La console de salon, Mirror’s edge et moi

logo p

Bonjour-bonjour,

Vous ne serez sans doute pas surpris d’apprendre que j’aime jouer. Je vous ai déjà présenté des jeux, surtout sur internet à vrai dire. Et pour cause, mon manque de coordination et moi on s’est toujours un peu méfié des manettes des consoles de salon. Surtout que je n’en ai jamais eu quand j’étais petite. Je ne sais pas si c’est mes parents qui ont mis le hola ou si c’est mes soeurs et moi qui n’avons jamais été intéressées. Cela dit, on avait nos Game boy ^^ Et ça demande moins de coordination quand même.

Bref, c’est mon copain qui m’a un peu initié à la Playstation. Enfin, il joue quoi. Il m’a fait tester Fifa (un franc succès, j’ai marqué un but en appuyant sur le bouton passe), il m’a demandé de lui donner un coup de main pour faire ses trophées dans Lego (très drôle aussi !). On a un peu joué à NHL (c’est chouette car y’a un peu de bagarre). La Playstation fait un peu partie de notre décor quoi. Ce qui est sympa c’est qu’il joue à pas mal de choses. Dont des jeux vdéos qui ont de beaux scénarii que l’on suit ensemble et pour lesquels il m’attend pour jouer.

20160823_214912Parmi ces jeux, s’il y en a bien un qui a tout déclenché, c’est Mirror’s edge. L’histoire se base sur une thématique que j’apprécie beaucoup : un futur proche où l’autoritarisme s’installe sur fond sécuritaire et contrôle des personnes. Je dirai dans une ambiance un peu à la Minority Report. On suit Faith qui est Messagère, un métier interdit puisqu’il consiste à faire véhiculer les messages des contestataires du pouvoir en place. C’est un jeu vidéo de parcours sur les toits de la ville. On alterne entre les missions et l’histoire en fil rouge. C’est absolument passionnant et les parcours se compliquent au fur et à mesure.

Il y a eu le premier Mirror’s edge celui que nous avons découvert sur PS3. Puis après une loooooongue attente, Mirror’s edge Catalyst est sorti. Sur XboxOne. Damn it ! Bon. Du coup l’effet est un peu passé. Je vous le disais, mon copain joue à plein de jeux vidéos donc on a fini par zapper. Puis me promenant sur Price Minister, (le choix de jeux vidéos et de consoles est super varié, ils ont tout, même les nouveautés !)j’ai vu Mirror’s edge Catalyst à seulement 40€ et neuf. Je n’ai pas hésité très longtemps, j’avais très envie de retrouver cet univers.

Pour la transaction, tout s’est bien passé, ce n’était pas la première fois que je commandais par l’intermédiaire de Price Minister. J’aime le fait que l’on puisse choisir d’être livré par Mondial relay, c’est très pratique. Le jeu était sous blister comme promis. Tout était parfait pour de belles retrouvailles avec Mirror’s edge 😀

La console de salon, Mirror’s edge et moi

Le jeu est toujours très beau et bien sûr plus beau que son premier opus, l’histoire est peut-être un peu plus attendue mais elle est toujours très forte. Faith se bat pour la liberté des citoyens tout en continuant à se retrouver confrontée à son passé. Les parcours et les combats sont… très intenses ^^ Mon cher et tendre vient de finir l’histoire il y a quelques jours.

Et moi j’ai tenté de prendre la manette. J’ai eu la confirmation que j’attendais : j’ai eu du mal à passer le didacticiel x’D Les jeux vidéos de parcours ne correspondent pas à ma coordination :p Mais bon, ce n’est pas trop grave, j’aime autant regarder, j’ai autant le souffle coupé ! Je me contenterai de mon jeu de gestion, Tropico. Et bientôt, No Man’s Sky dont la prise en main a l’air plus facile. C’est grâce à ce genre de jeux vidéos que je vais finir par apprivoiser la PS4 et sa manette 😀 Merci à Price Minister et à l’Agence des Blogueuses d’avoir contribué à mes retrouvailles avec Mirror’s Edge !

Vous jouez à quoi vous ? Vous êtes un peu consoles de salon ou plutôt consoles portables ? Vous connaissiez Mirror’s Edge ?

Sioux 😉

sign


wallpaper-1019588
Calendriers de l’avent beauté 2022 | Nouveautés et bons plans !
wallpaper-1019588
VLOG | Il m’a fait un super cadeau…
wallpaper-1019588
On the Wild Side – plantes sauvages et bienveillance
wallpaper-1019588
J’ai lu: Dewey de Vicki Myron