J’ai testé le Oil Pulling (avec Coco Baci) + explications sur cette pratique

J’imagine que vous vous demandez déjà quelle est cette nouvelle lubie que j’ai dénichée! Et bien je vais vous parler du « oil-pulling » et de la marque qui m’a fait découvrir cette pratique, ainsi que mon résumé d’expérience! (article long, mes excuses!)

Déjà, le « oil-pulling« , c’est un « traitement/remède/pratique » issu/e de la médecine traditionnelle indienne -l’Ayuvéda-, popularisé récemment par des célébrités qui s’en disent fervents comme Gwyneth Paltrow qui promet de retrouver la santé, aussi bien sur le plan dentaire/buccal que général.

Le principe est très simple: on réalise un bain de bouche avec une huile végétale pendant 10 à 20 minutes chaque jour. L’idée est de choisir une huile ou graisse végétale que l’on va « tirer et pousser« (il n’y a pas de traduction française pour l’instant) dans sa bouche avec sa langue. L’action de l’huile va permettre de nombreux bénéfices:

  • Santé dentaire et prévention des caries
  • Sensation de fraîcheur et réduction de la mauvaise haleine
  • Baisse de l’irritation, des inflammations ou saignements des gencives
  • Réduction du risque de bactéries pathogènes dans la bouche mais également dans l’organisme
  • Renforcement du système immunitaire et élimination des toxines
  • Bon pour le cœur et les artères
  • Etc….

Donc en gros on se détoxifie la bouche en capturant microbes et autres bactéries dans de l’huile qu’on crache ensuite après l’avoir faite virevolter dans sa bouche pendant quelques minutes!

J’ai testé le Oil Pulling (avec Coco Baci) + explications sur cette pratique

Ce qu’il faut tout de même savoir, c’est que la bouche possède une multitude de bactéries, sur chacune de nos dents vivent de 1000 à 100 000 bactéries, certaines bonnes pour la santé et d’autres pathogènes, elles créent une « biofilm » sur les dents, que l’on connaît comme « plaque dentaire« . La plaque dentaire est normale, mais s’il y en a trop, les risques sont importants: mauvaise haleine, dents jaunes, gencives en souffrance, caries et autres pathologies de la bouche. Une bonne hygiène est donc nécessaire, pour la santé de sa bouche, mais pour la santé en général. De fait, faire du « oil-pulling » aiderait à réguler les bactéries en « capturant » les bactéries de manière délicate et pas trop intrusive et en les recrachant ensuite, si vous avalez l’huile que vous avez utilisée, vous allez avaler toutes les bactéries et les ingérer ensuite, il est donc nécessaire de les évacuer de l’organisme.

Et pourquoi l’huile est-elle efficace? Vous l’aurez peut-être remarqué, l’huile est un ingrédient qui a tendance à « accrocher » les impuretés, par exemple dans le cas du démaquillage, les huiles sont conseillées car elles sont douces pour la peau et le film lipidique, et capturent les impuretés et le maquillage, mieux que les laits démaquillants. C’est le même effet dans la bouche, l’huile attrape les bactéries et les capture en douceur.

Et pourquoi est-ce mieux que les bains de bouche classiques « chimiques »? C’est une méthode plus naturelle et plus holistique, la chlorhexidrine (agent antimicrobien) contenue dans les bains de bouche traditionnels est assez agressive pour l’écosystème de la bouche, elle détruit tout sur sur son passage et augmente le risque de développer des pathologies, car les bonnes bactéries sont également détruites et la bouche plus sensible aux agressions. Il est important que son corps arrive à se défendre de manière naturelle.

Comment choisir son huile? Déjà, il faut choisir préférablement une huile végétale, et après, à votre préférence! L’huile de sésame, de noix, de tournesol, d’olive ou de coco sont  toutes utilisables. Généralement, l’huile de coco est la plus utilisée pour son goût agréable, mais aussi pour sa texture plus épaisse qui se liquéfie ensuite. Je vous conseille de faire en fonction de vos goûts, de l’huile de tournesol dans la bouche dès le réveil, c’est peut être un peu désagréable, le goût plus doux de la coco a ma préférence!

A quel moment faire son « oil-pulling« ? Matin ou soir, selon sa convenance également, bien entendu, ce bain de bouche de remplace pas le brossage des dents (manuel ou avec une brosse à dents électrique)! Généralement, il est préférable de le faire avant ou après le brossage des dents, car ces routines sont complémentaires, mais une seule fois par jour suffit.

