Déboutonnez-moi ! (la guerre des boutons – Episode 2)

Cet article fait suite à la saga « la guerre des boutons » où je vous raconte comment j’ai vaincu l’ennemi numéro 1 de ma peau : le bouton !

Comme je vous l’ai dit dans le premier épisode, j’ai de temps en temps, des boutons par-ci, par-là mais rien de méchant, rien d’alarmant et je le vis très bien !

Chaque matin, chaque soir, lorsque j’exécute ma routine de soins, j’observe scrupuleusement ma peau pour guetter la moindre apparition d’un bouton. L’ennemi est tenace, il est toujours là, tapi dans l’ombre ; il attend un faux pas, un écart de conduite !

Et comme à chaque fois, il n’a aucune chance d’avoir le dessus sur moi et mon moral, car je dégaine au bon moment mes armes secrètes (argile, acides de fruits, miel de Manuka, Tea tree).

Ma vie d’ancienne « peaux à problèmes » se passait paisiblement depuis quelques années jusqu’à cette fin 2014 où je n’ai pas vu l’ennemi reprendre du terrain et envahir mon épiderme à nouveau !

L’ennemi est malin, car au lieu de surgir en plein milieu de mon front, il a progressé lentement mais sûrement dans le creux de mes reins…

Déboutonnez-moi ! La lotion Idemne anti-boutons

L’Attaque des boutons

Fin Décembre 2014, j’ai bien profité des fêtes de fin d’année et surtout du chocolat ! Je remarque que j’ai quelques boutons un peu douloureux dans le bas du dos ;  je mets ça sur le compte de l’alimentation de ce dernier mois, pas du tout équilibrée ! Je ne suis pas alarmée (grossière erreur) et je décide de traiter les petits nouveaux avec une routine un peu plus stricte :

  • nettoyage du dos avec un savon différent du reste du corps (à l’époque un savon d’Alep au lait d’Anesse)
  • massage de la zone infectée avec de l’huile de Nigelle
  • application localisée d’huile essentielle de Tea Tree et de miel de Manuka

Malgré un traitement assidu, au bout d’un mois, je ne vois aucune amélioration et plus grave, l’ennemi gagne du terrain ; mon grain de peau devient granuleux, les inflammations sont plus fréquentes et douloureuses, les boutons commencent à former une nouvelle constellation d’étoiles !!!

L’Occupation

J’ai mis un certain temps à l’admettre, mais les boutons étaient là, bien installés et je n’avais pas gagné la bataille.

Je me suis sentie abattue, déprimée, surtout à la vue de mon dos fusillé. Les questions ont commencé à surgir dans ma tête : pourquoi ces boutons sont apparus juste dans le dos et pas sur le visage ? Qu’est-ce qu’il n’allait pas chez moi ? Pourquoi la routine que j’appliquais à la lettre ne fonctionnait pas ? Est-ce que je devais prendre rendez-vous chez le dermato ? Est-ce que ça allait empirer ?

Pendant cette période de doute sur mon traitement naturel, j’ai craqué et je suis allée me chercher un tube d’Eclaran 5 à la pharmacie en espérant que ça m’aide à assécher plus rapidement les inflammations. J’ai donc remplacé le miel de Manuka par cette crème ; oui, le miel à appliquer dans le dos, ce n’est pas pratique : votre tee-shirt vous colle à la peau :-(

Déboutonnez-moi ! La guerre des boutons

Le bilan de la crème Eclaran 5 n’a pas été concluant ; à part une décoloration des vêtements et des draps, je n’ai pas vu d’amélioration de la situation. L’huile de Nigelle touchait à sa fin et mon homme me répétait sans cesse : « Ma chérie, il faut que tu prennes rendez-vous chez le dermato ! »

J’ai donc remplacé l’huile végétale par la lotion Déboutonnez-moi ! d’Indemne et je me suis fixée un ultimatum : si au bout d’un mois, je ne vois pas d’amélioration de mon dos, je prends rendez-vous chez un spécialiste !

