[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un joli projet que vous avez peut-être déjà vu sur la blogo, il s'agit de , une idée lancée sur le blog de ().

[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?

Une fois tous les 15 du mois (grosso modo), Sophie nous propose un thème, sur lequel échanger, par l'intermédiaire d'un article. L'occasion pour nous autres blogueuses de nous exprimer autour d'un sujet commun. Votre article doit ensuite être publié avant le 30 du mois afin de faire partie du billet récapitulatif du thème. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à jeter un coup d'œil sur le post de .

Ce mois-ci, vous l'avez compris, je vais vous parler de la place qu'occupe le maquillage dans ma vie. Et croyez-moi, ce ne sera pas une mince affaire.

[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?

J'ai commencé à me maquiller en 4ème. A l'époque, c'était très sobre (et pas très joli en y repensant maintenant). Un coup de crayon bien noir dans la muqueuse inférieure et du mascara. Maintenant, je sais que ce type de makeup rétrécit l'œil, mais je l'ignorais à l'époque. Je me trouvais bien, même si à l'époque je me sentais carrément mal dans ma peau d'ado plate et sans intérêt (du moins c'était comme ça que je me voyais et que me voyaient les garçons). J'essayais de me vieillir un peu car j'ai toujours eu une bouille de gamine (et c'était encore pire quand je m'attachais les cheveux).

Au lycée, j'ai ajouté des éléments. Un peu de gloss pailleté (ouh la la), du mascara, l'éternel trait de crayon noir et un peu de fard à paupières. Au début, juste une couleur. Le plus souvent du brun, du bleu marine, du prune. Puis, je me suis mise à en mettre deux. D'abord en dépit du bon sens (couleur claire au coin externe, genre n'importe quoi), et finalement au coin interne, mais sans dégrader. Je suis restée à ce régime pendant un long moment. En fait, jusqu'à ce que je commence à découvrir les chaînes de youtubeuses beauté, qui m'ont " appris la vie " si je puis dire (Cynthia Dulude, , ).

[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?
De là, j'ai découvert le monde magique des youtubeuses et des blogueuses beauté. Je me suis documentée, j'ai beaucoup lu et regardé énormément de vidéos. Et j'ai fini par acheter mes premiers produits de maquillage ailleurs qu'en grandes surfaces. J'ai d'ailleurs commencé par Kiko et Yves Rocher, que j'ai dévalisés (pas tant que ça au final). J'ai expérimenté de nouvelles choses, j'ai réalisé maints makeups (pas toujours jolis) : dégradés, smoky eyes, je me suis essayée au liner (j'ai toujours du mal même si je m'en sors mieux qu'avant). Je suis devenu une RAL addict avérée.

Tout ça, c'était avant le blog bien sûr. Plus je regardais de vidéos beauté, plus je lisais d'articles, plus j'avais envie d'en écrire à mon tour. L'écriture a toujours été l'une de mes plus grandes passions (après la danse et la musique). Du plus loin que je me souvienne, j'écrivais déjà dès l'école primaire. Au collège et au lycée, l'écriture a vraiment été un exutoire. C'était donc naturel pour moi de me tourner vers cette passion, et encore plus normal d'y allier un domaine qui me plaisait beaucoup. Le maquillage, les soins, la mode. Je voulais écrire là-dessus. Partager mes coups de cœur et mes coups de gueule sur mes derniers produits acquis, ou sur ceux que je rêvais d'avoir.

[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?

