Lettre à ma fille

Coucou les donuts !
Je vous ai délaissé depuis quelques jours (plutôt presque deux semaine je vous l’accorde… #sorry). Il n’y a pas d’excuses… enfin en théorie… Parce qu’en pratique j’ai essayé de rattrapé le retard que j’avais pris étant malade 3 semaines et puis là BAM ! Ma chute qui m’a value être immobilisée de la main 10 jours.
Pour ce nouvel article, j’ai voulu quelque chose qui reflétait beaucoup plus mon état d’esprit ; ce que je vivais actuellement….
C’est très personnel et ça peut déranger certaines personnes ; mais un blog est aussi une fenêtre sur notre personnalité et qui l’on est vraiment.
Plus l’accouchement approche et plus je parle à ma princesse le soir, au lit, en posant ma main sur le ventre…

Lettre à ma fille
"Coucou ma princesse,La journée n’a à nouveau pas été facile mais on tient bon ! J’ai l’impression que tout s’enchaîne et plus ton arrivée approche et moins j’ai de temps…J’ai l’impression que rien ne sera prêt… J’ai peur que tu manques de quelques choses. Pourtant je sais que la seule chose dont t’as réellement besoin c’est de notre amour. Tu n’es même pas encore là et pourtant je t’aime tellement ! Ton papa a hâte de découvrir enfin ton visage et ton grand frère est bien plus impatient de te rencontrer que de savoir s’il aura quelque chose sous le sapin.Tiens, je ne sais pas si aujourd’hui tu l’as entendu mais on a parlé de toi et il m’a dit : « tu sais maman, ce n’est pas grave si je n’ai rien pour noël. Lilou va arriver et c’est elle le cadeau ».Quand je te disais qu’on t’aime déjà ! Je sais que comme pour ton frère, on sera prêt à déplacer des montagnes pour toi. Pour ton bonheur. Pour ta sérénité. Ce n’est pas toujours facile de se lever le matin et tu dois bien te rendre compte que maman t’embête un peu plus en bougeant tout le temps. Mais même si les conditions ne sont pas ce qu’elles auraient dû être ; même si avait espéré accueillir notre princesse dans un tout autre contexte ; tu vas bel et bien arriver et après tout, même si tout n’est pas comme on le voulait, on sera heureux. Tu seras heureuse ma chérie tu verras. Tu ne manqueras jamais de rien. Ton papa a toujours fait tout ce qu’il pouvait et bien plus pour que ton frère ne manque de rien et tu verras pour toi se sera pareil. Je suis désolée si tu me sens stressée, tendue et anxieuse ces derniers jours. Je me doute que tu dois ressentir tout cela bien au chaud… Mais dans deux mois tu seras là ; dans mes bras. Ca parait tellement long et pourtant les journées passent beaucoup trop vite !  J’aimerai encore te garder rien que pour moi quelques mois… Dans deux mois je vais devoir accepter de te partager… Ah mais je n’ai pas encore terminé la préparation de la salle de bain ! Oui je sais je devrais me détendre pour toi. Tout le monde me le dit ! Mais j’aimerai être certaine que tu ais absolument tout, qu’on ne manque de rien, que tout soit prêt ! La valise de maternité… je ne l’ai pas encore faite non plus mon dieu ! Oui tu vas devoir t’y faire ! Ta maman est névrosée ! Si tu pouvais être zen se serait cool ma chérie ; vraiment. Je t’aime. Je t’aime tellement ! Tu le sens je le sais. Tu sens que mon amour pour toi décuple de jours en jours. Qu’il en est même douloureux. Mais on t’as tellement attendu ! Oui je t’aime ma princesse. "

wallpaper-1019588
J’ai lu: Les enfants sont rois de Delphine de Vigan
wallpaper-1019588
Bon Plan couches Pampers
wallpaper-1019588
[SP]J’ai lu: Les aventuriers de l’Autre Monde de Luca Di Fulvio
wallpaper-1019588
Faire son ménage de printemps avec LeDénicheur