Déboutonnez-moi ! la lotion Indemne Anti-Boutons

J’ai acheté cette lotion fin novembre sur la boutique Doux-Good, qui vend des produits bio made in France.

Cette lotion m’avait déjà aidé à éradiquer des boutons qui surgissait le plus souvent sur la mâchoire inférieure et dans le cou ! Très rapidement, j’ai vu les effets bénéfiques de celle-ci sur mon visage, et courant février, je décide de l’appliquer dans mon dos (ne me demandez pas pourquoi je ne l’ai pas utilisée avant… je n’y ai simplement pas pensé ^^)

En 15 jours, je commence à voir une amélioration : le grain de peau se modifie et les tout petits boutons commencent à disparaitre. J’ai toujours d’énormes et douloureuses inflammations mais c’est la première fois depuis presque deux mois que je vois une infime amélioration : je reprends espoir, je vous parle même de cette lotion dans mes favoris de Février 2015 !!! Et pour marquer le coup, le 7 mars, je fais une photo de mon dos ; c’est la façon la plus simple de voir que l’ennemi perd du terrain et que la victoire est proche.

La marque Indemne

Jeune marque française bio, made in Toulon, la marque s’engage à soigner les peaux atopiques, sensibles, et irritées ! La marque de fabrique d’Indemne, ce sont les petits noms qu’elle donne à l’ensemble de sa gamme : Déboutonnez-moi ! Poil à dégratter ! La lotion de Miss Ellaire…, et ses flacons au look rétro.

Elle porte la mention Slow Cosmétique et ses soins sont exclusivement composés d’huiles essentielles et d’huiles végétales ! On bénéficie du savoir faire de la fondatrice qui sait combiner les ingrédients entre eux et les faire travailler en synergie !

Des produits sains pour régler des problèmes de peaux, comme l’eczéma, le psoriasis ou l’acné, on peut croire que cela tient du miracle ! De mon point de vue, non, ce n’est pas un miracle ; en fait je suis convaincue du pouvoir des huiles essentielles et végétales dans les soins cosmétiques !

Ce que dit la marque

Déboutonnez-moi ! est une lotion à la formule épicée et herbacée qui libère les pores de la peau et résorbe les imperfections. Elle lutte contre l’acné des jeunes et des moins jeunes grâce à 7 huiles essentielles dont le Citron, les semences de Carottes, la Cannelle écorces, l’Origan vert.

La composition

La composition est 100% naturelle !

Dans ce petit flacon, on retrouve de l’huile de noisette, de chanvre (anti-inflammatoire), de l’huile essentielle de citron (anti-bactérienne, antiseptique, antiviral), de l’huile de graine de carotte (à ne pas confondre avec l’huile de carotte, et qui est régénérante, cicatrisante, revitalisante), des écorces de cannelle (anti-infectieuse, anti-bactérienne, antifongique, anti-parasitaire, astringente), de l’huile essentielle d’origan (désinfectant puissant).

INGRÉDIENTS : CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, CORYLLUS AVELANA (HAZELNUT) SEED OIL, CANNABIS SATIVA (HEMP) SEED OIL, SQUALANE*, CITRUS LIMON (LEMON) PEEL OIL, DAUCUS CAROTA SATIVA (CARROT) SEED OIL, CINNAMOMUM ZEYLANICUM BARK OIL , ORIGANUM HERACLEOTICUM FLOWER OIL, DICAPRYLYL ETHER, LAURYL ALCOHOL, PARFUM, TOCOPHEROL, CINNAMAL, CITRAL, LIMONENE. * 100% d'origine végétale

Déboutonnez-moi ! La lotion Idemne anti-boutonsLa lotion Déboutonnez-moi !

Le produit se présente sous forme d’huile dans un flacon en verre de 50ml : la quantité est suffisante pour un traitement de 3-4 mois. Par contre, la pompe qui délivre le produit n’est pas pratique surtout lorsqu’on arrive à la fin. Dommage, car il n’y a aucun moyen d’ouvrir le flacon pour récupérer le fond d’huile.

