La Electric De Urban Decay

Bonjour à tous et à toutes!

Je vous retrouve un peu en retard pour un article revue de la fameuse et colorée palette Electric de Urban Decay.

Je m’excuse à l’avance du manque de photo perso, j’ai préféré vous mettre celles de la marque que les miennes, étant donné que je n’arrivais pas à bien la faire ressortir!

La Electric De Urban Decay

Bon alors, oui elle fait peur, je suis entièrement d’accord avec vous.

J’ai mis longtemps à franchir le pas, et puis, une bonne occasion se présentant, j’ai craqué, sachant par avance que je m’en servirai notamment pour des maquillages artistiques.

Cette palette présente 10 fards de couleurs franchement pop.

On y retrouve du bleu (une dominante, je dirais), du rouge, du fushia, du violet, du vert et du jaune ainsi qu’un argenté.

La Electric De Urban Decay

Revolt est donc un fard argenté assez peu pigmenté au final, je pense qu’il est d’avantage à utiliser comme Top Coat par dessus toutes ces couleurs pour apporter de la paillette. En tout cas c’est comme ça que moi je l’utilise.

Gonzo est un vrai peu électrique, celui qui fait bien peur à utiliser. Il n’est pas totalement matte, il possède quelques micro paillettes. Je l’aime bien pour faire un ras de cil inférieure pour des yeux dans un esprit un peu lagon. Parfait pour l’été en somme!

Slowburn est un rouge orangé matte magnifique. Je regrette pourtant qu’il ne soit pas un vrai rouge. On connaît la difficulté de se procurer un vrai rouge en fard à paupière, ça aurait été l’occasion. Le rouge, selon moi, peut être sympa à petite dose pour réchauffer un coin externe, ou alors, si vous avez de la maitrise, vous pouvez le mettre en ras de cil inférieur. Attention cependant, il faut IMPERATIVEMENT une « barrière de couleur » entre votre muqueuse et le fard rouge, comme un khol noir estompé, sinon c’est lapin myxomatose assuré.Mais bien utilisé, ça fera ressortir le bleu de votre iris à merveille.

Je répète cependant que cet usage doit être maitrisé, sinon c’est la catastrophe!

Ensuite on retrouve un rose fluo qui répond au doux nom de Savage. Je l’aime bien vraiment pour de l’artistique celui-ci, ou alors en blush. Je vous avoue qu’un rose matte fluo c’est vraiment pas facile à adopter au quotidien.

Ensuite on retrouve Fringe qui est un turquoise foncé métallique absolument divin! Je l’aime beaucoup on ras de cil inférieur ou bien en creux, avec des tonalités de bruns et de marrons. Ravissant!

Deuxième rangée, on retrouve Chaos, qui se trouve dans la Vice 1. C’est un bleu majorelle matte, encore mieux que Gonzo pour le ras de cil inférieur. Je l’aime d’amour ce fard pour cet usage. Une couleur franchement estivale, qui plaira à beaucoup de monde je pense.

Jilted ensuite, mon fard préféré! C’est une couleur très franchement difficile à décrire. C’est un fushia foncé muté qui tourne vers le violet, avec des reflets bleus. Oui oui, tout ça! Cette couleur par contre ne me fait pas du tout peur, c’est un peu le même genre qu’Alchemy de la Vice 3, parfait pour un bord de creux et d’externe. Parfait!

Urban c’et LE violet Urban Decay, celui des Vices, un vrai violet froid, très joli en smokey.

Freak est une couleur très intéressante, c’est un vert clair qui a des reflets tirant vers le jaune. Pareil pour un ras de cil inférieur, avec un rouge à lèvre orange, pour un look acidulé!

Thrash est ma deuxième couleur préféré, c’est une couleur citron, duochrome avec des reflets verts. Cette couleur est parfaite pour des wash de couleurs sur toute la paupière mobile (applat de couleur posé en estompant).

La Electric De Urban Decay

Voilà un look très portable (type smokey pour le soir) que j’ai réalisé avec Urban et Jilted.

La Electric De Urban Decay

Parlons maintenant de l’usage artistique de ces fards parce que, je vous avoue que c’est surtout ça sa force!

Pour commencer, les fards sont extrêmement pigmentés et pour cause, il s’agit de pigments purs pressés. Par conséquent ils rendent très bien en photo et ne seront pas un cauchemar à estomper. Vous pouvez créer des looks très intéressants avec cette palette type « tâche de couleur ». Vous pouvez aussi, chose très intéressante, les utiliser pour colorier des sourcils de la couleur que vous voulez.

Bref, un essentiel pour un kit de maquilleuse!

Autre point important, cette palette est fournie avec un pinceau double embout très bien fait, avec un embout fin pour faire des ras de cils!

si je devais faire une critique, ce serait le trop pleins de bleu, à vrai dire je retirerais Gonzo pour mettre un vrai jaune franc ou un vrai orange.

Alors, est-elle indispensable?

Clairement non, si vous ne pratiquez pas le maquillage artistique, il faut être que les couleurs soient dans vos habitudes de maquillage. En gros, si c’est juste pour faire des ras de cils inférieurs ou coin interne coloré, bah prenez la Acid de Sleek, elle est beaucoup moins chère et surtout est suffisante pour cet usage.

Mais la force de cette palette c’est de proposer des couleurs très originales, on est pas dans un bleu,un vert, un rose et un orange, complètement interchangeables avec d’autres palettes, on a ici des teintes vraiment uniques, avec des reflets vraiment intéressants!

Dispo ici : http://www.sephora.fr/Maquillage/Palettes-Coffrets/Yeux/Palette-Electric/P1844008

Voilà pour la revue, j’espère qu’elle vous aura plu!

Bisous enchanteurs,

Prudence



wallpaper-1019588
HAUL | Sephora, Cult Beauty, Des Petits Hauts, Glossier…
wallpaper-1019588
Comment les livres numériques m’ont réconciliée avec la lecture
wallpaper-1019588
Bagnoles de l’Orne, escapade bien-être en Normandie !
wallpaper-1019588
[SP] J’ai lu: Table pour trois à New York d’Elie Bernheim