J’ai testé pour vous : le bracelet tracker de cycles menstruels Ava Women

Vous avez déjà peut-être entendu parler de la marque suisse AvaWomen, pionnière dans la méthode de suivi de fertilité digitale ! J’ai récemment testé leur bracelet connecté, censé m’aider à comprendre le déroulement de mes cycles menstruels et des symptômes qui en découlent. J’ai profité d’une période de transition post-accouchement pour m’intéresser de plus près à cette belle machine qu’est le corps humain, et les secrets qu’il nous réserve par le biais de l’imprégnation hormonale.

Je fais partie de ces personnes qui sont sous pilule contraceptive depuis l’adolescence, par choix et par conviction. On dit souvent que le mode de contraception que l’on choisit doit être celui qui nous correspond le mieux : c’est le cas pour moi, et pour cette pilule que j’avale chaque soir depuis plus de 10 ans. Ma grossesse a mis un gros coup de pied dans cet équilibre et m’a occasionné plusieurs déséquilibre hormonaux (sans gravité) qui m’ont poussée à stopper la pilule pendant plusieurs semaines. J’ai, aujourd’hui, repris cette contraception après une période de transition assez délicate (humeur changeante, petite perturbations au niveau de mon état de santé général…). J’ai donc profité de cette période pour accepter la proposition de l’équipe Ava afin de tester ce bracelet censé m’apprendre à redécouvrir mon corps !

J’ai testé pour vous : le bracelet tracker de cycles menstruels Ava Women

Mais d’ailleurs, pourquoi utiliser un tracker de cycles ? Et bien pour plusieurs raisons :

– pour comprendre comment fonctionne son corps, comprendre ses cycles et les différentes émotions / symptômes qui en découlent (= mon utilisation personnelle dans le cadre de ce test). Attention : le bracelet n’est en aucun cas une méthode de contraception fiable (bien au contraire – cf le point suivant!)

– pour favoriser ses chances de tomber enceinte : le bracelet capte et analyse pas moins de 9 critères qui vous aident à déceler votre période d’ovulation de la façon la plus fiable possible (pouls, fréquence respiratoire, température corporelle, qualité du sommeil…). Ces données ne doivent pas être utilisées pour éviter une grossesse, mais à l’inverse pour repérer la période favorable pour concevoir !

– pour suivre sa grossesse et les changements hormonaux qui en découlent (je compte d’ailleurs prêter mon bracelet à une amie enceinte)

ava-women

Côté look, on retrouve un bracelet en gomme turquoise / vert d’eau (seul coloris commercialisé pour le moment – mais j’imagine que d’autres teintes sont prévues!) qui enserre un capteur en forme de « 8 ». J’ai relevé quelques points positifs et négatifs :

Les + :

– couleur féminine et design résolument moderne
– se confond avec les mythiques « trackers d’activité », est donc très passe-partout

Les – :

– un peu encombrant : je suis surtout gênée par l’épaisseur du boîtier, qui passe difficilement sous la manche d’un pull et gêne un peu lors des mouvements
– le contact de la gomme avec la peau : je trouve le silicone de moins bonne qualité que mon bracelet FitBit Charge par exemple.

ava-woman

Il est conseillé de porter le bracelet pour un minimum de 4h par nuit : il vous est donc tout à fait possible de vous passer du bracelet en journée. Toutefois, une fois endormie, je n’ai jamais pensé à le retirer 4 heures plus tard… Au fil de l’utilisation, j’ai pu faire un bilan de mon utilisation :

POINTS POSITIFS

– L’application smartphone et le bracelet sont objectivement très simples d’utilisation (je n’ai même pas lu le mode d’emploi, c’est dire…)

– Après des années sous pilule contraceptive (plus de 12 ans), je découvre enfin comment fonctionne mon corps et j’arrive à analyser mes cycles (et surtout l’endroit du cycle dans lequel je me trouve) : je ressens et comprend mieux mes émotions au quotidien. C’est comme si j’avais appris à être à l’écoute de mon corps après des années de « cycles artificiels » !

– J’ai, par là-même, découvert que mon rythme de sommeil était un peu chaotique (nuits très courtes suivies de nuits très – trop – longues où j’ai la fausse impression de « rattraper » le sommeil en retard)

POINTS NÉGATIFS

– Il faut avoir le réflexe de porter le bracelet en allant se coucher, et ne pas être gêné à l’idée d’avoir un boîtier de +/- 1 cm attaché au poignet (j’ai le sommeil léger et la moindre chose a tendance à me réveiller)

– L’effet « tracker » a ses bons et ses moins bons côtés… On peut avoir tendance à se focaliser sur telle ou telle problématique et l’effet peut, selon moi, être totalement contre-productif. C’est le piège de ces méthodes, qu’il faut savoir utiliser à bon escient et sans abus !

J’ai testé pour vous : le bracelet tracker de cycles menstruels Ava Women

Le bracelet Ava est disponible au prix de 249€ ; il est compatible avec iPhone et Android.

Avec le code NEROLI, bénéficiez de 25€ de réduction (pour la France) ou de 25.- CHF de réduction (pour la Suisse) !

Article sponsorisé

L’article J’ai testé pour vous : le bracelet tracker de cycles menstruels Ava Women est apparu en premier sur Le Blog de Néroli.


wallpaper-1019588
Un look de rentrée avec Tape à L’Oeil
wallpaper-1019588
J’ai lu: Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard
wallpaper-1019588
[SP]J’ai lu: Au plus profond du moins profond de Christian Vellas
wallpaper-1019588
The FIVEorites #33 | Lecture, Netflix & musique