So Charme Bio – l’huile de pépins de figue de barbarie

Encore un article sur So Charme Bio, que j’avais découvert grâce à leur offre sur les vernis en gel à faire soi-même, article à retrouver ici. J’ai cette fois pu découvrir leur produit star, l’huile de pépins de figue de barbarie, une huile anti-âge multi-utilisations que j’utilise depuis maintenant plusieurs mois, résumé d’expérience.

So Charme Bio – l’huile de pépins de figue de barbarie

A la rencontre de l’huile de figue de barbarie:

Et du coup, rentrons directement dans le vif du sujet, et parlons un moment de tous les bienfaits de cette huile rare!

L’huile de pépins de figue de barbarie est un véritable élixir de jeunesse, et celle-ci est d’une pureté et d’une fraicheur révolutionnaires, puisqu’elle arrive dans votre salle de bain sous 2 semaines après avoir été pressée à froid, permettant à ses nombreux actifs de rester très frais et de facto très efficaces (oui, j’ai bien dit « de facto »).

Parmi ses actifs régénérants et anti-âge, elle contient de la Vitamine E (régénérante, hydratante, nourrissante), des omégas 3,6 (la plus riche en oméga 6 du monde!),7 et 9. Elle est également anti-tâches et cicatrisante, idéale pour les peaux matures, acnéiques, et même sensibles.

Sans colorants ni conservateurs, sa couleur est normalement vert pâle, néanmoins, je la trouve plutôt jaune. Elle promet également d’agir comme une « huile sèche » sans laisser de film gras ou d’aspect brillant. Son odeur est végétale et naturelle, elle n’est pas parfumée.

So Charme Bio – l’huile de pépins de figue de barbarie

L’engagement:

Sur la production, et ce qui rend cette huile si précieuse, c’est la quantité de matière pour produire cette huile, 1 tonne de fruits est nécessaire pour la production d’un litre! Afin de garder toute sa fraîcheur, tout un village est mobilisé pour la fabrication, le conditionnement et l’envoi de l’huile afin qu’elle arrive sous 2 semaines dans nos salles de bain, un vrai travail collaboratif à l’échelle d’un village. Cultivée dans les montagnes de l’Atlas, à l’abri de toute pollution, chez un producteur possédant 500 hectares de ce cactus qu’on appelle également « cactus raquette« , cette huile est la plus concentrée de toutes les autres sur le marché.

Sur l’engagement de So Charme Bio, cette huile est bio et possède de nombreux certificats (biologique, écocert, commerce équitable), elle est également très engagée sur la qualité de son traitement que sur les moyens de production. Les cactus sont ramassés et épluchés à la main, l’huile provient de la première pression à froid (sans utilisation de chaleur, transformée manuellement), elle est filtrée naturellement et sans traitement de raffinage, et est envoyée sous 2 semaines pour conserver ses propriétés intactes. La fiole est sans plastique, teintée pour préserver le produit, et en verre et caoutchouc naturel.

So Charme Bio – l’huile de pépins de figue de barbarie

Utilisation préconisée:

Parlons utilisation à présent, personnellement, j’utilise assez fréquemment des huiles naturelles brutes pour ma peau sensible, je me fournis notamment chez My Mira (article ici). Je n’avais jamais utilisé cette huile, et je l’ai découverte grâce à So Charme Bio qui m’a proposé de la découvrir en format 30mL.

Sur la fiche produit, il est précisé que 3 gouttes par jour suffisent, ainsi que les gestes préconisés pour appliquer le produit sur le visage et le cou (autour des yeux, en suivant les sourcils, des extrémités du front vers le centre… tout est précisé en détail pour une application optimale) à répéter 6 fois pour voir le produit bien s’homogénéiser avec la peau et pour une application complète.

So Charme Bio – l’huile de pépins de figue de barbarie

Mon utilisation:

J’avais beaucoup de produits à finir avant d’entamer cette huile, que je voulais pouvoir positionner dans un rôle clair dans ma routine beauté, afin d’en voir les réels avantages, sans être polluée par une routine avec déjà d’autres produits qui seraient venus « fausser l’expérience ».

Entre temps, j’ai changé de lessive pour le linge de maison, et là, patatras! Ma peau a très très mal réagi et j’ai eu pendant près d’une semaine des rougeurs et le visage un peu « gonflé » à cause de ce changement (pourtant pas très radical) de lessive. Du coup, en mode « sortie de crise« , j’ai du revoir ma routine beauté, car visiblement pour apaiser un tel feu, la pétrochimie n’a pas été mon amie. J’ai donc terminé une partie de mes produits « moins cleans », et j’ai passé les autres à mon copain, pour me concentrer sur un retour à une routine plus clean, plus naturelle, et composée principalement de produits bruts.

C’est là qu’est venu le moment de faire intervenir cette huile miracle, car ma peau a eu un véritable besoin d’hydratation, régénération et d’être soignée avec des produits naturels. J’ai rajouté cette huile dans ma routine du soir, avec un nettoyage simple ou double (si maquillage, alors double nettoyage!), un tonique/eau florale apaisant/e type Hamamélis ou Fleur d’Oranger/Rose, et cette huile que j’applique pendant un moment à coup de moults massages, avant d’aller laisser ma peau se gorger de ses bienfaits toute la nuit.

A la première utilisation, je ne sais pas à quoi je m’attendais, mais j’ai trouvé que cette huile semblait « normale », la couleur, l’odeur, la texture étaient celle d’une huile classique (je trouve qu’elle sent comme une huile alimentaire type sésame), et j’ai presque été « déçue ». Je ne trouvais pas l’huile sèche, elle est plutôt grasse en réalité, mais pénètre assez vite la peau, elle ne reste pas grasse très longtemps. Les premiers jours, phase d’adaptation, ma peau souffrait tellement qu’elle « buvait » littéralement l’huile, au bout d’une heure je devais aller en remettre tellement j’étais rouge et douloureuse. C’est la première fois que je souffre d’une réaction du à un produit ménager sur le visage, d’autant plus que la lessive n’est pas appliquée sur la peau en direct! Mais au bout d’une bonne semaine, ma peau a recommencé à reprendre son état « normal », j’ai une nature de peau sensible et réactive, mais pas de rouge boursouflé non plus depuis des années et depuis que j’ai quitté le chlore des piscines et autres agitateurs épidermiques. Je pense que cette huile a largement participé à rendre à ma peau de la douceur et du confort. Niveau rides et ridules, ce n’est aujourd’hui pas ma préoccupation première, néanmoins les huiles sont à mon sens ce qu’il y a de mieux pour les anticiper.

J’en suis plutôt contente, et ma peau est revenue « à la normale », et cette huile a participé à me faire retrouver ma peau – avec ses problématiques légèrement corrigées – mais plus hydratée, et moins sensible. Globalement, je pense que les huiles brutes sont véritablement à intégrer dans les routines de toutes les peaux, encore faut-il connaître celle qui correspond le mieux aux problématiques de son type d’épiderme.

Vous pouvez la retrouver ici à 69,90€ pour 30mL (le format que j’ai), vous pouvez compter un bon 4/5 mois d’utilisation avec une utilisation quotidienne.

Et vous connaissez-vous l’huile de pépins de figue de barbarie?

éé

wallpaper-1019588
Rayonnages : Quels sont les meilleurs en 2021 ?
wallpaper-1019588
Chaussures de course pour femmes : quelles sont les meilleures pour 2021 ?
wallpaper-1019588
Faits divers & enquêtes : 3 podcasts à découvrir
wallpaper-1019588
Offrez de beaux souvenirs pour la fête des mères