C'était un Vendredi 13...

C'était un Vendredi 13...
C'était un jour ordinaire ce Vendredi 13, mais nous étions loin de nous douter ce qui allait ce passer. 10 mois après les attentats de Charlie Hebdo survenus en Janvier, c'est une nouvelle fois en allumant la télé que nous sommes confronté à cette horreur.  C'est dur d'y croire, dur de ce dire que les images que nous voyons sont celles qui se déroulent en ce moment dans le pays, dans notre pays. Les infos arrivent au compte goutte & plus les minutes défilent plus le bilan s'alourdit. Je n'ai pas de mots, je n'y crois pas. La France est encore une fois prise pour cible, les vies d’innocents sont une nouvelle fois arrachée. L'incompréhension fait place à la tristesse, la tristesse à la colère & la colère au soutien.  Je pris & pense à toutes les victimes de cette barbarie à leur famille, leurs amis.  Aujourd'hui la France est en deuil, nous sommes tous en deuil face à cette catastrophe, face à ces événements horribles qui ont frappé le pays. Je souhaite aujourd'hui m'exprimer par le maquillage pour retranscrire ma peine plutôt que par les mots qui risqueraient peut être d'être maladroits. Les mots me manquent et j'ai peur que la colère prenne la pas. #TousUnis #PrayforParis #JesuisParis #LibertéEgalitéFraternité C'était un Vendredi 13... C'était un Vendredi 13... C'était un Vendredi 13... C'était un Vendredi 13...
Restons unis
C'était un Vendredi 13...
C'était un Vendredi 13... C'était un Vendredi 13...C'était un Vendredi 13...C'était un Vendredi 13...C'était un Vendredi 13...

wallpaper-1019588
A la découverte d’Aynosens, des cosmétiques bio pour bébé & enfant
wallpaper-1019588
J’ai testé le brunch chez KESHU Paris
wallpaper-1019588
HAUL | Derniers achats en vacances
wallpaper-1019588
J’ai lu: Une famille presque normale de M. T. Edvardsson