Voyage en Tunisie authentique

Alors que j’avais peu d’espoirs de voyage pour cet été (notre pays de destination à beaucoup changer avant de partir), me voici finalement partie en Tunisie pour une dizaine de jours chez des amis. Soulagée de pouvoir changer d’air et de pays, je n’imaginais pas cependant pas réaliser un voyage en Tunisie authentique, généreuse, familiale et pleine de surprises. Je vous propose de partager mes découvertes avec vous dans ce nouvel article.

Sidi Bou Said

A peine débarqués à Tunis après notre vol, nous avons foncé visiter le village de Sidi Bou Said situé à une vingtaine au nord-est de Tunis. Du haut de sa falaise, il domine Carthage (dont il était autrefois le protecteur) et le golf de Tunis. Nos copains nous avaient prévenus, « c’est vrai le Montmartre Tunisien« .

composition sidi bou said

En effet, sa situation géographique et son ambiance de petit village accroché à la capitale, ressemble à notre quartier parisien des artistes. La ressemblance ne s’arrête d’ailleurs pas là. Ce joli village bleu et blanc aux allures grecques, invite à la fois à la contemplation et à la balade. Entre petites échoppes d’artisans locaux, ruelles pavées, portes bleues et murs blanches, c’est une véritable coin de paradis.

Pas étonnant que Patrick Bruel ait lui aussi eu le coup de coeur pour cette colline hors du temps et des soucis (souvenez-vous du « café des délices »).

Hôtel à Sidi Bou Said

Si vous devez un jour séjourner dans ce pays, près de Tunis, je vous recommande chaudement le DarSaid dans lequel nous avons passé deux jours (c’est celui que vous pouvez apercevoir dans la vidéo juste au dessus). Cet établissement à l’architecture arabo-andalouse typique du pays, est construit autour de quatre patios et d’un jardin verdoyant est magnifique.

Tunisie

Un hôtel de charme comme je les aime, situé en léger surplomb des plus belles rues, il permet ainsi de rejoindre les ruelles en quelques pas, tout en étant légèrement en retrait de l’agitation.


Booking.com

En raison des contraintes sanitaires en cours dans le pays au moment de notre venue nous n’avons pas tester le restaurant ; mais le petit-dejeuner autour de la piscine était tout à fait correct.

Bon plan : Il y a parfois des offres intéressantes concernant cet établissement sur le site LastMinute.com !

Où manger ?

  • Au bon vieux temps (juste en dessous du Dar Said à Sidi BouSaid) : Très bonne qualité également et idéalement situé
  • Café el Alia : Pour boire un bon thé avec vue sur la rue il est parfait. Si il y a de la place, je vous conseille de vous installer en haut des escalier sous le porche.
  • Chez Bambalouni, pas très loin, vous pourrez déguster de délicieux beignets frits. A consommer avec modération.
  • Le restaurant le Golf à Tunis (La Marsa) : une ambiance blanche et très chic. Les plats sont bons et les prix un peu élevés mais la vue et la qualité du restaurant en valent la peine.

Carthage

Compte-tenu de la situation sanitaire et politique un peu tendu au moment de notre visite nous n’avons pas pu découvrir le musée du Bardo, que j’avais pourtant tellement envie de visiter. Mais nous avons tout de même pu nous rendre sur le site de Carthage. Témoin de l’histoire anthique de la Tunisie, cette ville fut détruite puis reconstruite par les romains. Il reste aujourd’hui quelques ruines qui témoignent de sa grandeur passée entre guerres puniques et grands guerriers cartaginnois (Hannibal Barca etc..). Le site est grand mais les ruines sont finalement assez peu parlantes..Il est assez difficile de s’imaginer les lieux à l’epoque de sa grandeur.

ruines près de Tunis

Les Ruines de Dougga

En revanche, à 2h environ de Tunis, dans le nord ouest de la Tunise, vous trouverez les ruines de Dougga. Rien à voir avec Carthage, ce site de 75 hectares n’est aujourd’hui exploiter que sur environ 1/3 de sa surface réelle. Les archeoplogues en ont encore pour longtemps sur ce site !

Ce site, aujourd’hui considéré comme la « petite ville romaine la mieux conservée de l’Afrique du Nord » est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997.

composition site de Dougga Tunisie

Monastir

Une nuit de plus au Dar Said puis nous avons pris la direction de la banlieue de Monastir pour rejoindre le domicile de nos amis (que vous ne verrez pas évidement). Dans les jours suivants nous avions rayé autour de cette ville déjà très connue des touristes européens. Un soir nous sommes allés sur la place principale pour nous impregnez de l’ambiance générale. Nous en avons profité pour admirer le fort El Ribat . Construite en 796, cette forteresse tunisienne est la plus ancienne et la plus importante du Maghreb. Dommage que nous n’ayons pu la visiter. A côté  de celle-ci se trouve le mausolée Bourguiba. Ce magnifique batiment abrite la sépulture du président Bourguiba mort en 2000. Il faut vraiment admirer la richesse des ses marbres et sculptures, meme depuis la grille…

voyage en tunisie

Hammamet

Un autre jour, nous avons plongé au coeur de la medina d’Hammamet puis admirer son magnifique coucher de soleil. Véritable noyau de la ville, sa medina nous a plongé dans son histoire, ses commerces et ses décors bleus et blancs. On comprend vite pourquoi la station balnéaire est si prisés des touristes. Le centre est super mignon, les plages nombreuses commes les complexes hoteliers.

