Génération CosmEthique

Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique

Suite à plusieurs demandes faites par mon entourage et des rencontres, sur ma vision de la CosmEthique, je vais vous livrer ma façon d'appréhender les choses en 10 points agrémentés de quelques conseils pratiques pour prendre soin de soi, et bien-sûr ça n'engage que moi Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique

S'adonner à la CosmEthique, c'est pour moi avant tout un état d'esprit, (re)connecté à son corps, et par suite (éco)logique à sa peau : tout est relié, n'oublions pas que la peau est le reflet extérieur de ce qui se passe à l'intérieur. En somme, il s'agit d'une démarche globale car il est bien évident que l'on ne peut pas attendre monts et merveilles de ses produits cosmétiques si l'on néglige son hygiène de vie et ses émotions. Des émotions que l'on doit apprendre à recevoir, écouter et accepter sans les laisser nous submerger. Alors prêtes pour une vision à 360° de la Cosméthique ? C'est partiiii !!!

Avant tout chose, il est important d'écouter sa peau pour lui apporter ce dont elle a réellement besoin et donc des cosmétiques a-dap-tés. Ceci vaut aussi bien pour son corps et son esprit, il faut s'écouter, écouter ses maux et ses états d'âme. Notre peau n'a peut-être besoin de rien - elle aussi a le droit de se mettre en jachère de temps en temps - ou peut-être qu'elle a besoin d'une attention particulière. Mais chuuuut ! Ecoutez, écoutez d'abord...

Une fois que l'on a entendu les messages subliminaux de sa peau (si ce n'est pas le cas, vous ne l'avez pas assez écoutée, pourtant elle vous parle, si si promis), il est obligatoire de connaître son type de peau afin de choisir des soins qui sont adaptés à ses caractériques. Connaître son quoi ? Sa typologie de peau si vous préférez. C'est un peu comme connaître sa taille quand on achète un vêtement, il vaut mieux que ce soit adapté à sa corpulence, non ? Il existe 4 types de peau : normale, mixte, grasse et sèche. Pour en savoir plus, c'est par ICImais rapidement la peau grasse produit trop de sébum, c'est celle qui brille en soirée Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique La peau sèche est celle qui n'en produit pas assez, elle tiraille et est inconfortable. La peau mixte, c'est un mélange des deux précédentes : mixte sur la zone T (front, visage, menton) et sèche sur les pommettes. Et la peau normale, c'est celle pour qui tout va bien Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique Mais connaître son type de peau ne suffit pas, il faut aller plus loin pour savoir ce dont elle a vraiment besoin...

Après avoir déterminé son type de peau, il est indispensable de ressentir son état de peau qui va nous indiquer ce qui lui manque pour être épanouie ou à l'opposé, il exprime que la peau est trop sollicitée. L'état de la peau est influencé par des facteurs à la fois internes (état émotionnel, alimentation, hormones, stress, etc.) et externes (pollution, vent, froid, chaud, tabac...) : il donne des informations supplémentaires et indispensables pour choisir ses produits de beauté. Il existe plusieurs états de peau : la peau déshydratée, la peau sensible/réactive, la peau très sèche, la peau ridée, la peau acnéique, le teint terne, etc. En fait, l'état de notre peau reflète quelque chose qui lui fait défaut. Par exemple, une peau déshydratée manque d'hydratation, une peau très sèche manque de corps gras (que l'on retrouve principalement dans les huiles végétales), une peau sensible peut être liée a une insuffisance en défenses immunitaires, elle est peut être soumise à trop de produits, trop d'agressions extérieurs ou des maux intérieurs, etc. Il est donc très important de ressentir son état de peau pour lui apporter les soins qui vont l'apaiser et la combler.

Nous voilà muni des pré-requis pour bien s'occuper de notre peau et lui apporter ce qu'il lui manque, voire ne pas la sur-solliciter. Oui car le but avant tout est de prendre soin de sa peau, non ? A moins que vous ne vouliez une métamorphose totale (en ce cas, à part le bistouri, je ne vois pas Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique Oublions la peau parfaite, a-t-on vraiment besoin de ressembler à une Barbie et concentrons nous sur le plaisir de se chouchouter et de donner du plaisir à notre peau avec des produits qui la combleront. La cosméthique est donc ainsi un précieux allier pour se faire du bien (sans se faire mal, on verra cela plus tard), il faut en avoir conscience et être prête à s'accorder quelques minutes de bien-être ...

