Angoisse angoisse

ANGOISSE ANGOISSE
ANGOISSE, ANGOISSE
Du calme, Apolline, du calme. Tu vas y arriver. Tu as déjà subi deux accouchements sans péridurale, tu supportes ta belle-mère un dimanche sur deux. Oui bon, ça fait quand même un dimanche de trop. Tu as déjà essayé l'épilation totale et là à côté, les accouchements c'est presque du bonheur. J'inspire, je bloque, j'expire longuement comme j'ai appris consciencieusement à le faire à mon cours de yoga. Je prie tous les saints de la planète pour que cette séance se déroule le mieux possible et surtout, surtout sans cris ni disputes. Bon du calme, du calme et du calme.
17h02 :1-2-3 c'est parti ! (avec le sourire, rien de mieux pour attirer les bonnes ondes. Merci mon cours de yoga).
17h03 : deux pages pour demain. J'inspire, j'expire.... Elle l'a donnée quand Mme MEYER la fiche ? Ah, d'accord, tu avais oublié... OK. J'inspire, j'expire... (bon là, un tantinet plus fort quand même)...
17h04 : Mais bon sang, pourquoi ils sont toujours obsédés par ces PUTAINS de trains qui se croisent ???? Non chéri, je ne m'énerve pas, bon et bien regardons ton cours. Ah tu l'as oublié dans le casier...Inspiration, EXPIRATION. Mais BORDEL DE MERDE, combien de fois je t'ai dit de bien faire attention de prendre les affaires?????!!!!
17h06 : Sur youtube, avec un prof barbu qui explique comment poser les bonnes équations pour trouver l'heure h... PUTAIN mais j'y comprends rien. Je me tourne vers ma progéniture pleine d'espoir, il me regarde : Maman, t'as compris ? Moui, je lui réponds, mais je crois que c'est pas ce qu'il nous faut.
17h07 : je ferme les yeux, et essaie de faire le vide. Apparemment toutes les réponses sont dans notre inconscient, mais la seule chose qui apparaisse dans mon esprit c'est le gratin que j'ai encore à préparer, la machine à étendre et mes ongles de pieds que je dois absolument couper au risque de bientôt pouvoir grimper aux arbres.
17h10 : mais ils se rendent comptent qu'en rentrant le soir, on n'a pas que ça à faire ??? Mon fils hoche vigoureusement la tête me soutenant dans mon désespoir.
17h11 : bon je vais te faire un mot pour expliquer que sans cours, tu ne pouvais pas faire la fiche. OK ? Hochement vigoureux de la tête. Mais tu feras ça demain en permanence OK ?
17h12 : Allez on révise l'anglais.
17h13 : HE IS IN THE CINEMA MIT SEIN FRED. Inspiration, expiration... Tête entre les mains. DESESPOIR ;
17h30: Maman, t'as pété mon crayon en deux ! OUI chaton, mais tu vois maman n'a pas crié ? Tu vois que je fais des efforts et qu'on ne s'est presque pas encore disputé?
19h00 : Epuisée, je commence enfin le gratin après avoir survolé les foyers de peuplement, tapé la discut' avec Charlemagne et visité la basilique Sainte Sophie ;
21h07 : j'ai enfin terminé ce que j'avais à faire, je me sers un verre de vin devant la télé et m'endors en bavant sur le canapé. Je me couperai les ongles demain...
Je vous souhaite la bienvenue dans le monde des Mamans.

wallpaper-1019588
J’ai lu: Le consentement de Vanessa Springora
wallpaper-1019588
J’ai lu: Une chance sur un milliard de Gilles Legardinier
wallpaper-1019588
Granado – retour au Brésil
wallpaper-1019588
4 ans de toi.