Hammamet

L’amphitéâtre d’ El Jem

La grosse suprise de la région se situait pour nous au sud de Monastir (à environ une heure de route). Nous avons admiré l’amphithéâtre romain d’El Jem. Cette constrution monumentale du début du 3ème siècle a probablement vu des combats de gladiateurs et autres jeux de cirques, mais surtout des exhibitions d’animaux sauvages et des scenes de reconstitution de chasse. La ville était d’ailleurs réputée pour ces activités à l’époque. Ce grand amphithéatre est encore aujourd’hui, celui qui est le mieux conservé d’Afrique du Nord. Il est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979.

Cette élipse d’un peu moins de 150m (axe principale) comportait 64 arcades sur 3 étages dont on peut encore admirer une partie. Avec le colisée de Rome, c’est le seul batiment de la sorte a possédé encore une façade à 3 niveaux de galeries encore intacte. Evidemment il a souffert du temps mais à l’intérieur, on peut encore admirer l’arène, les gradins et même la partie souterraine d’où les animaux et autres gladiateurs devaient attendre leur entrée en scène. J’ai vraiment été impressionnée de pouvoir admirer un site à l’histoire si grande. A voir absolument.

EL JEM amphitheatre

Non loin de là, nous avons ensuite visiter le musée archéologique. Il n’est pas très grand mais protège de magnifiques mosaique retrouvées sur les sites des maisons bourgeoises antiques retrouvés dans la ville. D’ailleurs, à l’exterieur on peut admirer et déambuler dans la reconstruction de la villa Africa, sompteuse et exceptionnelles en raison des magnifiques mosaiques qui ornaient son sol. Une visite très sympa, qui permet de se rendre compte des dimensions et de la vie d’une époque très lointaine.

EL JEM musee archeologique compo

Ile de Kerkennah

Plutôt que de nous rendre sur l’ile de Djerba « comme tous les touristes », nos copains nous ont convié à passer un petit séjour sur l’île de Kerkennah. Petite ile de pêcheurs située face à Sfax, elle a gardé toute son authenticité. Nous étions déjà chanceux de dormir « chez l’habitant » mais nous avons en plus eu la chance de commencer à découvrir l’ile au coucher du soleil en vélo. Nous avions loué des vélos auprès de l’association « Discover Kerkennah » dont l’équipe nous a servi de guide et accompagner lors de cette sortie. Une manière de découvrir les paysages d’oasis de cette ile peu connue. Ambiance rose orangée, au mileu du sable et des palmiers, à sillonner entre les petites maisons typiques de l’iles et les grandes étendues jusqu’à la mer. Une très belle sortie à faire !

kerkannah a velo le soir

Nous avons également profité de notre séjour pour lézarder autour de la piscine du Grand Hotel de Kerkennah ouverte compte-tenu des circonstances aux touristes externes à l’établissement.  Une parenthése en toute simplicité, parfaite pour se couper du monde pendant quelques jours. Je n’ai pas regretté de ne pas avoir visiter Djerba (pourtant réputée pour ses belles plages), je vous l’assure.

KERKENNAH Piscine grand hotel

Notre séjour s’est ensuite rapidement terminé. Retour à Monastir, encore un peu de repos avant de refaire nos bagages et de reprendre un vol pour rentrer à la maison.

J’ai adoré ce séjour qui nous a permis d’allier séjour entre amis, visites, plages et dépaysement en toute authenticité, là où je ne l’avais pas imaginé. Je ne peux que vous conseiller de sortir des sentiers batus en Tunisie. Le détour vaut largement le coup et les grands ensembles hoteliers.

Bons à savoir

Documents et papiers nécessaires

Pour vous rendre en Tunisie vous aurez besoin d’un passeport en cours de validité, sauf en voyage organisé où votre carte d’identité suffira. Que ça soit pour des raisons de « covid » (vaccin, PCR etc..) ou de papiers d’identité, le mieux est encore de vérifier sur le site diplomatie.gouv.

Appels téléphoniques et connexion internet depuis la Tunisie

Attention, tous les opérateurs téléphoniques ne comprennent pas dans leurs forfaits français, les appels ou connexions internet depuis la Tunisie (pas Orange par exemple). Mais une fois en Tunisie, vous pourrez acheter des puces qui vous couteront bien moins chères que des appels internationaux  (comme l’opérateur tunisien Ooredoo par exemple).

Bons Plans Voyage en Tunisie

Vous pouvez partir seul, beaucoup parlent français ou anglais. Il est facile de réserver des chambres ou autres hébergements sur Booking par exemple ou votre billet d’avion auprès de la plupart des compagnies aériennes. Si organiser votre séjour vous-même vous tente, sachez que vous ferez de belles économies.

Mais si vous préférez un voyage organisé voici quelques opérateurs qui proposent des tarifs très intéressants :

Alors ? Et vous, avez-vous déjà visiter la Tunisie ? Dans quels lieux etes-vous allés : Djerba, Hammamet, tozeur, sousse, ou Tunis ?

Est-ce que je vous ai un peu donné envie de partir en Tunisie ? Si oui, je suis ravie. Si non, il y a beaucoup d’autres très belles destinations autour du bassin méditérannéen. Vous pourriez faire dans un pays voisin ; comme par exemple un voyage en Grèce par exemple ? Connaissez-vous l’ile de Paros ?

4.7/5 - (3 votes)

wallpaper-1019588
J’ai lu: Une bête au Paradis de Cécile Coulon
wallpaper-1019588
Connaissez-vous le Kardoune – Le lisseur pour cheveux sans chaleur ?
wallpaper-1019588
Noël : 20 idées cadeaux pour les gros budgets
wallpaper-1019588
Produits terminés : je rachète ou pas ? #46