Le savon à l'acide kojique, la révolution du riz est en marche !

2017 s'achevant, il faut absolument que je vous parle de ma découverte absolue de cette année. Je crois que c'est le produit le plus multifonctions, le plus efficace, et le moins cher, compte tenu de tout ce qu'il fait pour moi, que j'aie pu tester cette année. Il s'agit du savon à l'acide kojique. Le mien est de la marque Kojie San. 
kojie san savon acide kojic
Une japonaise rigolerait bien en lisant mon article : au Japon, c'est tout sauf une nouveauté. C'est même complètement rentré dans les mœurs, dans ce pays où la clarté du teint et son unité sont des critères primordiaux de beauté. 

L'eau de riz y est utilisée de tradition ancestrale pour le soin de la peau. On rince son visage avec, on la laisse poser en masque…On en tire même un acide, l'acide kojique, produit naturel de la fermentation du vin de riz. C'est lui qui entre dans la composition de ce savon.C'est le type même du cosmétique qui ne paye pas de mine : quelle qu'en soit la marque, c'est juste un savon orange présenté dans une bête boîte en carton. Ceci dit, c'est exactement ce que je recherche, puisse que je veux faire tendre ma routine vers le zéro déchet.


kojic acid acide kojique boite carton
Pour l'utiliser, c'est extraordinairement simple. Après avoir nettoyé sa peau, on l'applique sur visage humide, on fait un peu mousser. Pour ma part, je l'utilise juste après mon huile démaquillante. Ainsi, il me sert aussi de nettoyant.

Ensuite, on laisse poser. Au début, on ne le laisse que vingt secondes, puis on rince. Au fur et à mesure des applications, on peut laisser poser plus longtemps. De la même façon, ne l'utilise qu'un jour sur deux au début, et ensuite tous les jours.

Pourquoi cette précaution ? C'est que vous allez vite sentir que l'acide agit. Vous sentirez même, les premières fois, que votre peau peluche un peu sous les doigts : c'est que les cellules mortes superficielles s'en vont. Et c'est là qu'est le plus génial : en plus de servir de nettoyant, ce savon remplace tous mes gommages, ainsi que tous les soins peelings.Après quelques jours de traitement seulement, la peau est toute lisse, radieuse, elle renvoie bien mieux la lumière et les soins pénètrent très facilement.

À la longue, ce produit obtient les mêmes effet que les soins peelings : le raffermissement de la peau, et surtout l'unification de sa couleur. C'est la particularité de l'acide kojique : il est utilisé au Japon pour blanchir la peau car il inhibe la production de mélanine. C'est donc la la précautions sur laquelle j'insiste : je ne sais pas ce que cela donne sur une peau mate, métisse ou noir. Par contre, si vous avez des taches pigmentaires sur une peau "blanche", ce savon pourra vous être d'une aide précieuse.

Et tout cela, pour 19 € environ les deux savons. Cela fait un mois que j'utilise le mien, et il est presque comme neuf. C'est vous dire l'économie que je réalise puisque je n'utilise plus de gommages ni de soins peelings.


kojic acid soap savon acide kojique
Voilà, je vous ai présenté mon nouveau compagnon : il y a fort à parier que lui et moi, à partir de maintenant, c'est pour la vie.
Le savon à l'acide kojique, la révolution du riz est en marche !

wallpaper-1019588
HAUL | Sephora, Cult Beauty, Des Petits Hauts, Glossier…
wallpaper-1019588
Comment les livres numériques m’ont réconciliée avec la lecture
wallpaper-1019588
Bagnoles de l’Orne, escapade bien-être en Normandie !
wallpaper-1019588
[SP] J’ai lu: Table pour trois à New York d’Elie Bernheim