Partagez la fête, avec les menus d'hiver Vapiano

Le temps des fêtes, c'est par excellence le temps de la convivialité : on mange des plats d'exception, on est avec les gens qu'on aime, et on donne, pour le plaisir de donner. C'est exactement le programme que vous propose Vapiano pour ses menus de fêtes, et que je suis allée tester dans le restaurant d'Aix-en-Provence, forcément, puisque c'est celui de ma ville, et qu'il est devenu l'une de nos adresses récurrentes (ma fille, en particulier, tient absolument à sa pizza-lapin). L'accueil y est toujours aussi sympa, et c'est important pour créer l'ambiance chaleureuse sans laquelle on n'est pas vraiment à la fête.
hiver 2019

Petite parenthèse story-telling : nous y avons retrouvé, aux fourneaux, un ancien élève à moi que j'avais lorsqu'il était... en 6e ! Bonjour le coup de vieux ! C'était aussi un élève du club de judo de mon mari. Il a bien grandi, mais il a le même grand sourire que lorsqu'il était enfant.Partagez la fête, avec les menus d'hiver VapianoPour l'entrée, comme les plats sont toujours très copieux, mon mari et moi avons préféré faire entrée commune, pour ne pas gaspiller. Nous avons opté pour la soupe Castagne, au bon goût de châtaigne, à peine crémée, pour rester légère : elle est très fine, pas du tout farineuse ou épaisse, comme pourrait le laisser craindre son ingrédient de base. Elle est agréablement accompagnée de petits croûtons, pour le côté croquant, et de copeaux de parmesan qui contrastent, par leur saveur un peu forte, avec la douceur de la châtaigne.

Soupe Castagne
L'alternative était une salade "Burrata del'inverno", avec sa boule de mozzarella fondante sur un lit de roquette croquante, et des figues pour la touche sucré-salé. Mais si j'adore la (bonne) mozzarella, mon mari ne la supporte pas : cela a donc facilité mon choix, qui aurait été un dilemme terrible, sans cela.
hiver 2019
En revanche, au moment de choisir le plat principal, rien n'est venu à mon aide, et je crois bien que je vais devoir retourner à Vapiano goûter ce que je n'ai pas encore essayé... et même si j'avais déjà pris de l'avance la semaine précédente en venant manger les "Pasta aux morilles et foie gras", délicieuses, au demeurant.
pasta al tartufo

Pour cette fois, j'ai choisi les pâtes Al Tartufo (en hésitant longuement avec le risotto Al Tartufo, d'ailleurs) car j'adore la truffe. Là, on peut dire que l'on est servi : le parfum de ce champignon est bien présent dans la sauce, très crémeuse. L'originalité consiste en ce que les pâtes sont parsemées de brisures de châtaignes, pour rester dans la thématique du repas de fête. Comme on peut choisir le type de pâtes que l'on préfère, mais que j'avais de nouveau du mal à me décider, j'ai opté pour celui qui était préconisé par Vapiano, à savoir les spaghetti.

Pasta aux saint-jacques


C'est d'ailleurs ce que mon mari a fait, lui aussi, en prenant les campanelles, qui étaient suggérées pour les Pasta aux saint-jacques. La première chose que je veux préciser, c'est que ce sont de véritables saint-jacques, pas de vulgaires noix de pétoncles caoutchouteuses. Aussi ont-elle cette texture tendre et fondante des saint-jacques lorsqu'elles ont été cuites juste ce qu'il faut pour ne pas les racornir. Elles étaient préparées avec une sauce à la crème légère et citronnée, pleine de petits légumes d'hiver croquants-fondants, et rafraîchies par des allumettes de pommes granny-smith : c'est un vrai délice, et la preuve qu'un plat d'hiver peut être roboratif sans être lourd. J'ai trouvé cette recette particulièrement réussie (car oui, mon mari m'a laissé piquer dans son assiette).

Nous avons généreusement arrosé ce repas de San Pellegrino, bien sûr, mais nous n'avons pas pris de vin car, après les fêtes, on avait envie de faire l'impasse sur les boissons alcoolisées.


Mousse di Marroni
En revanche, nous n'avons pas dit non à deux petits cafés avec notre mousse di marroni, un dessert très onctueux dont la mousse de marron, très ferme, rappelle celle d'un tiramisu par la densité ; il contient également des brisures de marrons pour le contraste de textures. Il n'est pas trop sucré, ce qui me plaît car je n'aime plus les dessert où l'excès de sucre masque les saveurs.
carte de fêtes
Comme vous pouvez le voir, la qualité de ces recettes de fêtes est en elle-même une excellente raison d'aller les tester de toute urgence. Mais s'il vous fallait une raison supplémentaire, sachez que Vapiano France reverse 0,50 euros à la Fondation Perce Neige pour chaque plat de fête acheté.

La Fondation Perce Neige (@fondationperceneige) est l'association que Lino Ventura avait fondé après avoir découvert le manque de structure adaptée à sa troisième fille, Linda, une "enfant pas comme les autres" parce qu'elle une déficience intellectuelle. L'acteur s'est alors engagé dans un long combat, pour que toutes les personnes présentant un handicap physique ou mental bénéficient d'une aide pour grandir, mais aussi continuer à s'épanouir dans la chaleur humaine, y compris lorsque leurs parents ne sont plus là pour les soutenir.

Association Perce Neige


C'est pourquoi je suis plus que jamais heureuse que Vapiano France (@vapiano_fr) et Hivency m'aient permis de réaliser cet article et par là, de vous donner envie d'aller passer un joli moment tout en soutenant un beau projet (n'hésitez pas à le diffuser grâce au #onatousunroleajouer).


Partagez la fête, avec les menus d'hiver Vapiano

wallpaper-1019588
Que valent les thés glacés Fuze Tea faibles en calories ? Mon avis !
wallpaper-1019588
Ma petite robe Kiabi pour un look frais + sélection robes & paniers
wallpaper-1019588
Le fluide régénérant suprême NCTF Reverse Mat de Filorga : mon avis !
wallpaper-1019588
Que valent les vernis Wet N Wild ? Mon avis sur Crème française !
wallpaper-1019588
Mon rituel jeunesse by Florêve
wallpaper-1019588
Fondants de douche faits maison | L’aromathérapie facile
wallpaper-1019588
Mes soins visage & corps spécial grand froid
wallpaper-1019588
Bon Plan Mode : Zalando Privé