« Finis tes carottes j’te dis »

« Finis tes carottes j’te dis »

« Bien qu’inspirées en partie de faits réels, les carottes décrites dans cet article sont purement fictives »

Avant de pouvoir aller jouer à « filles attrape garçons » ou à « l’épervier » avec mes potes de primaires façon club des 5, ma mère me disait toujours de finir mes carottes. Ayant utilisé (sans succès) tous les subterfuges pour me faire avaler ledit légume, ma mère n’a trouvé comme seule solution que de m’obliger à rester à table jusqu’à ce que je finisse par manger TOUTES les carottes. Je réalise que j’ai grandi dans un univers impitoyable. A côté de ça, Dallas c’est de la gelée. Confronté à la même situation aujourd’hui, un enfant 2.0 te dirait qu’il a envie de checker son facebook et son twitter et que de toutes façons les carottes, il y en a plein candycrush ou autres farmvilles empoisonneurs d’existence. Oui je mélange tout mais je ne supporte plus de voir des zombies s’exciter sur des bonbecs dans le métro. C’est dit.

Aujourd’hui je n’aime toujours pas ça mais je contourne ledit légume avec des recettes de grand-mères qui déchirent.

Mais d’abord, avec ce goût horrible et cette forme plus que dérangeante, c’est quoi l’intérêt de la carotte ?

Attention : parenthèse sérieuse, phobique de doctissimo s’abstenir. La carotte est bourrée de béta carotène qui se transforme en vitamine A dans notre corps. La vitamine A est une véritable « vitamine de beauté » puisqu’elle neutralise les radicaux libres responsables du vieillissement (entre autres) de la peau. En plus de renforcer nos défenses naturelles, le béta carotène prépare la peau à l’exposition au soleil, facilite le bronzage et donne bonne mine. La carotte a également une action cicatrisante et apaise les peaux irritées. Elle régule aussi les fonctions intestinales (en cas de diarrhée ou constipation) et est diurétique. Enfin, ses sels minéraux auraient une action bénéfique sur les ongles et les cheveux. Fin de la parentèse boring mais nécessaire.

« Finis tes carottes j’te dis »

Mais non mais non

Tu l’auras compris, pour combattre ce teint de merde de laitier d’aspirine un peu pâlot, la carotte est notre nouvelle meilleure amie. Et si comme moi tu défailles à la vue d’une carotte vichy ou d’un quelconque autre légume cuit à l’eau, tu seras donc friande de ces quelques recettes nutricosmétiques.

La carotte à manger (et en plus ça te rendra aimable)

La « spécial detox » : soupe froide pomme-carotte

Pour 2 personnes : 3 pommes, 6 carottes, un pot de yaourt ou de fromage blanc, 2 pincées de gingembre, le jus d’un citron et de la menthe.

Couper les carottes épluchées, les pommes, ciseler la menthe et mixer le tout en purée. Ajouter le yaourt ou fromage blanc, le gingembre et le jus de citron. Bien mélanger et servir très frais.

La mousse de carotte

Pour 2 personnes : 6 carottes, 2 œufs, 2 cuillères à soupe de crème fraiche, une poignée de comté râpé, muscade, sel et poivre.

Faire cuire les carottes coupées en morceaux dans de l’eau salée, les passer au mixeur avec l’eau de cuisson. Battre les œufs, ajouter la crème fraiche, les carottes, le comté et la noix de muscade. Saler et poivrer. Enfourner 30 min à 250° (th 8-9). Servir tiède avec une salade.

 La carotte à se tartiner sur le minois

« Finis tes carottes j’te dis »

Et s’il en reste, tu peux le finir avec une vinaigrette. C’est ça aussi d’être une girl avec de la ressource.

Le masque « effet bonne mine instantané »

Râpe une carotte, ajoute 1 à 2 cuillère à soupe de crème fraîche (ou de fromage blanc, ou de yaourt)

Appliquer sur le visage et le cou et laisser poser 10 minutes. Pour faire peur à ton mec/coloc/chat, tu peux te mettre une rondelle de concombre sur les yeux. Le concombre a une action vitalisante et défatigante sur les yeux.

Pour qui ? Peaux sèches, peaux matures

La lotion vitaminée

Si tu as une centrifugeuse, tu peux faire un jus de carotte, sinon tu peux acheter du jus de carotte frais. Après le démaquillage, passer un coton imbibé sur le visage et le cou.

Pour qui ? Les mines chiffonnées, les peaux pâles ou exposées à la pollution.

Mais la carotte est aussi très bonne en jus, tajine, râpée, émincée en apéro à tremper … Et comme ça rend aimable et les fesses orangées, tu finis tes carottes j’te dis !


wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Mon allaitement : exclusif pendant 4 mois puis le sevrage
wallpaper-1019588
5 activités gratuites à faire à San Francisco
wallpaper-1019588
Choisissez un hôtel MYSTERE pour voyager moins cher !
wallpaper-1019588
Mes pépites dans la collection d'été L'Oréal Paris