Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Hello de New York!

C’est la phrase de bienvenue sur le site de la marque capillaire américaine Pomélo + Co, qui m’a largement invitée à voyager outre-Atlantique, où il est encore impossible de voyager librement, du coup, j’ai pris la décision d’inviter New York dans ma salle de bain et de partir à la découverte de cette marque née sur les réseaux sociaux, tour d’horizon!

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Pomélo+Co. c’est une marque qui promet de prendre soin des cheveux de tous, avec des produits qui promettent de «  fonctionner à merveille« , plutôt enjôleur! Ils promettent confiance en soi, et surtout pas de compromis, la marque prône un lifestyle qui s’adapte à toutes et tous, avec une communauté vaste d’influenceurs pour être propulsée sur les réseaux sociaux. Elle se veut proche de sa communauté, à l’écoute de ses besoins, attentive aux feedbacks et aux inspirations de tous pour développer des produits innovants avec un slogan: #AbsolutelyShining.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Séduite par les sirènes du marketing d’influence, et de promotions plus alléchantes les unes que les autres, j’ai fini par craquer pour 3 produits, que j’ai choisi pour mes différentes problématiques cheveux, néanmoins l’offre est variée – sans exagération – et j’ai longuement hésité avec d’autres gammes, peut être pour une prochaine commande!

Mon butin:

# Cosmic Cleanse – Shampoing – Pomélo+co

# Cosmic Shine – Après- Shampoing – Pomélo+co

# Matcha Scrub – Pomélo+co

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

La marque propose des prix assez élevés, souvent de l’ordre de près de 40€ pour un shampoing ou après shampoing et d’une trentaine pour le scrub (exfoliant), néanmoins, il existe pléthore de remises en ligne, avec des codes d’influenceurs et autres remises « exceptionnelles » qui permettent de payer les produits environ moitié prix, voire même un peu moins cher, ne passez pas à côté si vous devez commander!

Les 3 produits ont passé l’épreuve Yuka, plus à titre informatif étant donné que la composition semblait « pas trop mal » sur chaque fiche produit, et bonne nouvelle, l’un était excellent (matcha scrub), le deuxième bon (l’après shampoing) et le dernier médiocre (le shampoing), une note honorable qu’on ne retrouve pas si fréquemment sur des capillaires en « flacon » plutôt qu’en savonnette.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Matcha Scrub – Pomélo+co

J’adore les exfoliants capillaires, qui sont vraiment géniaux pour purifier le cuir chevelu (lorsque la composition est douce et sans ingrédients agressifs), et qui permettent de garder les cheveux propres plus longtemps, en évitant la surproduction de sébum. Depuis plusieurs années, j’utilise des produits « un peu meilleurs » pour mes cheveux, que je lave désormais à une fréquence de 5 jours (versus 2 avant!) et la qualité des ingrédients des produits que je choisis n’y est pas pour rien.

Régulièrement, je fais un premier shampoing exfoliant, pour débarrasser le cuir chevelu des poussières, de la pollution et du sébum avant de faire mon shampoing et mon soin. J’utilise depuis plusieurs années celui de Natura Siberica (article ici) qui fait des merveilles sur mes cheveux, mais je me suis essayée à celui ci, parce que je suis une véritable matcha addict!

Cet exfoliant capillaire est formulé à base de thé vert (anti-inflammatoire et anti-chute), d’acide hyaluronique (nourrissant), d’algue (protection, riche en vitamines et minéraux) et d’huile de ricin, qui permettent d’enlever en douceur les cellules mortes et de garder un cuir chevelu sain – sans pellicules, et surtout, dans la durée. Celui ci est végane, avec 92% d’ingrédients d’origine naturelle, et possède une excellente composition. Le matcha, riche en catéchines, protège les cheveux contre les agressions et la pollution, idéal pour les citadins/citadines.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Son format est assez généreux, 250mL, sachant que je ne l’utilise pas à chaque shampoing mais plutôt tous les 10 jours (tous les 2 shampoings grosso modo).

L’utilisation est simple comme un shampoing, une belle noisette sur le cuir chevelu, on masse avec la pulpe des doigts, on fait « glisser » sur les longueurs et on rince.

Il a des petits « morceaux » très doux qui ne grattent pas, et sent plutôt une odeur fruitée, je m’attendais à la fragrance considérée « umami » du matcha mais on ne le retrouve pas à l’odeur.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce produit, que je vais garder un petit moment vu sa contenance et ma fréquence de lavage, et je pense le racheter lorsque je l’aurais terminé en l’alternant avec le Natura Siberica qui me plaît toujours autant. Il est disponible ici à 29,97€ les 250mL.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Ayant les cheveux colorés (merci les cheveux blancs arrivés avant la trentaine!), la tenue de ma coloration est une vraie problématique. Je fais une couleur tous les 2 mois environ, un marron chocolat, teinte proche de ma couleur naturelle, et généralement, le soleil aidant, cette couleur s’éclaircit très vite, si bien que je dois refaire l’intégralité de la tête à chaque passage chez le coiffeur plutôt que simplement les racines pour avoir une teinte uniforme.