Ah le temps, ce qu'il nous manque, tout le temps Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique Bein oui mais bon, il est important de prendre du temps pour soi et de se mettre en mode slow les filles, c'est bon pour notre peau ! S'appliquer des cosmétiques devrait être un plaisir et non un fardeau, il faut le faire en pleine conscience. Je vous entends déjà me dire, oui mais le matin, on est pressé, on n'a pas le tempsssss ! Bah je vous réponds, faut le prendre, 3 minutes pour se masser le visage avec notre soin principal, c'est un minimum. 3 min, c'est trop ? Bon ok, mais pas moins d'une minute pour que le produit pénètre bien dans la peau et en retirer tous ses bénéfices. Et si le besoin s'en fait ressentir, on recommence le soir et là, pas de faux prétexte, on se déconnecte de tout le reste et on prend du temps pour soi !

Maintenant, nous allons parler rituel de beauté. Sur ce sujet, chacun est libre d'utiliser celui qui lui convient au mieux au regard de tout ce qui a été indiqué précédemment. En ce qui me concerne, je privilégie et recommande un rituel de beauté simple de manière à répondre aux besoins primaires physiologiques de la peau qui sont en fait très simples. Tout comme notre organisme, la peau a besoin d'être hydratée (puisque notre corps contient jusqu'a 70% d'eau) et d'être nourrie (comme on nourrit son corps pour qu'il soit résistant). Souvenez-vous, on lui apporte ce qui lui manque (mais on ne la gave pas non plus). Ne compter par sur un apport en eau pour l'hydrater, la peau est imperméable (imaginez si ce n'était pas le cas, on aurait quelques soucis de surcharge pondérale à la sortie du bain). L'hydratation se fait via des agents hydratants ou dits humectants capables de capter l'eau et ainsi de la maintenir dans les tissus, soit via des ingrédients filmogènes qui limitent l'évaporation naturelle de l'eau en formant un film à la surface de la peau : tous deux retardent en fait la déshydratation naturelle. Pour hydrater sa peau, il faut surtout ne pas oublier de boire 1,5 L d'eau par jour, c'est le meilleur hydratant naturel et d'apporter des huiles végétales vierges riches en oméga 3 dans son alimentation. Nourrir sa peau revient à lui apporter des lipides (contenus dans les huiles & beurres), là aussi, on n'oublie pas d'agrémenter ses plats d'huiles végétales vierges riches en oméga 3 et 6 ou de choisir des aliments qui en contiennent. Quelle leçon retirer de tout cela ? La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est pas indispensable d'utiliser pléthores de produits, un ou deux cosmétiques devraient suffire pour répondre à nos besoins, matin et soir. Il est alors recommandé de privilégier des produits concentrés en ces deux types d'actifs que nous venons de voir. Les huiles végétales sont ainsi la panacée puisqu'elles sont à la fois nourrissantes et " hydratantes " (enfin déshydratantes) !

Cette fois-ci, vous connaissez tout ce qu'il faut pour choisir vos produits cosméthiques de prédilection mais il reste encore un point fondamental pour BIEN les choisir. C'est le fameux déchiffrage de la liste barbare des ingrédients, connue sous le nom de liste INCI. Pas besoin d'être diplômé(e) en chimie ou agrégé(e) en langues anciennes, seuls les 5 premiers ingrédients sont importants pour savoir si le produit va répondre aux promesses annoncées et à ce que nous recherchons. Pour comprendre le décryptage des produits de beauté, je vous propose de retrouver un article que j'avais écrit sur le sujet juste . Autre petit astuce à se mémorer, plus le nom est à rallonge, plus c'est louche ( ingrédient transformé de chez transformé donc réactions chimiques en cascade, donc plus très actif au bout du compte). Bon par contre, ce que ne nous dit pas la liste INCI c'est le mode de fabrication des ingrédients ni celui des produits, ce qui est fâcheux car il peut venir anéantir tous les bienfaits des précieux ingrédients. Là, c'est bon, nous sommes enfin prêt(e)s pour passer à l'action...

En fonction de sa philosophie de vie et de son éthique, on fera un choix entre la cosmétique conventionnelle et la cosmétique naturelle et bio. Je ne vous parlerai bien-sûr pas de la première, se tartiner de pétrole et d'ingrédients inutiles à la peau, ne mérite pas qu'on en parle pendant 10 plombes ! Il est donc recommandé d' utiliser des cosmétiques bio. Pourquoi ? Parce qu'en plus d'être bien plus respectueux de l'environnement, ils contiennent bien moins de cochonneries : dangereuses comme les perturbateurs endocriniens ou synthétiques comme les dérivés du pétrole, etc. ( par ici les ingrédients à éviter). Et en plus, ils sont bien plus compatibles avec notre peau. Pourquoi ? Parce que les produits naturels et bio sont (supposés être) riches en extraits de plantes et huiles végétales dont la composition est plus proche de celle de notre peau (donc plus facilement assimilable) que tous autres ingrédients synthétiques. Par ex, l'huile de jojoba a une composition très proche de celle du sébum, c'est donc un ingrédient très utilisé pour réguler sa sécrétion. En fait, dans l'absolu, la peau ne reconnait pas les ingrédients synthétiques qui sont pour elle des corps étrangers (bon forcément, après des années d'utilisation de cosmétiques conventionnels, elle a fini par s'y habituer mais au départ elle était perturbée la pauvre, c'est comme nous, on a du mal avec le changement, pas vrai ?). Du coup, forcément, lorsque l'on passe du conventionnel au bio, la peau a également besoin d'un temps d'adaptation mais elle acceptera toujours de changement car elle est résiliante, c'est sa force et cela fonctionne si on lui donne de bons ingrédients, comme pour notre organisme ! Mais attention il y a " bio " et " bioooo " : n'attendez pas grand chose d'une crème de jour bio à 3,50 euros, la qualité a un prix contrairement à ce que revendiquent certaines marques.

