J’ai lu: Les jours heureux d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Les jours heureux de l’autrice Adélaïde de Clermont-Tonnerre, dont j’avais beaucoup aimé « le dernier des nôtres » il y a quelques années.

 ♥ = Bof bof, à éviter 

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

J’ai lu: Les jours heureux d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Nombre de pages: 448 pages

Maison d’édition: Grasset

Date de parution (dans cette édition): 5 mai 2021

4ème de couverture:

«  Edouard Vian et Laure Brankovic ont formé puis déformé pendant trente ans le couple le plus terrible et le plus célèbre du cinéma européen. Ils se sont mariés trois mois avant ma naissance. Ils ont divorcé quand j’avais un an. Se sont remariés quand j’en avais cinq et se sont à nouveau séparés pour mes quinze ans. Ils ont signé leur dernier divorce la veille de mes vingt-cinq ans. Entre temps ils ont fait une trentaine de film ensemble et un seul enfant  : moi. A eux deux ils ont créé une sorte de légende, lui à la réalisation, elle au scénario. Moi… c’est une autre histoire.  »   Ainsi commence une ronde, où des héros fantasques et attachants jouent, se cachent, s’aiment, des marches du festival de Cannes aux studios hollywoodiens, de Paris à New York et de la Grèce au Mexique, avant d’être percutés par les secousses de la grande histoire…   A leur côté, dans les rues de la capitale, sur un plateau de tournage au sommet des Alpes, des amis, des amants, des femmes venues du passé. Mais aussi une maladie qui chemine, et bien des énigmes. Tout mot est réplique. Tout personnage porte un masque. Et chacun aime la vie, imparfaite mais follement vécue.    Un talent romanesque tendre et magnifique.

Mon avis:

Dans ce roman, on suit Oscar, jeune homme (entre 25 et 30 ans il me semble) un peu pris en sandwich et en otage par ses parents, couple emblématique du cinéma français. Comment se faire sa place quand on a des parents si hors du commun ? C’est l’un des thèmes du roman, mais pas que (ça serait trop simple).

Ce roman interroge notre rapport à nos parents, doit-on être au courant de tout, participer à tout en temps qu’enfant?

Oscar est très attaché à ses deux parents, qu’il trouve remarquables. Il les envie un peu aussi et leur en veut aussi parfois de l’obliger à vivre dans leur ombre (même s’ils ne s’en rendent même pas compte). Il espère lui aussi vivre une telle romance.

J’ai adoré tous les personnages de ce roman, auxquels je me suis très vite attachée. Les dialogues sont savoureux et l’autrice sait vraiment faire prendre vie à ses protagonistes. C’est un roman qui pourrait être très facilement adapté au cinéma tant il est riche visuellement. 

Au tout début du roman, la mère d’Oscar lui confie qu’elle est atteinte d’une maladie incurable et qu’il doit garder ce secret pour lui, n’en parler à son père sous aucun prétexte. Le jeune homme est détruit par cette nouvelle et désespéré de ne pouvoir en parler à personne, de ne pas pouvoir partager sa peine. Mais il respecte la décision de sa mère car il sait qu’elle est trop fière pour se montrer affaiblie, elle qui a toujours mené sa vie et sa carrière d’une poigne de fer. 

Même si ses parents continuent de se quitter et de se remettre ensemble, même s’ils ont des amants entre deux, ils se vouent un amour inconditionnel et ne peuvent vivre longtemps l’un sans l’autre, tant l’avis de l’autre est essentiel. 

J’ai aimé suivre Laure et Edouard (les parents d’Oscar), même si le roman tourne bien évidemment autour d’Oscar. 

Oscar est une jeune homme intelligent, sensible, qui se pose beaucoup de questions sur la vie et l’amour. Il est très respectueux avec les femmes. 

Les chapitres sont courts ce qui fait qu’on les enchaîne sans voir le temps passer 🙂 

Bref, un gros coup de coeur pour ma part pour cette tranche de vie pas conventionnelle de ces personnages que j’ai quitté à regret. Un roman drôle et poignant à la fois, une réflexion sur notre relation avec nos parents. Terriblement bien écrit et incroyablement bon. Ne laissez pas passer cette pépite!

Ma note: ♥♥♥♥♥


J’ai lu: Les jours heureux d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre


wallpaper-1019588
J’ai lu: A quoi rêvent les étoiles de Manon Fargetton
wallpaper-1019588
À la découverte de… Uni restaurant – Lyon
wallpaper-1019588
Visiter Meaux, entre histoire de France et nature
wallpaper-1019588
Wandernana – trio de cures de thé