Revue : N°5 L’eau, Chanel

Vous n’êtes sûrement pas passées à côté de cette nouveauté : le nouveau jus signé Chanel, sobrement intitulé « N°5 L’Eau », et magnifiquement mis en avant par la jolie Lily-Rose Depp, annonce une vague de fraîcheur dans cette marque française résolument chic. Lors de la visualisation du spot pub, ma curiosité était piquée : moi qui déteste (le mot est faible) le mythique Chanel N°5, qu’allais-je penser de cette nouvelle version ? Parfumdo m’a permis de tester cette eau de toilette, en me laissant choisir parmi leur gigantesque sélection de coffrets pour femme.

Côté packaging, c’est un sans faute : on retrouve l’élégance de Chanel, mise en exergue avec un coffret cadeau (réalisé pour les fêtes de fin d’année) mystérieux et pétillant. Le produit représente donc une idée cadeau parfaite, pourquoi pas pour une belle occasion. L’écrin qu’il renferme est plus classique, et l’on retrouve le packaging culte de la marque, sur lequel est apposé le nom de cette eau de toilette, en tout sobriété.

Revue : N°5 L’eau, Chanel

Le flacon garde cet esprit de sobriété, et ressemble comme deux gouttes d’eau à son précédesseur, le Chanel n°5 classique.

Revue : N°5 L’eau, Chanel

Mais ce qui nous intéresse, c’est son odeur, n’est-ce pas ? Voici les promesses de la marque :

N°5. Un nom de code illustre, un sillage reconnaissable entre tous. Aujourd’hui N°5 L’Eau, une réinvention, la ré-écriture d’un mythe et une audace : transformer un héritage en une histoire contemporaine. Moins abstraite que ses ascendantes, la composition de N°5 L’Eau fait rayonner les agrumes comme s’il s’agissait d’un miel ensoleillé. En tête, le citron, la mandarine et l’orange sont hissés vers le ciel par les aldéhydes. Dans un second souffle, on perçoit le foisonnement des fleurs. La rose se mêle au jasmin aérien et à une fraction d’ylang-ylang, plus moderne que jamais. Derrière ce tourbillon floral, pointe une nervosité inédite, née du vétiver et du cèdre accompagnés de notes de muscs doux. Jamais N°5 n’a été aussi naturel. Aussi frais.

Revue : N°5 L’eau, Chanel

Ce qui m’a attirée, c’est la promesse florale (vous connaissez ma passion pour la fleur d’oranger et le jasmin…), le tout équilibré par une pointe d’agrumes. A tel point que la description de ce nouveau jus me questionnait sur la continuité avec son prédécesseur, le N°5 classique… Je me demandais tout bonnement quel pouvait être le rapport entre ces deux parfums ? Au final, ils sont en effet résolument différents : je retrouve un côté très poudré et un peu capiteux qui me dérange (principalement par le fait que je ne suis pas habituée à porter des parfums si présents et imposants). La pointe d’agrumes, très verte, se ressent clairement, surtout après quelques minutes, et c’est définitivement elle qui apporte un vent de fraîcheur et de jeunesse au parfum. Ne soyez pas effrayée par la présence de rose : elle peut effrayer de prime abord, surtout car elle fait partie, selon moi, des premières notes : elle laisse finalement place à un sillage plus moderne après quelques temps.

Revue : N°5 L’eau, Chanel

Mon conseil : surtout, ne l’achetez pas sans l’avoir testé au moins plusieurs heures sur votre peau ! Par expérience, j’ai senti ce parfum sur plusieurs personnes, et ce sont tantôt les notes florales qui ressortent, tantôt les notes vertes et fraîches. Un parfum très versatile, donc, qui ne donnera pas l’effet escompté selon la réaction de votre peau… De mon côté, je ne pense pas arriver à l’apprivoiser, car son côté poudré et un peu trop imposant me dérange à la longue. Je salue tout de même la tenue de cette eau de toilette, qui égale voire dépasse certaines eaux de parfum en ma possession.

Enregistrer


wallpaper-1019588
ORGANISATION | Ma valise pour 2 jours
wallpaper-1019588
Cinéma gratuit à Paris l’été !
wallpaper-1019588
Lu, dévoré, adoré #8
wallpaper-1019588
Sauna Japonais – Loft Holidermie