Les choses se sont donc emballées quand j'ai créé la page facebook Choup'N'Beauty. Et j'ai signé l'arrêt de mort de mon porte-monnaie en lançant mon blog (haha, vous savez de quoi je parle, pas vrai les filles ?). Le problème quand on devient blogueuse beauté, c'est qu'on doit proposer du contenu. Et là et bien, on peut difficilement s'arrêter au rouge à lèvres ou à la malheureuse ombre à paupières qu'on a acheté aux dernières soldes. Même si je ne dis pas qu'on doit absolument acheter pour proposer des articles de qualité, il ne faut pas se leurrer non plus. La plupart des produits, nous les achetons nous mêmes. Au départ en tout cas. C'est vrai que par la suite, avec les opportunités et les partenariats, on peut proposer des articles sur des produits offerts. Mais nous devons avant tout compter sur nous-même la plupart du temps. Et cela a un prix. Donc forcément, quand je me demande quelle place le maquillage occupe dans ma vie, je ne peux passer sous silence l'aspect gouffre financier. Les produits coûtent cher, mais ça ne m'empêche pas d'en vouloir certains à tout prix et d'attendre fiévreusement les promos ou les soldes pour me les procurer (ô chères palettes Urban Decay, vous savez que c'est de vous que je parle...).

[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?
Je découvre que je suis une collectionneuse. Et ça, c'est vraiment pas cool. Quand vous collectionnez des crayons à deux francs six sous ça passe. Mais quand vous shoppez la dernière palette à 50 euros c'est autre chose... C'est d'ailleurs un cercle vicieux dans ces cas-là. On sait qu'on n'a pas forcément besoin de ce produit, mais on trouve toujours un argument pour se le procurer (oui mais le packaging est trop beau, non je n'ai pas cette couleur là, oui j'ai -20% dessus ça vaut le coup ! oui, bien sûr que je vais m'en servir tous les jours ! carrément que c'est utile attends !).

Avec le lancement de mon blog, le maquillage est devenu un véritable plaisir. J'aime me maquiller, procéder à mes petites routines, réaliser des makeups compliqués et passer une heure dans ma salle de bain juste sur mes yeux. J'aime sortir avec un teint de pêche, camoufler mes cernes et mes rougeurs, être satisfaite quand je me regarde dans le miroir le matin. A contrario, cela ne signifie pas forcément que je charge systématiquement mon look. J'apprécie de plus en plus sortir avec un maquillage minimaliste, juste ce qu'il faut pour avoir bonne mine. Il m'arrive de ne rien mettre sur mes yeux à part une couche de mascara, ou d'aller bosser sans rouge à lèvres. Mais la case salle de bain est systématiquement une joie, quel que soit le makeup que je décide de réaliser (sauf peut-être quand tu sais que quoi que tu fasses, tu ne ressembleras à rien [ si si, ça arrive, ne vous mentez pas à vous-mêmes les filles]).

[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?

Il y a quand même des jours où je ne me maquille pas. Je n'ai pas forcément besoin d'être peinturlurée pour me sentir dans mon élément. Par exemple, si je suis chez moi toute la journée, hors de question de passer par la case makeup. Je me contente de ma routine soin matin et soir et basta.
Si je dois sortir, je réalise au moins mon teint, et encore, ce n'est pas systématique, tout dépend de l'occasion.
Et puis quand je pars en vacances, je me maquille uniquement pour les soirées. La journée, c'est bien trop casse-pieds. Le plus souvent, nous partons à la mer. Je ne suis pas le genre de fille qui prend la peine de s'apprêter pour aller à la piscine ou à la plage. Cette année, je ne compte même pas prendre de produits waterproof avec moi. La journée, ce sera crème solaire et point barre (d'ailleurs, hâte de voir ce que 15 jours sans maquillage vont donner sur ma peau).

Enfin voilà, tout ça pour vous dire que, le makeup et moi, c'était devenu compliqué, mais que ça l'est finalement de moins en moins.

Alors ? Et vous les filles ? Quelle est la place du maquillage dans votre vie ?

[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?
[Miroir mon beau miroir] Quelle est la place du makeup dans ma vie ?

wallpaper-1019588
Petit pot choco - easy
wallpaper-1019588
20 idées pour réutiliser les bocaux en verre
wallpaper-1019588
3 idées de coffrets cadeaux pour les beauty addicts
wallpaper-1019588
Idées cadeaux Noël 2019