Arrêt du henné, poux, pellicules : le point cheveux glamour

Bonjour-bonjour,

Ca faisait un moment que je n’avais pas fait de point cheveux, surtout depuis que j’ai arrêté le henné, en mars à peu près. J’ai arrêté parce que, comme chaque fois que j’atteins un but niveau cheveux, j’ai tout de suite envie d’autre chose. Dans cet article, je vous expliquais comment j’étais arrivée à ma couleur idéale grâce au henné. Deux jours plus tard, je me renseignais sur comment me décolorer les cheveux pour obtenir une couleur plus vive xD Je n’ai pas encore sauté le cap, rassurez-vous, mais ce n’est pas pour autant que j’ai repris ce soin colorant qui faisait tant de bien à mes cheveux.

Comme vous le savez, dans le cadre de mon service civique, je travaille tous les soirs avec des enfants. Et à cause de cela, un mois après mon arrêt du henné, j’ai eu affaire à ma troisième psychose (première les araignées, deuxième les yeux) : les poux. Le henné protège des poux puisqu’ils ne peuvent pas s’accrocher dessus. Mais là un mois après, j’y craignais vraiment, surtout après qu’une petiote m’aie fait un gros calin, tête contre tête et m’aie dit ensuite "je ne devrais pas faire ça car j’ai des poux". Aaaaah.

Bran-le-bat-de-combat, le soir je sors le masque naturel anti-poux (super recette que vous pouvez noter) : huile de ricin (c’est hyper gluant donc ça coince les poux) + une autre huile végétale (pour moi c’était avocat) + huile essentielle de lavande (arme anti-poux par excellence) + huile essentielle de tea tree (ça marche bien aussi). On met ça sur les cheveux, on masse, on embobine tout dans le cellophane. Un bonnet par dessus pour tenir chaud la nuit et maintenir le cellophane et voilà. Le lendemain on se lave bien les cheveux, on passe le peigne et c’est marre. De mon côté, j’en ai trouvé un, de pou. Et parce que je suis psychotique, je l’ai fait trois jours de suite ce masque. Une semaine après, je me retrouvais avec des pellicules, BONHEUR ! (J’en n’avais pas eu depuis le collège). Donc une fois ça suffit le masque anti-poux.

Bref, je devais redonner de l’équilibre à mes cheveux. Et c’est là qu’un Oggy et les cafards sauvage apparaît :

Point cheveux - les shampoings

Premier traitement : les pellicules avec le Shampooing au myrte de Klorane. (J’écris jamais shampoing avec deux "o" O_o). Les shampoings Klorane ne sont pas les plus nickels en ce qui concerne la compo mais ceux que j’ai testé m’ont donné satisfaction. Voici sa compo prise sur les Beautés-Testent :

Water (Aqua), Sodium Laureth Sulfate, Polysorbate 20, Dihydrogenated Tallow Phtalic Acid Amide, Ceteareth- 60 Myristyl Glycol, Lauryl Betaine, Myrtle Extract (Myrtus Communis), Decyl Glucoside, Zinc Pyrithione, BHT, Caramel, Fragrance (Parfum), GREEN 3 (CI 42053), Sodium Hydroxide.

Beaucoup de tensio-actifs, ce qui se retrouve dans l’utilisation : maintenant que mes cheveux se sont normalisés il me décape pas mal. En revanche, je n’ai plus aucune pellicule et mes racines sont moins grasses. Donc au lieu de faire mon shampoing tous les deux jours, je le fais maintenant tous les trois jours. Ce qui est aussi un point très positif pour moi. Le précédent shampoing Klorane que j’avais acheté, celui à la quinine (qui renforce le cheveux et empêche le chute) avait déjà rempli cette fonction en plus d’être efficace sur la force de cheveux. Pour ce shampoing à la myrte, je vous le recommande une fois par semaine maxi :)

Deuxième traitement : le shampoing soin réparateur à la rose de Lavera. En shampoing d’alternance au Klorane, je voulais un shampoing plus doux et bio. Après beaucoup de recherches et de réflexion, j’ai jeté mon dévolu sur ce shampoing de Lavera, marque que je connaissais de nom mais sans plus. Ses promesses : fonction protectrice des cheveux et douceur, brillance et résistance. Pour moi ce sont clairement quatre promesses tenues. Mes cheveux sont très doux, ils brillent et ont l’air en bonne santé. L’excellente odeur de rose ne gâche rien. Voici la compo :

