Bilan de mes lectures du mois d’août 2018

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois d’août 2018! 

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 5

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Les (♥) représentent les demis 

Les Bourgeois – Alice Ferney

Bilan de mes lectures du mois d’août 2018

Nombre de pages: 350 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 16 août 2017

Résumé: 

Ils se nomment Bourgeois et leur patronyme est aussi un mode de vie. Ils sont huit frères et deux soeurs, nés à Paris entre 1920 et 1940. Ils grandissent dans la trace de la Grande Guerre et les prémices de la seconde. Aux places favorites de la société bourgeoise – l’armée, la marine, la médecine, le barreau, les affaires -, ils sont partie prenante des événements historiques et des évolutions sociales. De la décolonisation à l’après-Mai 68, leurs existences embrassent toute une époque. La marche du monde ne décourage jamais leur déploiement. De Jules l’aîné à Marie la dernière, l’apparition et la disparition des personnages, leurs aspirations et leurs engagements rythment la formidable horlogerie de ce roman très différent d’une simple saga familiale. Car c’est ici le siècle qui se trouve reconstruit par brèves séquences discontinues, telle une vaste mosaïque où progressivement se détachent les portraits des dix membres de la fratrie – et un peu leurs aïeux, et déjà leurs enfants. Sur cette vertigineuse ronde du temps, Alice Ferney pose un regard de romancière et d’historienne. A hauteur de contemporain elle refait la traversée. Allant sans cesse du singulier au collectif, du destin individuel à l’épopée nationale, elle donne à voir l’Histoire en train de se faire, les erreurs, les silences coupables, les choix erronés qu’explique la confusion du présent. Ample et captivant, Les Bourgeois s’avère ainsi une redoutable analyse de nos racines : un livre qui passe tout un siècle français au tamis du roman familial.

Mon avis: 

J’ai aimé ce portrait d’une famille bourgeoise (c’est le cas de le dire) à travers les années, suivre chacun des membres depuis leur enfance, jeunesse puis vie d’adulte et de retraités. Les personnages sont attachants, on rentre vite dans l’histoire même si au début on se dit qu’avec tous ces prénoms et les différentes générations, on ne va pas pouvoir s’en sortir et finalement, tout coule tout seul. On a presque l’impression de faire soi-même partie de cette famille à la fin ! On ne sait pas si la narratrice du roman est l’auteure même ou un personnage dont on ignore le nom mais j’ai aimé que la narratrice soit quelqu’un d’externe à la famille, de neutre. Le roman commence au décès de l’un des membres de la grande fratrie Bourgeois et c’est à partir de cet événement qu’on nous raconte pleins d’anecdotes concernant les frères et soeurs Bourgeois. Un beau roman familiale, même si finalement il ne s’y passe pas grand chose, j’ai passé un excellent moment de lecture car la plume de l’auteure est vraiment entraînante et on n’a pas envie de poser le livre avant de l’avoir terminé!

Ma note: ♥♥♥♥

La femme à la fenêtre – A.J. Finn

Bilan de mes lectures du mois d’août 2018

Nombre de pages: 521 pages

Editeur:  Presses de la Cité

Date de parution (dans cette édition): 8 février 2018

Résumé: 

Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?

Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russell – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d’emménager en face. Un soir, Anna est témoin d’un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ?

Mon avis: 

Gros coup de coeur pour ce thriller pleins de rebondissements ! Au début j’ai pensé qu’il s’agissait d’une énième copie de « la fille du train » dont la fin m’avait pour le moins laissée sur ma faim (sans vilain jeu de mot). Et bien, pas du tout ! Etrangement, on s’attache très vite à la principale protagoniste du roman, Anna, qui est pleine de TOC et qui a des problèmes avec l’alcool. Elle est touchante dans sa fragilité et on sent qu’elle en a bavé dans sa vie. Quand elle est certaine d’avoir vu un meurtre en regardant depuis sa fenêtre chez ses voisins d’en face et que la police ne la prend pas au sérieux, elle commence elle-même à douter de ce qu’elle a vu même si, peu à peu, elle réussit à assembler le puzzle pour savoir qui sont vraiment ses nouveaux voisins… un roman étonnant, addictif et vraiment bien ficelé qui ravira tous les amateurs du genre! Une chose est sûre, j’ai d’ores et déjà hâte de lire le prochain roman de cet écrivain 🙂

Ma note: ♥♥♥♥♥

L’ordre du jour – Eric Vuillard

Bilan de mes lectures du mois d’août 2018

Nombre de pages: 150 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 29 avril 2017

Résumé: 

Ils étaient vingt-quatre, près des arbres morts de la rive, vingt-quatre pardessus noirs, marron ou cognac, vingt-quatre paires d’épaules rembourrées de laine, vingt-quatre costumes trois pièces, et le même nombre de pantalons à pinces avec un large ourlet. Les ombres pénétrèrent le grand vestibule du palais du président de l’Assemblée ; mais bientôt, il n’y aura plus d’Assemblée, il n’y aura plus de président, et, dans quelques années, il n’y aura même plus de Parlement, seulement un amas de décombres fumants.

Mon avis: 

Ce livre, qui a gagné le prix Goncourt en 2017, m’a pour le moins bouleversée. J’ignorais (bêtement) que la campagne d’Hitler ainsi que la SGM avaient été financés par des riches entrepreneurs. Des marques qui existent toujours aujourd’hui et sont toujours florissantes ont fait leur beurre de cette guerre. Bien sûr que je sais qu’on ne vit pas dans le monde des bisounours et que l’argent est roi, mais quand même, je ne pensais vraiment pas que la cupidité humaine pouvait aller aussi loin. Un roman qui m’a appris beaucoup de choses sur cette sombre période de notre Histoire, par exemple, j’ai appris la manière dont Hitler a envahi l’Autriche…. un roman intéressant et très bien écrit (c’est mieux pour un Goncourt) que je ne peux que vous recommander.