J’ai testé le Oil Pulling (avec Coco Baci) + explications sur cette pratique

Parlons à présent un peu de Cocobaci, c’est grâce à cette marque que j’ai découvert le « oil-pulling«  et pour découvrir cette pratique, j’avoue que cette petite boîte a été une bonne alliée, je doute que j’aurais commencé ou même eu l’idée d’essayer sans!

Cocobaci, présente principalement aux US et en Afrique du Sud, propose des cures de « oil-pulling«  en sachets, sous un format de 15 jours (1 sachet/jour – déjà dosé), avec plusieurs saveurs (citron/framboise/menthe), on a donc une boîte avec 15 petites dosettes d’huile de coco aromatisée et également avec les bienfaits de la gemmothérapie (forme de phytothérapie avec des bourgeons et jeunes pousses d’arbres et d’arbustes) pour une session détox!

Les promesses sont celles du « oil-pulling«  de manière générale, bien que la promesse soit aussi très orientée sur le blanchiment des dents ainsi que la détox de manière générale (pas uniquement buccale/dentaire) car elle promet d’aider à nettoyer le foie et prévenir les maux de tête, et propose 3 saveurs qui ont également leurs particularités, j’ai de mon côté choisi « Rapsberry Kisses » (framboise) riche en antioxydants et vitamines, également hautement concentrée en acide ellagique qui réduirait les risques de cancers.

J’ai testé le Oil Pulling (avec Coco Baci) + explications sur cette pratique

J’ai donc réalisé mon « oil-pulling » pendant 15 jours, le matin, juste après le petit déjeuner, et après le brossage des dents, le temps de ma douche, et mon hydratation corporelle. Très sincèrement, le premier jour c’est amusant, le goût dans le petit sachet est agréable, un mélange coco/framboise, et on se dit qu’on va se lancer dans une nouvelle routine hyper clean/holistique et tout ça. Mais en fait, déjà le 2ème jour, j’ai eu du mal à m’y faire, 10/15min c’est long, c’est très long, on ne peut pas parler, on ne peut pas ouvrir la bouche, et de faire bouger cette huile dans la bouche, mine de rien, c’est hyper fatigant! Finalement, j’ai réussi à m’y faire, mais je me suis un peu calmée sur les mouvements et à la fin, c’était plus un mouvement doux que les débuts surexcités ou les mouvements que j’avais l’habitude de faire pendant une petite minute avec mon bain de bouche traditionnel.

Honnêtement, c’est difficile à tenir, et en seulement 15 jours, difficile de voir un réel avant/après, je pense que ce genre de traitement plus naturel se ressent dans la durée. Concernant l’haleine, RAS de particulier, car toutes les raisons de mauvaise haleine ne sont pas dues à la bouche et son entretien. J’ai lu par exemple que lorsque l’on mange de l’ail (et son odeur caractéristique), l’allicine, le composé qui donne cette odeur, est digérée et rejoint les alvéoles pulmonaires via le sang, l’haleine « aillée » ne vient donc pas de la bouche, mais directement des poumons! Du coup, difficile de dire si c’est un aliment digéré qui produit des odeurs au vu de certains cas particuliers.

J’ai testé le Oil Pulling (avec Coco Baci) + explications sur cette pratique

Toutefois, je vous conseille d’essayer si vous êtes dans un mood « holistique » et que vous avez envie d’intégrer une routine saine, Cocobaci permet de rythmer chaque journée avec une dosette, ce qui est pratique pour débuter, et pour la suite, vous pouvez acheter un pot d’huile à votre convenance, ce format peut être pratique pour des vacances et éviter de trimbaler tout un pot d’huile. J’ai tenté de continuer l’aventure avec un gros pot d’huile de coco de chez Bootea (haul ici) que j’utilise également pour mes cheveux et ponctuellement pour cuisiner sain, mais difficile de s’y tenir quand on est pressé le matin, il faut vraiment « s’y mettre » et « s’y tenir« !

J’ai testé le Oil Pulling (avec Coco Baci) + explications sur cette pratique

En résumé, une découverte originale, dont les vertus et résultats ne sont pas encore clairement définis ni par la communauté scientifique, ni par ma petite expérience, mais dans tous les cas, saine et qui ne risque pas de vous faire de mal!

Et parmi vous, des adeptes du « oil-pulling« ? Je serais ravie de lire vos expériences!

Publicités

wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Mes pépites dans la collection d'été L'Oréal Paris
wallpaper-1019588
Je pars en vacances…et mes plantes ?
wallpaper-1019588
10 façons de bien se reposer
wallpaper-1019588
[Maternité] Fin du 3ème trimestre : le bilan !