Retrouvez les ingrédients à éviter

Adeptes de la cosmétique naturelle et bio, exigez de préférence un label qui atteste du caractère bio des produits. Même s'ils sont loin d'être assez exigeants pour moi, ils ont le mérite d'exister et des gens se sont battus pour faire reconnaître officiellement les produits bio. Qui plus est, c'est un repère pour nous, les consommateurs. Mais vous pouvez aussi vous informer sur les dessous des marques qui n'ont pas de label et découvrir de très belles valeurs derrière les produits. La Cosméthique revêt pour moi d'une démarche éthique globale qui prend en compte le respect de l'Environnement, des Hommes, des Animaux et de la Peau ! Vaste sujet, on en parlera plus tard car ça mériterait des pages et des pages. A chacun(e) d'arbitrer ses exigences à ce niveau-là mais bon, c'est quand même dommage de ne pas prendre en considération l'environnement sans lequel on ne pourrait avoir des extraits de plantes dans nos produits, ni les Hommes qui fabriquent les ingrédients/produits dans l'ombre, ou nous, ceux qui les achetons, etc., les animaux, qui n'ont rien demandé et surtout pas d'être des vaches à lait. Et bien-sûr la peau, elle aussi se respecte, c'est une marque de respect envers son corps et soi-même. D'où l'importance de lui offrir ce dont elle a besoin et surtout pas de cochonneries !

Soigner son intérieur. Le plus important, c'est avant tout de bien dormir et de bien s'alimenter. La nuit, on recharge les batteries et la peau se régénère davantage. Manger de manière saine et équilibrée est pri-mor-dial pour avoir (ou tendre vers) une peau en bonne santé. Je vous avais déjà parlé des bienfaits du jus de citron pour bien commencer la journée, je le prends depuis longtemps maintenant et ses effets sont vraiment notables sur ma santé, je suis moins malade mais c'est surement aussi que je fais attention à mon hygiène de vie, bien qu'elle ne soit pas irréprochable. Le fameux manger 5 fruits et légumes par jour n'a pas été inventé par le lobbying des fruits et légumes mais par le ministère de la santé pour apporter les vitamines, minéraux et fibres dont notre corps a besoin, c'est pareil pour la peau sauf pour les fibres ! Le sommeil, l'alimentation et la gestion de son stress sont la première cosmétique pour une peau sereine. Le stress a un effet considérable sur la peau, il peut être responsable de plein de problématiques dermatologiques. Et puis il y a toutes les pratiques qui consistent à s'occuper de son corps de manière holistique qui sont profitables à la peau, comme la naturopathie. Je vous conseille d'ailleurs le blog de Nana-Turopathe qui est très bien fourni en informations et conseils. Egalement, les pratiques qui nous permettent de nous reconnecter à notre corps et/ou à notre esprit comme le yoga ou la méditation, sont destressantes pour la peau.

Nous voilà complètement armées pour bien prendre soin de nous et bien choisir nos produits cosméthiques, il ne nous reste plus qu'à sourire Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique Un dernier petit point, ne vous laissez pas berner par les compagnes publicitaires qui claironnent des surpromesses à longueur de journée, qui font la surenchère de la perfection à tous bouts de champs (souvent loin d'être issue des champs mais plutôt de la pétrochimie, merci les silicones), préférez votre bien-être intérieur et dites vous que vous êtes de belles personnes (ou au moins faites en sorte que ce soit vrai) ! Et souriez à la vie, elle vous le rendra Prendre soin de soi selon Génération CosmEthique


wallpaper-1019588
Amalthée, le savon d'abondance
wallpaper-1019588
La Nana-turality de My Sweetie Box
wallpaper-1019588
[SP] J’ai lu: Les protégés de Sainte Kinga de Marc Voltenauer
wallpaper-1019588
Mes marques de vêtements préférées pour Inès