Les questions de Christine aux "Givrées"

autocollant-point-interrogation-muraux

Je partage aujourd'hui le message qui m'a été envoyé par Christine il y a une dizaine de jours. Christine se pose des questions sur le regard de l'entourage et aimerait beaucoup votre connaître ressenti. Je lui ai donc simplement proposée de publier son mail et elle a accepté.

Je vous laisse découvrir et je suis certaine que vos réponses l'aideront à y voir plus clair ! Je vous fais confiance ! ;-)

"Tout comme toi je cherche à assumer mes cheveux blancs. "Je cherche à assumer" oui parce que ça se fait pas naturellement malheureusement, mais j'ai lu ton parcours et apparemment on est dans le même cas... et les autres intervenantes également! :) Notre bonne vieille société de consommation fait que les choses naturelles passent pour inacceptables, voir honteuses.
Je me présente, j'ai 39 ans, mariée, 2 enfants.
J'ai du faire 2 ou 3 colorations il y a environ... ben je m'en souviens même pas! 7ans par là? Et en voyant tout le produit polluant sortir de mes cheveux au rinçage, je me disais que ça craignait grave, pour ma santé et pour la planète... A l'époque je n'avais que quelques cheveux blancs, donc j'ai laissé tombé les couleurs aussi sec. Et puis il y a 3 ans mes cheveux blancs se sont subitement multipliés. Mais en plus de mes soucis d'écologie, l'idée de devenir esclave des colorations mensuelles et m'imaginer avec les racines qui repoussent sans arrêt, j'ai décidé de laissé faire la nature.
Et j'avoue que j'ai du mal. Déjà parce que j'ai toujours eu du mal avec mon âge qui avance (alors là, quel challenge! Je prend le taureau par les cornes ;) ) et puis ensuite à cause du regard des autres.
Donc là j'en suis au stade d'essayer me trouver belle avec mes cheveux gris, des jours j'y arrive, des jours non. J'en suis encore à éviter de relever mes cheveux pour camoufler le stock de blanc sur les tempes lol!
Donc de là est parti ma recherche sur le net, me disant je ne suis quand même pas la seule à vouloir se passer de coloration!
Par contre, j'aimerai beaucoup savoir le ressenti de toutes les "givrées" (si je ne me trompe pas de nom, c'est bien ça?) vis à vis du regard de leur entourage. Est-ce que c'est un sujet qu'on aborde avec vous? En quel sens? Pensez-vous que vous êtes critiqué, que votre image en prend un coup?
Il y a quelque temps de ça, une connaissance qui elle aussi voulait assumer ses cheveux gris, m'a dit que ça lui avait causé beaucoup de tord au sein de son travail, à l'époque je n'avais pas vraiment réaliser ce que ça voulait dire, mais aujourd'hui je comprend tout à fait. Mes collègues, des gens "bien comme il faut" (entendre par là des moutons de Panurge qui suivent tout ce que leur dicte les magasines de beauté, les pubs à la télé et les boutiques branchées), m'ont assez questionné et conseillé sur le sujet pour que je sache que j'en fais les frais quand j'ai le dos tourné.
Et bien que je résiste (et même que je met un point d'honneur à ne pas leur donner satisfaction!) je ne suis pas insensible à ces mauvaises ondes.
Voilà donc où j'en suis.
En tout cas, super blog, super initiative! :)"

Merci à toutes et belle journée !!!


wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Manucure néon pour la rentrée
wallpaper-1019588
Teinture capillaire bio : Quelle est la meilleure de 2020 ?
wallpaper-1019588
Fer à vapeur vertical : Quel est le meilleur de 2020 ?
wallpaper-1019588
Parfums féminins : Quel est le meilleur de 2020 ?