Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?

Comme tous les mois, je vous propose la revue de la nouvelle Birchbox, dont je vous rappelle que, bien qu'en étant l'ambassadrice, je suis libre de donner un avis sincère et objectif. Et normalement, je devrais aujourd'hui vous le prouver à nouveau...
Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
L'unboxing en vidéo :

Je passe sur la boîte elle-même, car si le motif léopard ne m'en plaît pas, cela demeure affaire de goût très personnelle et je suis sûre qu'elle plaira à beaucoup de modeuses, notamment. Ses taches dorées rappellent que cette édition s'intitule "Let's Glow".Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Comme d'habitude, on trouve des formats voyage de taille assez conséquente, ce qui permet d'utiliser vraiment les produits, et non de les essayer simplement une fois.Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
En revanche, le vrai problème commence avec le premier produit capillaire : sans surprise, du fait qu’il s’agit d’un shampooing Vitamino Color L’Oréal Paris de la gamme Professionnel, vous vous doutez qu'on est dans du conventionnel, avec tous ses ingrédients filmogènes que je ne cesse de dénoncer et qui fusillent autant notre eau potable que nos cheveux.
Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Et comble de malheur, il y a un deuxième produit capillaire du même genre, car Birchbox a rencontré un problème de livraison à cause des grèves : le produit prévu à l’origine était un highlighter de très belle qualité, tout à fait dans le thème de la box. Là, pour retomber sur ses pattes, Birchbox a été obligée de remplacer l'highlighter par un conditionneur cheveux spécial brillance, donc plein d’ingrédients filmogènes à nouveau : l'Après-shampooing illuminateur à l'huile d'argan de Luxliss. Autant vous dire que je ne suis pas à la fête.
Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Quant au produit de soin pour le visage, il s’agit d’un masque de nuit sous forme de gel, d’une marque bretonne, Algologie, ce qui est un bon point. En plus, il a un nom très poétique : Nuit des Vagues.
Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Pour autant, il possède une composition vraiment peu reluisante : le premier ingrédient après l'eau, le glycereth-26, est noté "pas terrible" par INCI Beauty. Et cela ne fait que commencer car il contient nombre d'ingrédients filmogènes, dont le ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, dérivé du plastique qui crée une sorte de barrière étanche sur la peau qui, certes, retient l'hydratation, mais encrasse la peau et pollue.
Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Heureusement, cette édition contient également de très belles surprises, comme la crème pour le corps Festin Royal de Baïja, au parfum de miel caramélisé, un sucré-fleuri délicieux sans être écœurant.
Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Cette crème est presque aussi onctueuse qu'un beurre, elle hydrate et nourrit parfaitement, le tout avec une très belle composition : le bonheur !Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Autre produit à la composition remarquable : le blush crème d'Apicia, avec ses 99,7 % d'ingrédients d'origine naturelle.Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Sa couleur rouge, au sortir du tube, est assez surprenante, voire inquiétante.Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
Pourtant, une fois estompée, elle donne une couleur effet bonne mine très réussie et naturelle, à tel point que je peux même la porter sur ma peau très pâle.Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?
C'est dommage qu'un incident ait vraiment fait pencher la balance du mauvais côté, à mon sens, sur cette édition. J'espère que le mois prochain apportera son lot de bonnes surprises !
Birchbox Let's Glow, une édition brillante ?

wallpaper-1019588
Gel douche maison au savon d’Alep
wallpaper-1019588
Gâteau hyper moelleux citron/pavot
wallpaper-1019588
Produits terminés : je rachète ou pas ? #36
wallpaper-1019588
Mes 5 astuces pour un ménage de printemps réussi