Projet Brick Stitch

Crédit photo : La Petite Épicerie

(Les plus cinéphiles d’entre vous auront saisi la référence humoristique du titre!…). Alors, commençons par le commencement ! Vous savez que j’adore créer, faire des choses avec mes 10 doigts : après le scrapbooking, le tricot (et quelques échecs cuisants – je n’ai vraiment pas de quoi me vanter) et mon mini apprentissage du ukulélé, je me lance dans le Brick Stitch ! Également appelée Peyote, cette méthode de tissage à base de perles vous aide à créer bijoux, broches, objets de déco…

Le brick stitch : comment ça marche ?

Projet Brick Stitch
Crédit photo : perlesdeden.com

Le but est de « tresser » les perles entre elles, en démarrant par une extrémité du dessin. Il faut ensuite croiser le fil pour sécuriser le tout, et créer petit à petit le motif souhaité. Le résultat final peut être adapté sous forme de broche, pendentif, on peut aussi l’adapter sur des boucles d’oreilles ou des bracelets… Les possibilités sont infinies !

Le brick stitch : quel matériel ?

brick-stitch

J’ai commencé par me rendre en magasin, chez Cultura, pour voir les différentes références de mes yeux. J’ai finalement trouvé très peu de perles, ou en tout cas pas du modèle adapté ; le modèle Miyuki 11/0 est le plus conseillé, car les perles sont très brillantes et parfaitement similaires (contrairement à des perles de rocaille classiques), ce qui rend le tissage très symétrique. J’ai donc passé commande sur le site sur lequel j’ai trouvé le plus de références : La Petite Épicerie ! Je connais ce site depuis longtemps, la livraison est rapide et les colis soignés. J’ai donc commandé :

Perles Miyuki 11/0 : j’ai commandé 12 couleurs différentes, ça me paraît être largement suffisant pour démarrer !
Boîte de rangement à compartiments : attention car les cases sont petites (un paquet de perles ne rentre pas complètement)
Aiguilles à perler : adaptées à la technique du Brick Stitch
Bobines de fil de nylon 0.2 mm : j’ai choisi une teinte nude très discrète

Le brick stitch : on s’aide de quels outils ?

Il existe plusieurs pistes pour se lancer :

  • YouTube : le format vidéo aide beaucoup à comprendre le placement des perles et la technique en elle-même. Peu importe la langue parlée par le vidéaste, seuls les gestes comptent, ce qui multiplie les techniques d’apprentissage !

brick-stitch

  • Les livres : j’en ai acheté deux (celui-ci* et celui-là*) car j’avais envie d’avoir des « patrons » de tissage pour me servir de support visuel.

Projet Brick Stitch

Blog « Avec ses 10 ptits doigts »

  • Les blogs : une vraie mine d’or ! Je vous conseille vivement cet article ou encore celui-ci qui vous seront probablement d’une grande aide.
Le brick stitch : et concrètement, où j’en suis ?

Pas bien loin ! J’ai acheté tout le matériel nécessaire (enfin, je crois) et il ne me reste plus qu’à me lancer. Je vous invite à me suivre sur Instagram où j’ai prévu de partager mes premiers exploits / mes premières catastrophes (rayez la mention inutile) !

Le brick stitch : quelques inspirations / projets

Et enfin, pour vous (me!) faire rêver, voici quelques créations qui me tentent bien… Affaire à suivre, donc !

brick-stitch-la-petite-epicerie

Crédit photo : La Petite Épicerie


Connaissez-vous cette technique de tissage de perles ? ♡

L’article Projet Brick Stitch est apparu en premier sur Le Blog de Néroli.


wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Un teint hâlé toute l’année sans soleil!
wallpaper-1019588
Un maquillage relevé, avec la Gingerbread Spicy Palette
wallpaper-1019588
Routine Anti-imperfections avec la gamme Sebo Vegetal YVES ROCHER
wallpaper-1019588
[SP] J’ai lu: Les prisonniers de la liberté de Luca Di Fulvio