Water (Aqua), Sodium Coco-Sulfate, Lauryl Glucoside, Betaine, Sea Salt (Maris Sal), Rosa Damascena Flower Water*, Prunus Persica (Peach) Fruit Extract*, Triticum Vulgare (Wheat) Germ Extract*, Oryza Sativa (Rice) Extract*, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Seed Extract*, Avena Sativa (Oat) Straw Extract*, Olea Europaea (Olive) Fruit Extract*, Glycine Soja (Soybean) Germ Extract*, PCA Glyceryl Oleate, Disodium Cocoyl Glutamate, Sodium Cocoyl Glutamate, Hydrolyzed Corn Protein, Hydrolyzed Wheat Protein, Hydrolyzed Soy Protein, Leuconostoc/Radish Root Ferment Filtrate, Sodium Hyaluronate, Citric Acid, Lactic Acid, Tartaric Acid, Sodium Phytate, Alcohol*, Fragrance (Parfum)**, Citronellol**, Geraniol**, Linalool**, Limonene**, Citral**, Benzyl Benzoate**, Coumarin**

Elle est excellente comme vous pouvez le voir. Les ingrédients les plus gênants sont à la toute fin de la liste donc pour moi c’est un sans faute.

L'oleo silk

Soin complémentaire du cheveux : L’Oléo silk de De Novo. Je n’aime pas beaucoup les après-shampoings et les masques que l’on fait aussi après le shampoing. Par contre j’ai une vraie affection pour les bains d’huile avant shampoing. Et particulièrement, grâce à Ma Boîte à Beauté, j’ai pu apprécier l’Oleo Silk de De Novo dont on nous parle fort souvent en blogosphère. Mon utilisation : je la pose sur mes longueurs trente minutes avant mon shampoing et je la tiens au chaud pour qu’elle agisse.

Ses promesses : Revitalise profondément la fibre capillaire, prévient et traite la dévitalisation des pointes. Apporte une touche d’éclat à la coiffure. Apaise la sensation de sécheresse du cuir chevelu. Le crédo de De Novo c’est une composition aussi naturelle que possible. Ici nous avons donc de l’huile de sésame, de l’huile de macadamia et d’autres actifs végétaux.

Si cette huile ne m’a pas satisfaite en utilisation après-shampoing (j’ai trouvé qu’elle regraissait mes cheveux), en revanche le résultat m’a complètement séduite en utilisation avant shampoing. Les cheveux sont d’une douceur à avoir le tournis, ils brillent et ils sentent bons. A moi d’être plus assidue dans mon utilisation pour avoir des résultats sur le long terme notamment sur mes pointes.

Point cheveux - le résultat(J’ai l’impression d’être les frères chevelus dans les Fous du volant sur la photo de gauche).

Comme on le voit bien, au niveau des pointes c’est pas du tout ça mais comme je le disais, je ne m’en occupe pas assez souvent. Ce que l’on peut noter en revanche c’est que la couleur de mes anciens hennés n’a pas ternie d’un poil. Que la brillance est là et que je n’ai plus de pellicules. Et je vous assure que mes cheveux sont doux, si si !

Ces deux shampoings m’ont donc bien aidé à retrouver un équilibre capillaire. Si je ne les rachète pas après les avoir fini, c’est uniquement parce que je n’ai plus de pellicule pour le premier et que je veux tester la gamme Aménaide pour le second. Je vous tiendrais au courant :D

Vous connaissiez ces shampoings ? Lesquels utilisez-vous ?

Sioux <3"><3"><3"><3

sign



wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Crazy Kawaii Box Animaux de la Mer, pour prolonger l'été
wallpaper-1019588
Revue : les 6 layer bars de chez My protein (barres protéinées 6 couches)
wallpaper-1019588
Mon allaitement : exclusif pendant 4 mois puis le sevrage
wallpaper-1019588
5 activités gratuites à faire à San Francisco