Contrairement aux produits classiques pour traiter l’acné, celui-ci est très doux, il ne pique pas, ne brûle pas, ne dessèche pas la peau pour faire de vilaines croûtes ; c’est la première chose que j’ai apprécié dans ce soin, avant de découvrir son efficacité !

Son odeur est plutôt agréable, on est encore une fois bien loin des produits anti-boutons conventionnels : ça sent les plantes, le citron, une odeur assez fraiche !

Faîtes attention tout de même aux huiles essentielles si vous y êtes sensibles et ne vous exposez au soleil sans protection !

Le traitement de 3 mois

J’ai commencé à appliquer la lotion Déboutonnez-moi mi-février.

Tous les soirs, au moment de la douche, je fais attention au savon que j’utilise pour le dos : au début du traitement un savon d’Alep au lait d’Anesse, et maintenant le savon liquide Dr Bronner’s.

De temps en temps, je fais un gommage pour aider la peau à se renouveler ; attention, au tout début, lorsque j’avais beaucoup d’imperfections, j’évitais d’agresser ma peau. J’ai commencé le gommage du dos une fois par semaine après un mois et demi de traitement, lorsque les boutons commençaient à cicatriser.

Après ma douche, je pulvérise de l’eau florale pour enlever le calcaire. Ensuite je masse les zones à problèmes jusqu’à pénétration de l’huile.

La marque conseille d’utiliser l’huile deux fois par jour mais par manque de temps, je ne l’ai fait qu’une seule fois par jour. A l’heure où j’écris cet article, j’ai presque terminé mon flacon ; j’ai donc fait environ un mois et demi de traitement pour mon visage (uniquement tous les soirs sur la mâchoire inférieure) et 3 mois de traitement pour le dos.

Les photos à l’appui

Voilà le résultat en images (vous pouvez cliquez sur la photo pour l’agrandir).

Déboutonnez-moi - Lotion Idemne

7 mars 2015

Déboutonnez-moi - Lotion Idemne

7 avril 2015

Déboutonnez-moi - Lotion Idemne

7 mai 2015

7 mars 2015 : j’ai commencé le traitement depuis 3 semaines, je me décide à faire une photo pour me rendre compte des améliorations. Sur cette photo, j’ai déjà le grain de peau beaucoup plus lisse, par contre, je continue à avoir de grosses inflammations.

7 avril 2015 : un mois après, les nouveaux boutons se font plus rares, mon dos commence à aller mieux par contre j’ai beaucoup de cicatrices assez rouges ; à ce moment là, j’ai l’impression que le produit n’aide pas trop à faire disparaitre les tâches !

7 mai 2015 :  2 mois après, mon dos est beaucoup plus net, sain, les cicatrices de boutons sont moins marquées !

La Libération : merci Indemne !

5 mois et 1/2 se sont passés depuis cette invasion de boutons ! Je peux crier haut et fort que j’ai gagné cette guerre mais que j’ai aussi gagné quelques vilaines cicatrices :-( .

Mon seul tort dans cette histoire, c’est d’avoir attendu et d’avoir pris les choses à la légère ; je ne pensais pas que cet épisode boutonneux allait être si violent (je vous ai épargné le pire en photo, je vous avoue que j’avais honte de mon dos).

Je vais me racheter un nouveau flacon de cette lotion et continuer le traitement encore un mois ou deux pour essayer d’atténuer les cicatrices et surtout pour prévenir une éventuelle nouvelle attaque !

Les boutons n’auront pas ma peau !!!

PS : N’hésitez pas en commentaires à partager des astuces anti-boutons, des produits miracles, des potions cicatrisantes :-)


wallpaper-1019588
5 conseils pour être zéro-déchet pendant une pandémie
wallpaper-1019588
Rayonnages : Quels sont les meilleurs en 2021 ?
wallpaper-1019588
Chaussures de course pour femmes : quelles sont les meilleures pour 2021 ?
wallpaper-1019588
Faits divers & enquêtes : 3 podcasts à découvrir