu’il est en train de faire un truc sérieux à côté de vous (jouer à candy crush par exemple) dites lui d’un air détaché « Ho tu as vu chouchou c’est drôle ça. Tu savais que le Isobutylparaben de ton gel douche est responsable de graves troubles masculins ? »

Comptez une petite semaine maximum avant qu’il ne vous demande conseil de façon detournée « Hey chérie ! Il sent super bon le gel douche que tu utilises. C’est un truc bio ? »

#2 : La comparaison

C’est un peu plus long mais super efficace. Pendant 10 à 15 jours, en fonction du degré d’écoute que vous pouvez obtenir chez votre homme (rien à voir avec le niveau d’amour qu’il vous porte hein, c’est inhérent au sexe mâle de l’espèce humaine) parlez lui d’un collègue de travail réel ou fictif.

« Faudrait que je te présente Arthur. Il est franchement top. On bosse ensemble sur un dossier depuis quelques jours et il est extra. Il est tout le temps souriant, il est vif, il fait super jeune en plus. Franchement quand il m’a dit qu’il avait 40 ans j’ai été bluffée, je lui en donnais 10 de moins ! Tu sais quoi, c’est drôle, il est comme moi, il est super attentif aux produits qu’il utilise. Il m’a même parlé de sa routine ! Sa ROUTINE quoi ! Je ne pensais pas qu’un homme pouvait avoir une routine soin. »

Pour ne pas passer pour un gros jaloux, il va vous la faire grand philosphe. « Tu sais ma chérie, la routine c’est pas aussi naze qu’on le prétend. C’est vrai quoi ! On dit la routine c’est mortelle…gnagnagna. Pourtant la routine, c’est bien ce que tu fais le soir avec tes crèmes là hein ? Et tu vois ça marche. La routine a du bon. Tu fais comment d’ailleurs ? »

#1 : La flatterie

Votre gamin vient de sauter du haut du trottoir et vous regarde comme s’il avait réalisé un exploit. Vous lui faites une standing ovation comme s’il venait de battre le record du monde de saut dans le vide.

Et bien c’est pareil avec votre homme. Quand il utilise un produit de beauté avec une compo clean, mettez le paquet.

« Hey mon amour ! T’as vu ? Non mais regardes dans le miroir ! Approches ! Tu ne vois pas ?

C’est flagrant pourtant. Sérieux, ça fait deux jours que tu suis cette routine et bien regardes la petite ridule là…disparue, envolée. C’est dingue non.

Hey franchement, t’es beau comme tout. Quand je te regarde ça me fait des papillons dans le ventre ». Succès garantie.

Armée de ces trois astuces vous devriez pouvoir convaincre sans mal votre mâle d’utiliser des produits bons pour lui et pour l’environnement.

Il y a bien entendu un intêret plus subtil à dépenser autant d’énergie pour virer la cosmétique conventionnelle masculine de votre salle de bain. Vous ne voyez pas ?

Homme dans la salle de bain

« C’est bien tes trucs bio nature peinture mais ça coûte un bras ! »

C’est ce que je disais il y a quelques années à Monagrom.

Aujourd’hui quand elle me parle d’un produit qu’elle souhaite tester, le prix n’a plus aucune signification pour moi. Mes interrogations tournent autour de la qualité du produit, de son odeur, de sa composition et j’essaye de savoir si par hasard c’est un produit qui pourrait aussi me convenir. Je suis celui qui, dans le couple, résiste le moins bien à la tentation !

Ce qui m’emmène à une astuce bonus qui est celle qu’utilise Monagrom quand elle souhaite se faire plaisir et que c’est un plaisir pas forcément raisonnable. C’est une technique en trois temps.

C’est souvent à table (quand je mange, je suis moins attentif à certains signaux faibles), elle lance sans même me regarder « Ha au fait, j’ai vu un truc, c’est une tuerie ! »

Petite moment de silence jusqu’à obtenir ma première approbation (les trois oui ! C’est une vieille technique de vendeur que je lui ai enseigné).

« En fait, c’est un super produit blablabla mais par contre c’est super cher » ; (deuxième astuce, car elle sait que le mot « cher » est un mot qui me déplait au plus haut point).

« Oui tu as raison, cher ça veux rien dire, surtout quand on voit la compo. Il parait que l’odeur c’est une tuerie. Ha oui, j t’ai pas dit. Ils disent que c’est super efficace contre les démangeaisons du cuir chevelu. Je me suis dit que pour toi, ce serait bien. D’ailleurs c’est en cherchant un produit pour toi que je suis tombée dessus ».

Là c’est de l’art Jedi et vous êtes certaine d’arriver à vos fins à tous les coups. Maintenant je suis bien curieux de découvrir vos techniques de louves pour arriver à vos fins. En attendant, éclatez-vous bien dans votre salle de bain !


wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Produits terminés : je rachète ou pas ? #33
wallpaper-1019588
15 activités productives à faire au lieu de regarder Netflix
wallpaper-1019588
Crazy Kawaii Box "Rentrée des classes" : partir du bon pied
wallpaper-1019588
HelloBody – cosmétiques naturels et body positive