Ici on ne se brosse pas les cheveux, on se tangle-teeze !

Bonjour-bonjour !

Je me souviendrais toujours de ce pote qui, quand on lui avait reproché de trop parler de sport, nous avait répondu : "Bah vous êtes des filles, vous avez qu’à parler de cheveux et d’animaux !" Depuis, il en a un peu bavé d’avoir sorti cette phrase mais bon, en même temps, il n’avait pas complètement tort. Car si avec mes copines journalistes on parlait de plein de sujets différents, on pouvait aussi passer un certain à parler de nos cheveux. Et de tel shampoing, de tel soin, de telle couleur.

Aujourd’hui on va parler démêlage. Et pour compenser avec les articles fleuves que j’ai pu faire dernièrement, je vais faire assez bref, parce que parfois y’a pas cinquante manière de dire que les choses sont bien.

Si je devais reprendre le sujet depuis le début, je dirais que j’ai toujours détesté me brosser les cheveux. Surtout que les miens sont raides à la base donc plus je les brosse, plus je tombe dans une platitude indescriptible. Ne pas me coiffer était une solution pour garder un peu de volume pendant longtemps. Pis lorsque j’ai fait mes permanentes, j’étais en amour car les boucles n’ont pas besoin d’être coiffée tous les jours. Puis la permanente est partie et le problème est revenu. Un jour je me suis ramenée chez le coiffeur et j’avais zappé de me coiffer puisque j’étais habituée à ne pas le faire. J’ai souffert. Donc je me suis remise à me coiffer.

Depuis que j’ai fait mon henné, début septembre, mes cheveux sont devenus plus difficiles à se démêler, ça m’a pris la tête. Mais j’avais déjà une solution bien en tête à force d’avoir vu des articles parus un peu partout.

Ma tangle teezer et Florizarre

Tadaaaa ! Qu’elle est belle ma Tangle teezer ! Et Florizarre en est ravi ! J’ai essayé différents types de brosses. Les caoutchoucs, les plastiques, les peignes, les poils de sanglier (j’ai jamais pu supporter cette dernière). C’est définitivement la Tangle teezer que je préfère. Si l’on passe l’aspect brosse de poils de chien (ça ne m’a pas obsédé bien longtemps), je l’ai essayée, je l’ai adopté.

Ses points forts : le démêlage en douceur. On commence par les pointes bien sûr mais là ou une brosse classique va buter et finir par arracher les cheveux, la TT (pour les intimes et les feignasses) s’insère doucement mais surement grâce à ses grands et petits picots et dénoue le problème sans douleur. J’ai fait différent essais avec elle et elle facilite tellement la vie qu’elle encourage ma fainéantise : une fois sur deux maintenant je zappe l’après-shampoing ou le soin parce que de toute façon ma TT se débrouille nickel quand même. Donc moins de temps sous la douche mais aussi moins de temps à se coiffer, c’est génial !

Bon en fait faut pas que je néglige mes soins car mes cheveux ont trop soif mais sinon ça va xD

Ici on ne se brosse pas les cheveux, on se tangle-teeze !

Comme vous le voyez, je suis complètement convaincue. Cette brosse coûte autour de 12€, on peut la trouver sur Asos, les frais de port gratuit en prime, c’est le dream ! (J’adore les rimes !)

N’hésitez pas à me poser vos questions au cas où j’ai un peu trop survolé le sujet et dites-moi si vous avez testé la Tangle teezer :)

Sioux à très vite !

N’oubliez pas mon concours cocooning et culturel ici.


wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Produits terminés : je rachète ou pas ? #33
wallpaper-1019588
15 activités productives à faire au lieu de regarder Netflix
wallpaper-1019588
Crazy Kawaii Box "Rentrée des classes" : partir du bon pied
wallpaper-1019588
HelloBody – cosmétiques naturels et body positive