J’ai du coup opté pour la gamme spécialisée dans la protection de la coloration de la marque américaine, la gamme Cosmic.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Cosmic Cleanse – Shampoing – Pomélo+co

Cette problématique de coloration qui s’éclaircit, je la connais depuis des années, et l’été et le soleil aidant, j’ai choisi à point nommé cette gamme avec l’arrivée des beaux jours, qui protège des agressions extérieures et promet de la brillance ainsi qu’une meilleure tenue de la coloration.

Ce shampoing promet de protéger de la chaleur également, avec sa composition qui contient de la figue de barbarie (ou poire cactus, qui contient de la vitamine E de manière exceptionnelle – 150% plus que l’huile d’argan!), de la pro-vitamine B5, du champignon queue-de-dinde (pas très glamour sur le papier mais protège de la chaleur des outils coiffants) et du bambou (anti-irritant et anti-oxydant) à nouveau végane, et cette fois composée d’ingrédients à 96% d’origine naturelle.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

L’utilisation est classique, on applique une noisette, on fait mousser (et ça mousse bien malgré la composition assez clean!), et on rince avant d’appliquer l’après shampoing.

L’odeur est agréable sans casser 3 pattes à un canard (il y a du parfum, pas gégé), mais surtout, l’efficacité est au rendez-vous! Des cheveux propres sans crisser, visiblement hydratés et pas du tout emmêlés comme on peut souvent le constater avec les composition pas trop vilaines. J’avais peur de voir mes cheveux régraisser plus vite, mais pas du tout, non seulement ils sont nickels, mais ils le restent, ce n’est pas du « faux-gainage » pétrochimique pur, mais un vrai bon résultat comme on l’attend!

Ce shampoing génial est disponible ici à 39,97€ pour 240mL.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Cosmic Shine – Après- Shampoing – Pomélo+co

Et parce que celles qui me lisent savent à quel point j’aime les duos d’une même gamme pour jauger l’efficacité d’un produit, voilà le binôme du shampoing Cosmic Cleanse, le Cosmic Shine. Il vient en complément pour protéger les cheveux et fixer la coloration, tout en étant démelant.

Il est composé d’huile de baobab (hydratante, donne de la force aux cheveux), d’extrait de figue de barbarie (antioxydante et hydratante) et d’huile d’argan (prévient la casse et les pointes fourchues), toujours végane, et à 96% d’origine naturelle.

A l’utilisation, encore une fois, classique, on évite le cuir chevelu, et on applique de la mi- longueur aux pointes, on laisse poser 2 à 5 minutes et on rince abondamment.

J’ai été surprise par la texture plutôt « liquide », on perd un peu de produit à chaque utilisation vu qu’il « coule » un peu, à appliquer idéalement en direct sur les longueurs pour éviter ce phénomène, et à masser directement sur les cheveux. Même odeur que le shampoing, il se rince facilement et démêle parfaitement les cheveux, même longs, même fins.

Cet après-shampoing est disponible ici à 39,98€ pour 236mL.

Crash test de Pomélo + Co – la marque de capillaires newyorkaise

Avec le matraquage sur les réseaux sociaux, la publicité un peu « insistante », les mailings trèèèèès (trop!) fréquents, j’ai eu peur de m’être faite avoir par la marque au départ, beaucoup d’avis sur les réseaux sociaux hurlaient à l’arnaque car ils n’avaient jamais reçu leurs produits ou alors avec des délais scandaleux, ou encore n’avaient jamais pu joindre un service client, pas très rassurant pour un primo-acheteur!

Je n’ai de mon côté rencontré aucune déconvenue, j’ai bénéficié d’un code promotionnel avantageux (trouvé facilement en cherchant sur Google), j’ai adoré les produits, et j’ai été livrée en moins d’une semaine, d’ailleurs, très satisfaite de cette expérience, j’ai maintenant envie de jeter mon dévolu sur d’autres produits dès que j’aurais terminé ceux-là!

Et vous, connaissez-vous Pomélo+Co? Des avis?

éé

wallpaper-1019588
[SP]J’ai lu: Heresix de Nicolas Feuz
wallpaper-1019588
CeraVe lotion hydratante VS Curel, soins extrêmes
wallpaper-1019588
J’AI DÉMISSIONNÉ (enfin, presque)
wallpaper-1019588
L’huile essentielle d’écorce de cannelle