Ma note: ♥♥♥♥

Les filles de l’ouragan – Joyce Maynard

Bilan de mes lectures du mois d’août 2018

Nombre de pages: 354 pages

Editeur: 10/18

Date de parution (dans cette édition): 16 mai 2013

Résumé: 

Elles sont nées le même jour, dans le même hôpital, dans des familles on ne peut plus différentes. Ruth est une artiste, une romantique, avec une vie imaginative riche et passionnée. Dana est une scientifique, une réaliste, qui ne croit que ce qu’elle voit, entend ou touche. Et pourtant ces deux femmes si dissemblables se battent de la même manière pour exister dans un monde auquel elles ne se sentent pas vraiment appartenir. Situé dans le New Hampshire rural et raconté alternativement par Ruth et Dana, Les Filles de l’ouragan suit les itinéraires personnels de deux ‘soeurs de naissance ‘, des années 1950 à aujourd’ hui. Avec la virtuosité qu’on lui connaît, Joyce Maynard raconte les voies étranges où s’entrecroisent les vies de ces deux femmes, de l’enfance et l’adolescence à l’âge adulte – les premières amours, la découverte du sexe, le mariage et la maternité, la mort des parents, le divorce, la perte d’un foyer et celle d’un être aimé – et jusqu’au moment inéluctable où un secret longtemps enfoui se révèle et bouleverse leur existence.

Mon avis: 

J’ai été emportée par ce roman qui suit deux familles que tout oppose sauf le fait que deux de leurs filles sont nées le même soir d’orage.  Alors que Dana, plutôt garçon manqué, s’intéresse aux travaux de la terre et aux filles, Ruth, de son côté, a une âme d’artiste et fait tourner les têtes. J’ai aimé l’écriture de l’auteure dont j’avais déjà lu et aimé Baby Love, les personnages sont bien décrits sans tomber dans le cliché pour autant. On se fait vite prendre dans l’histoire et je dois dire que ce roman a réussi à m’arracher quelques larmes sur la fin, ce qui est assez rare pour être mentionné. Un joli roman sur l’amour, l’amitié et la tolérance.

Ma note: ♥♥♥♥

Le Labyrinthe des Esprits – Carlos Ruiz Zafon

Bilan de mes lectures du mois d’août 2018

Nombre de pages: 843 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 2 mai 2018

Résumé: 

Dans la Barcelone franquiste des années de plomb, la disparition d’un ministre déchaîne une cascade d’assassinats, de représailles et de mystères. Mais pour contrer la censure, la propagande et la terreur, la jeune Alicia Gris, tout droit sortie des entrailles de ce régime nauséabond, est habile à se jouer des miroirs et des masques. Son enquête l’amène à croiser la route du libraire Daniel Sempere. Il n’est plus ce petit garçon qui trouva un jour dans les travées du Cimetière des Livres oubliés l’ouvrage qui allait changer sa vie, mais un adulte au coeur empli de tristesse et de colère. Le silence qui entoure la mort de sa mère a ouvert dans son âme un abîme dont ni son épouse Bea, ni son jeune fils Juliàn, ni son fidèle compagnon Fermin ne parviennent à le tirer. En compagnie d’Alicia, tous les membres du clan Sempere affrontent la vérité sur l’histoire secrète de leur famille et, quel qu’en soit le prix à payer, voguent vers l’accomplissement de leur destin. Erudition, maîtrise et profondeur sont la marque de ce roman qui gronde de passions, d’intrigues et d’aventures. Un formidable hommage à la littérature.

Mon avis: 

Comme j’avais été assez déçue du dernier roman de l’auteur (le passager du ciel), j’étais très curieuse (et un peu anxieuse aussi) de me lancer dans la lecture de ce gros pavé de plus de 800 pages. Si je n’ai pas tout de suite été entraînée dans l’histoire, j’ai quand même apprécié retrouver les protagonistes des livres précédents. L’auteur nous fait faire des allers-retours entre le passé et le présent, on suit également plusieurs histoires en paralèles. Trop ?Je dois dire que ce roman est très toufu, à des moments on a presque envie de l’abandonner car on ne comprends pas trop où veut en venir l’auteur. Finalement, on arrive à assembler toutes les pièces du puzzle et en comprendre un peu plus sur tous les personnages. Ce n’est pas le coup de coeur de l’ombre du vent, mais j’ai passé toutefois un chouette moment en compagnie de la famille Sempere et compagnie 😉 Comme dans tous les romans de l’auteur, il y a des passages qui tendent vers le fantastique ce qui rend le tout enchanteur.

Ma note: ♥♥♥♥

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois d’août 2018, on se retrouve très vite pour mon article bilan de mes lectures du mois de septembre !

Et vous, vous lisez quoi en ce moment ?

Bisous !


wallpaper-1019588
Des ongles longs et solides | Ma Routine soins et vernis
wallpaper-1019588
Goodreads | L’application pour les fans de lecture
wallpaper-1019588
Que vaut le Déo-Douche Spirial de SVR ? Mon avis et mon test !
wallpaper-1019588
Coup de coeur : Clinique moisture surge 72h
wallpaper-1019588
15 Idées Cadeaux Personnalisées pour Noël
wallpaper-1019588
Je prends soin de ma peau sèche
wallpaper-1019588
Idées cadeaux pour les fêtes: la gamme « Ultimate Glow » de Revlon Professionnel !
wallpaper-1019588
Les bons plans de la semaine