J’ai lu: Vladivostok Circus d’Elisa Shua Dusapin

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Vladivostok Circus de l’autrice Elisa Shua Dusapin.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

J’ai lu: Vladivostok Circus d’Elisa Shua Dusapin

Nombre de pages: 176 pages

Maison d’édition: Zoe Editions

Date de parution (dans cette édition): 20 août 2020

4ème de couverture:

À Vladivostok, dans l’enceinte désertée d’un cirque entre deux saisons, un trio s’entraîne à la barre russe. Nino pourrait être le fils d’Anton, à eux deux, ils font voler Anna. Ils se préparent au concours international d’Oulan-Oude, visent quatre triples sauts périlleux sans descendre de la barre. Si Anna ne fait pas confiance aux porteurs, elle tombe au risque de ne plus jamais se relever. Dans l’odeur tenace d’animaux pourtant absents, la lumière se fait toujours plus pâle, et la distance entre chacun s’amenuise à mesure que le récit accélère. Dans ce troisième roman, Elisa Shua Dusapin convoque son art du silence, de la tension et de la douceur avec des images qui nous rendent le monde plus perceptible sans pour autant en trahir le secret.

Mon avis:

C’est un roman qui se lit très vite et qui nous plonge au cœur de la vie d’un cirque et plus particulièrement d’un trio qui officie à la barre russe.

Nathalie, la narratrice, est couturière et va devoir coudre des vêtements de scène pour le fameux trio, devant s’adapter aux conditions extrêmes et dangereuses de leur métier. J’ai aimé en savoir plus sur la préparation des artistes.

Si j’ai trouvé cette incursion dans le monde du cirque plutôt intéressante, j’ai eu de la peine à m’attacher à Nathalie, jeune femme solitaire et un peu perdue. De plus, je n’ai pas vraiment compris ce qu’elle fuyait.

Je dois avouer que je ne suis pas sûre d’avoir saisi la finalité de ce livre (à la fin je me suis demandé : « tout ça pour ça? »).  J’ai cependant aimé la plume d’Elisa Shua Dusapin, que j’ai trouvée très intimiste. Elle sait retranscrire à merveille les ambiances et les non-dits.

J’ai encore dans ma pile à lire son roman primé, un hiver à Sokcho, dont le sujet, je l’espère,  me parlera davantage.

Ma note: ♥♥(♥)


J’ai lu: Vladivostok Circus d’Elisa Shua Dusapin


wallpaper-1019588
J’ai lu: Les âmes grises de Philippe Claudel
wallpaper-1019588
Bons plans Black friday 2022 !
wallpaper-1019588
16 idées cadeaux à moins de 30€
wallpaper-1019588
les étapes de la création d’un accompagnement