La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab

Avec le jour qui s'allonge et les températures qui s'élèvent, avec les jours fériés qui émaillent ça et là le calendrier comme autant de respirations, on se dit qu'il y a une vie après le travail et qu'il fait bon vivre, regarder la nature se parer de couleurs chatoyantes et partager avec les gens qu'on aime tous ces moments de douceur. Car oui, c'est cela, l'idée que je me fais de la Dolce Vita. Et visiblement, c'est aussi l'opinion de la box Prescription Lab, qui en a fait le thème de sa dernière édition.
A peine ouverte, celle-ci nous donne l'impression d'être parti pour un grand week-end ensoleillé.
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
Le magazine Le Prescripteur a choisi une couverture pétillante, avec Camille Lellouche, un joli minois pas mièvre.La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
La rubrique "City Call" est consacrée à Marseille, alors forcément, je me sens un peu concernée... d'autant plus que la place qui est prise en photo n'est pas du tout marseillaise, mais bien aixoise. Il s'agit de la place d'Albertas, qui m'avait servi, vous vous en souvenez peut-être, de cadre pour un shooting. C'est une manière comme une autre de résoudre l'antagonisme légendaire entre les deux villes...
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
Le petit pochon, ce mois-ci, a des allures de pique-nique à la campagne, avec ses carreaux ; je vais avoir le plus mignon des sacs à vrac du quartier, de quoi me la jouer un max dans mon magasin bio.
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
Et lorsqu'on est en plein air, on pense inévitablement "bronzage".

Enfin : une grande majorité pense "bronzage", une majorité dont je suis personnellement exclue, puisque même quand je suis bronzée, on croit que je ne le suis pas. Du coup, je suis très intéressée par le produit Lancaster qui est proposé dans la box : il s'agit du Tan Maximizer, un après-soleil qui intensifie et prolonge le bronzage jusqu'à un mois après l'exposition. J'ai bon espoir de ne pas avoir tout l'été l'air d'une touriste récemment débarquée.

La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
En plus, sa texture est très fluide et son parfum, divin.

Il est accompagné d'un échantillon de Sun Perfect SPF30, à laisser dans son sac pour le jour où on a bêtement oublié sa crème. Oui, ça sent le vécu...

La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
Le soin capillaire, de la marque Shaeri, était a priori taillé pour moi : spécialement formulé pour les cheveux secs et bouclés, il peut s'utiliser après le shampooing, mais aussi au quotidien pour rendre du ressort et de la douceur aux bouclettes. La marque annonce 96% d'ingrédients naturels, avec des huiles nutritives et protectrices, comme l'huile de figue de Barbarie, d'avocat et de jojoba, et 0% de parabens, sulfates et silicones. Que du bonheur... apparemment.

Car lorsqu'on regarde la composition du produit, on trouve en septième position (donc en assez grande quantité) du quaternium 80, qui a exactement le même effet que les silicones : il se fixe au cheveux, donnant un temps l'impression que ceux-ci sont en meilleure santé. Et en fait, ils sont surtout enrobés d'une sorte de microplastique qui finit par les plomber. De ce fait, je n'utiliserai pas ce produit.


La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
Le dernier produit est, en revanche, un énoooooooooooooorme coup de cœur, pour les raisons que je mentionnais, d'ailleurs, à propos du Tan Maximizer.
Quand on est une pâlichonne de nature, trouver un joli bronzer, croyez-moi, c'est un challenge ! On peut assez vite ressembler au petit voisin quand il se déguise en Peau-Rouge avec le maquillage de sa mère.
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
Mais Prescription Lab a créé Ma Poudre Ensoleillante, que j'ai reçue dans sa version Light (elle existe également en Medium et Dark). Et elle est, comment dire... parfaite. Voilà. Rien de plus, rien de moins. Décidément, les produits de cette marque n'ont pas fini de m'étonner.
Pourquoi est-elle si exceptionnelle ? D'abord, sa texture est d'une facilité d'application déconcertante. Elle glisse sur la peau et s'y fond avec le plus grand naturel, grâce à ses esters et ses huiles adoucissantes. Et en plus, elle absorbe le sébum, notre ennemi de l'été.
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
Et que dire de sa teinte ? C'est celle que je rêverais d'avoir en vrai. A défaut, je l'ai grâce à cette poudre. Ses irisations sont si subtiles qu'elles donnent un coup de lumière à la peau tout en restant presque imperceptibles. C'est le bonheur total. Je ne veux plus qu'elle.
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
J'aurais aimé vous montrer le résultat sur moi mais mon appareil photo a décidé de ne plus reconnaître son objectif et me voici contrainte de vous dire d'aller voir ma vidéo,  où je l'applique devant vous, mais filmée par mon iPhone, ce qui est loin d'être idéal pour juger du rendu.

Si cette box vous a séduit, sachez qu'avec le code 6ADELINE5 vous bénéficiez de 5% de réduction sur votre premier abonnement. 

Et dans tous les cas, n'oubliez pas de profiter de la Dolce Vita !


La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab

Je remercie Prescription Lab et Hivency de m'avoir fait confiance à nouveau pour ce partenariat !
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab
La Dolce Vita en box, dans la Prescription Lab

wallpaper-1019588
10 choses dont je suis reconnaissante | Thanksgiving 2018
wallpaper-1019588
Aimer la mode et s'habiller éthique
wallpaper-1019588
Haul Fleurance Nature – du bio et des découvertes!
wallpaper-1019588
Livia – Stop aux règles douloureuses ?
wallpaper-1019588
[Livres] Mon ambivalence envers ma pile à lire (alias la PAL)
wallpaper-1019588
5 must-have pour un intérieur cozy
wallpaper-1019588
Les huiles essentielles : comment s’y mettre ?
wallpaper-1019588
Gagner de l’argent avec cartouche-vide.fr !